Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Articles avec #television tag

Benjamin Cotte revient sur son parcours et évoque ses projets artistiques !

18 Septembre 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

 

Bonjour Benjamin,

 

Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

 

 

1/ Vous êtes un jeune artiste aux multiples casquettes. Comédien, réalisateur notamment. Qu'est-ce qui vous plaît tant dans l'exercice artistique ?

 

J'aime faire passer des émotions, des messages, j'aime m'engager sur des sujets qui me tiennent à cœur ou, à l'inverse, avec lesquels je suis en désaccord. C'est aussi une manière de fuir une certaine inacceptation de la réalité que j'ai depuis que je suis très jeune.

 

Ce sont vraiment les deux points les plus importants qui m'amènent à exercer ce métier avec beaucoup de plaisir.

 

2/ Spontanément, une expérience vous a-t-elle plus marqué que toutes les autres ?

 

Oui ! Le premier court métrage que j'ai réalisé. Au final, ce n'est peut-être pas une réussite dans sa globalité mais cela m'a beaucoup marqué dans le travail que j'ai dû apporter.

 

Cela faisait seulement un mois que j'étais à Paris, je ne connaissais vraiment personne, je ne connaissais pas grand chose au cinéma et je me suis rendu compte que, même dans ces conditions, j'ai réussi à réunir une équipe, à mettre en place toute la production, à m'organiser pour aboutir à une fin plutôt professionnelle.

 

Ce n'était vraiment pas simple mais vraiment intéressant. Ce fut l'occasion de rencontrer plein de gens très différents, c'était une vraie aventure très intense et très enrichissante. J'ai pu prouver aussi à mes parents que j'étais capable de le faire, eux qui m'ont vu galérer depuis des années à cause de mon handicap. J'ai vu aussi que c'était possible et ça m'a donné l'envie de continuer.

 

3/ Êtes-vous davantage attiré par un domaine en particulier ? Ou est-ce la diversité qui vous tente ?

 

La globalité me plaît, même si le but ultime de ma vie serait de pouvoir être scénariste et réalisateur. Pour être à la base des messages que j'ai envie de faire passer et de le faire à ma manière. Pour faire sortir toute cette imagination que j'ai en tête et ainsi la rendre concrète.

 

C'est aussi pour cela que j'ai voulu commencer par le métier de comédien. Il n'y a rien de mieux en effet pour un réalisateur d'avoir été justement comédien. On se rend compte en fait de ce qui nous aide vraiment quand on est dirigé et inversement. On se rend compte aussi de ce que l'on peut dire ou non à un comédien.

 

J'en parle peu, mais j'ai aussi occupé différents postes techniques sur des tournages de courts métrages ou de web séries, comme chef électro ou chef opérateur. Pour toucher à tous les milieux du cinéma et comprendre chaque métier.

 

4/ Plus généralement, quels sont vos projets et envies artistiques actuels ?

 

Ce sont beaucoup de courts métrages sur des sujets très engagés comme la condition de la femme et également le harcèlement scolaire. J'y travaille beaucoup, c'est quelque chose qui me touche énormément et que j'ai vécu. Pour le premier sujet, l'écriture est finalisée, il reste à présent le tournage à financer et à organiser.

 

On pourra me retrouver prochainement sur TMC dans la série « Les Mystères de l'Amour ». Sans doute avant la fin de cette année.

 

5/ Pour finir, que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

 

De ne jamais arrêter de travailler et de toujours garder bien en tête mes objectifs. Pour ce qui est du travail et de la détermination, je ne m'inquiète pas trop. Pour le reste, on verra. C'est un métier où l'on ne peut pas tout contrôler mais je reste persuadé que, si l'on croit à ce que l'on veut faire et qu'on le fait à fond, on peut y arriver.

 

 

Ce fut un plaisir, Benjamin, de nous entretenir avec vous !

Lire la suite

Carole Dechantre : parcours, actualités, projets - elle évoque tous les sujets !

11 Septembre 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

 

Bonjour Carole,

 

Quelle joie d'effectuer cette interview en votre compagnie !

 

 

1/ Vous êtes une artiste aux multiples casquettes, notamment comédienne, présentatrice de documentaires ou bien encore gérante d'une boite de production. Qu'est-ce qui vous attire tant dans votre quotidien artistique ?

 

J'aime et je produis principalement des documentaires d'aventure pour emmener les gens dans notre univers. Nature, aventure humaine, aventure personnelle et paysages magnifiques, c'est un partage qui me tient à cœur.

 

Cette liberté de pouvoir gérer son travail de cette façon, en assouvissant ses envies, est plaisante, elle permet de faire ce que l'on veut quand on veut. D'autant plus que nous allons toujours assez vite, lorsque l'envie est là on réalise assez rapidement le documentaire.

 

2/ Retrouvez-vous certaines complémentarités entre ces différents domaines ?

 

Certes, je ne réalise pas mais je suis très très investie dans la réalisation. Avec mon mari, nous travaillons en binôme depuis plus de vingt ans. Nous sommes très complémentaires .Je m'occupe davantage de la production pure, à savoir notamment de trouver les financements et de gérer l'organisation. Mais je participe aussi au mixage du film et à la finalisation de la réalisation. A deux, on fait tout, on pense le film et, au final, on l'édite et on le distribue.

 

Évidemment, oui, mettre les mains dans le cambouis de chaque poste fait que l'on connaît tout. Cela aide pour le reste. J'ai un autre regard que quelqu'un qui ne sait pas comment se passent la production, la réalisation, le montage d'un film et sa distribution.

 

3/ Êtes-vous davantage attirée par un domaine en particulier ? Ou est-ce la diversité qui vous convient plus ?

 

Je n'aime pas chercher des sous, et pourtant c’est le nerf de la guerre….J’aime toutes les étapes, la diffusion est la récompense. Mais d'être en studio de mixage est passionnant, finaliser un montage est un vrai travail d'artisan qui me plaît aussi. Même le moment où on rêve le film en amont…

 

4/ « Vertiges Prod », votre société, fête déjà ses vingt ans. Que dire sur cette chouette aventure ?

 

Pourvu que ça dure encore ! J'ai envie que l'on continue à faire pleins de films où l'on partage notre passion pour les aventures.

 

Quels sont les projets en cours ?

 

Plusieurs sont bien avancés. Prochainement, nous devons faire le dixième épisode de la série d'alpinisme «Montagnes de rêve», où je dois grimper au sommet de la Dent Blanche, à 4357 mètres. Tout est fonction de la météo pour les dates de tournage.

 

Nous avons aussi un projet avec un navigateur. Un autre avec Derib, qui dessine les Yakari, où ce ne sera pas de l'aventure mais plutôt un portrait d'un artiste, l'intimité des ateliers étant aussi proposée dans notre société. Sans oublier une fiction.

 

5/ En parallèle, vous interprétez le personnage d'Ingrid sur TMC dans « Les Mystères de l'Amour ». Un personnage aux multiples facettes. Justement, quelles sont les clés de son interprétation ?

 

Elle est mono facette méchante mais multiples facettes effectivement dans les degrés de méchanceté! C’est un personnage très intéressant à jouer, elle est ambiguë dans tous les sens, avec tout le monde. Je crois que j'ai avec chaque personnage une façon d'être différente, c'est un cadeau de pouvoir interpréter cela.

 

Ingrid ne parle pas comme moi dans la vie, moi je cherche mes mots, j’hésite, elle est sûre d'elle, elle tient le regard, n’hésite pas, ne sourcille pas. J'essaie d'avoir un ton de voix un peu plus bas, j'ai aussi un port de tête un peu différent de moi.

 

Avec Nicolas, elle est sincère car il est vraiment sa corde sensible, elle l'aime profondément. Comme cet amour est sans doute la seule chose que l'on sent sincère chez elle, cela la rend fragile et son cœur s'accélère un peu plus. Avec Hélène, elle est gentille hypocrite car, évidemment, elle l'a déteste. Avec les personnes qu'elle domine, il y a vraiment tout un autre jeu aussi. C'est donc vraiment intéressant à jouer.

 

6/ Pour finir, très simplement, que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

 

D’avoir les moyens de développer un concept qui me tient à coeur depuis des années, de documentaires sur des voyages aventures en famille. Je veux faire le tour du monde avec cette série là!

 

 

Merci Carole pour votre disponibilité !

Lire la suite

Marinelly Vaslon évoque sa nouvelle pièce de théâtre et ses futurs projets !

11 Septembre 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision, #Théâtre

 

Bonjour Marinelly,

 

Quel plaisir d'effectuer cette interview en votre compagnie !

 

1/ Vous êtes à l'affiche, au Mélo d'Amélie, de la pièce « Boire ou séduire...». Quelle histoire y est racontée ? Quelles thématiques y sont abordées ?

 

C'est une comédie, l'histoire de Jean-Régis, joué par Régis Van Houtte, un aristo qui profite de gérer ses locations d'appartements à Paris pour rendre visite à sa maîtresse, que j'interprète. Sauf que, ce jour-là, évidemment, cela ne se passe pas tout à fait comme prévu.

 

Il se retrouve avec un potentiel locataire d'appartement, Bébert (Sébastien Bonnet), un petit protégé de sa femme. C'est alors que les ennuis commencent.

 

2/ Comment présenter votre personnage ? Quelles sont ses principales caractéristiques ?

 

Gwenaëlle, avec qui je partage mes racines bretonnes, est une trentenaire parisienne maintenant, un peu bobo, habituée à un certain confort de vie. Et qui va se retrouver dans une situation pour le moins inconfortable. S'ensuit un huis clos à trois personnages.

 

3/ Selon vous, quelles sont les clés du succès de cette pièce ? Pourquoi plaît-elle aux spectateurs qui viennent vous voir sur scène ?

 

Parce qu'elle est géniale :) C'est très drôle, bien écrit, c'est d’ailleurs un plaisir, actuellement en répétitions, de la jouer. Les auteurs de la pièce sont également comédiens et cela se ressent dans l'écriture. Il y a un vrai sens de la répartie, du rythme. 
C'est une sorte de “Dîner de cons”, on retrouve ce côté comédie qui peut paraître légère mais où les personnages sont riches et les situations moins anecdotiques qu'elles peuvent en avoir l'air. Bref, une comédie avec du fond  !

 

4/ A quelques jours de la première, comment vous sentez-vous ?

 

Je suis très impatiente ! Ça fait deux ans que j'étais en tournée avec une autre pièce comique « La guerre des garces » de Fabrice Blind. Ce fut une expérience incroyable mais je suis très contente de retrouver les planches parisiennes.

 

Impatiente et confiante aussi. Je pense que c'est une pièce qui va vraiment beaucoup plaire.

 

5/ Dans les derniers instants avant de rentrer sur scène, quels sentiments dominent alors ?

 

Il y a toujours la petite montée d'adrénaline qui fait que l'on aime tellement ce métier. De la curiosité aussi parce que chaque soir est différent. Donc de l'impatience, de l'excitation et aussi du plaisir. Un sacré cocktail !

 

6/ Plus généralement, quels sont vos autres projets actuels ?

 

En ce moment, j'ai un projet de co-écriture d'une série humoristique. C'est un peu tôt pour en parler mais ça avance. J'ai aussi des projets de longs métrages en tant qu’actrice, en préparation pour le printemps prochain.

 

7/ En conclusion, que dire aux lecteurs pour les inciter un peu plus encore à venir voir la pièce ?

 

Y a des femmes à moitié nues… et des hommes aussi ! ;)
 Et c’est le genre de pièce qui vous fait ressortir avec le sourire. Pour combattre la morosité de la rentrée, c'est absolument parfait!

 

Merci Marinelly pour votre disponibilité !

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>