Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Constance Labbé évoque son actualité et ses projets artistiques !

12 Juillet 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision, #Théâtre

 

Bonjour Constance,

 

Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog !

 

1/ Vous êtes actuellement sur scène, au théâtre La Pépinière dans la pièce «Le cercle des illusionnistes ». Quelle histoire y est racontée ? Quelles thématiques sont évoquées ?

 

C’est une multi histoire !

 

On y découvre  l’histoire de Robert Houdain, inventeur de la magie, premier à avoir amené la magie au théâtre, et puis celle de Georges Méliès, créateur quant à lui des effets speciaux au cinéma, et puis celles, fictives, d’Avril et Décembre, que le destin réunit alors qu’ils sont si différents, et qui vont parcourir les différents chemins secrets menant de cette magie d’origine à celle fantastique du cinéma actuel. 

 

Bien d’autres vies s’y croisent, nous sommes six comédiens et jouons 36 personnages… Je vous laisse donc imaginer !

 

Et puis, surtout, au centre de tout ça, le destin, personnage majeur de la pièce !

 

Parce que, finalement, en tricotant les histoires réelles et fictives, Alexis (ndlr : Michalik) nous amène à penser que si l’on rêve vraiment de quelque chose, ça nous arrive…

 

 

2/ Comment présenteriez-vous vos personnages ? Quelles sont leurs principales caractéristiques ?

 

J'interprète d'abord Avril, une jeune femme des années 80, très déterminée, qui sait ce qu'elle veut. Rigolote, un peu décalée, elle essaye de retrouver le père biologique de l'enfant qu'elle porte, et le ramener vers ses désirs oubliés.

 

Je joue aussi Suzanne, une comédienne qui tombe amoureuse de Georges Meliès et qui va contribuer, de loin, à sa découverte du cinéma. Ce sont deux personnes fictives, elles n'ont, à priori bien sûr, pas existé.

 

Enfin, mon troisième personnage (petit mais que j’adore!)  s'appelle Mademoiselle Josiane, l'assistante de Charles Pathé.

 

Le jeu des costumes aide beaucoup pour se plonger vraiment dans chaque personnage. Il faut le faire très vite, parfois même à vue, on nous enlève un manteau et on est l'autre ! C'est entré en moi maintenant, le travail s'effectue en fait principalement en répétitions.

 

Hors de ces dernières, il y a aussi un travail personnel sur la façon de parler des personnages, sur l'imagination de leurs quotidiens bien différents. Le travail sur la voix est important, par exemple l'un articule l'autre non, l'une parle vite, l'autre non…

 

3/ La pièce est un véritable succès depuis plusieurs années. Quelles sont, selon vous, les clés de cette réussite  ?

 

L'auteur, Alexis Michalik, a réussi quelque chose d'assez génial.

 

Parce qu’il nous fait découvrir des personnages historiques majeurs et pourtant assez méconnus. Parce qu’il tricote si bien les histoires qu’il plonge le spectateur dans un univers particulier, aussi léger que profond, aussi magique et poétique que concret et terre à terre. Parce que le spectateur accepte d’être un peu perdu au début pour se délecter de tout comprendre à la fin. Et surtout, parce qu’il arrive à attiser la curiosité tout en permettant aux gens de replonger dans leurs propres souvenirs d’enfants.

 

Et puis parce que c’est sans doute le premier à avoir compris qu’il fallait enfin amener du cinéma au théâtre, et bousculer un peu les codes vieillots pour redonner envie au public de poser leurs derrières devant une scène !

 

4/ Vous avez repris le rôle il y a un an environ. Vous êtes-vous inspirée de la précédente interprétation ?

 

Ça serait complètement mentir de dire que je ne me suis pas inspirée, d’autant plus que la comédienne qui a créé le rôle, Maud Baecker, est absolument géniale. Forcément, c'est inspirant !

 

Mais, évidemment il faut travailler avec soi, et jamais ne chercher à imiter, d’abord parce qu’on ne peut pas, et puis parce que c’est beaucoup moins drôle !

 

Il faut surtout se dire que si le metteur en scène nous choisit, c’est pour ce que l’on est. Alors même si c’est difficile, il faut se détacher de ce qui a été déjà fait (bon, pas complètement complètement hein) et chercher en soi ce que l’on peut amener de différent !

 

5/ Plus généralement, quels sont vos projets artistiques actuels ?

 

J'ai tourné deux films dernièrement qui vont sortir l'année prochaine. L'un s'appelle « L'un dans l'autre», de Bruno Chiche, l'autre «Love addict» de Franck Bellocq. J’ai hâte de les voir !

 

Et puis j’attends avec impatience une série que je viens de terminer , un peu secrète mais qui va être géniale je pense, produite par Studio Bagel. Ca sort en janvier prochain, il faut guetter !

 

Enfin, en septembre, je serai sur France 4 dans «The cell» un super projet de 10 épisodes de 10 minutes qui mélange comédie et fantastique où trois jeunes se retrouvent coincés dans une cellule de prison qui voyage dans l’espace et dans le temps. Ca aussi j’ai hâte.

 

Côté écriture, je continue à travailler sur "Parents Mode d’emploi" sur France 2, et je développe certains projets perso qui j’espère pourront voir le jour cette année…


 

6/ Pour finir, que dire aux lecteurs pour les inciter, si ce n'est pas déjà fait, à venir vous voir sur scène ?

 

Si vous avez envie de rêver, de voyager...Et puis d'apprendre !

Si vous avez envie de me voir aussi... zut à la fin !

 

Ce fut un plaisir, Constance, de nous entretenir avec vous  !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article