Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Articles avec #theatre tag

Entretien avec le comédien Benoit Cauden !

12 Avril 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Théâtre

Entretien avec le comédien Benoit Cauden !

Bonjour Benoit,


1- Tout d'abord, comment vous est venue l'envie de devenir comédien ?

J'avais 5 ans et je me promenais à Beaubourg avec ma mère, il y avait un type qui faisait du théâtre de rue et il faisait participer les gens. J'ai été vers lui et du coup il m'a intégré à son impro. Ca m'a plu et j'ai dit à ma mère que c'était ce que je voulais faire.


2- MCE s'intéresse à l'orientation et aux études scolaires. Justement, quelles études avez-vous réalisées avant de devenir comédien ?

Dès 5 ans j'ai été inscris dans des cours de théâtre dans des MJC, des cours de quartier, etc. Je n'ai jamais arrêté jusqu'au bac où j'ai intégré une école qui propose une formation professionnelle en 3 ans, Coté Cour, école dans laquelle j'ai d'ailleurs rencontré les autres membres de "PSY". On sort tous de là.


3- Vous avez notamment participé à diverses pièces de théâtre mais aussi joué au cinéma. Auriez-vous une anecdote sympathique qui s'est déroulée sur scène ou en tournage à nous raconter ?

Au théâtre il y a toutes les blagues qu'on peut se faire sur scène pour déstabiliser l'autre, des vannes glissées entre deux répliques, les accessoires qui changent au dernier moment, etc.
Sinon au cinéma on s'amusait à écrire des conneries au dos du clap, histoire de bien déconcentrer tout le monde au moment du fatidique "action !"...


4- Vous jouez actuellement dans la pièce « Psy » au Théâtre Le Méry. Quelle est la thématique de la pièce ?

Cette pièce est un ovni ! Le public, qui vient de son plein gré assister à une vraie thérapie par le rire, est témoin d'un défilé de patients tous aussi dingues les uns que les autres dans le cabinet d'un psy qui est lui aussi bien barré...
C'est une vraie comédie burlesque, le rythme est endiablé et les situations complétement folles.


5- Comment pourriez-vous présenter vos personnages dans la pièce, Monsieur Grenit et Erwan Carrière ?

Mr Grenit, Martin de son prénom, est un petit bonhomme de 29 ans qui a été traumatisé par sa mère qui l'a totalement coupé du monde en lui racontant des choses abominables, notamment sur les femmes... Du coup, il n'a aucun repère social, il est très spontané et n'a pas la moindre conscience du ridicule qu'il dégage.
Erwan Carrière lui en revanche est tout l'inverse. Il est sur de lui, trop peut-être. Il n'a aucun problème, il a tout ce qu'il veut sans se forcer, il est né comme ça. Et c'est bien ça son problème...


6- Ainsi, vous interprétez plusieurs rôles dans la même pièce. Comment réussissez-vous à gérer cela ?

C'est un vrai régal ! Les deux personnages sont totalement opposés, du coup il a fallu apprendre à être deux personnes vraiment différentes l'une de l'autre. Il y a un gros travail en amont pour adopter pour chaque personnage une attitude, une posture, un regard, une façon de bouger et même de parler bien propre. Mais jouer ces deux mecs à tour de rôle dans la pièce est un vrai plaisir. Et c'est un peu aussi un challenge c'est vrai...


7- Vous participez également à une autre pièce, « Petits mensonges entre amis », aux Feux de la rampe. Là encore, pourriez-vous nous en dire davantage sur l'histoire de la pièce et nous décrire votre personnage ?

Ici on est dans la vraie comédie de boulevard "classique". C'est une pièce à 6 personnages. La rencontre de 3 mecs et 3 nanas, basée sur un mensonge. Au fil de la pièce, le rythme ne cesse de croitre, les mensonges s'accumulent, les quiproquos donnent lieu à des révélations jusqu'à un final vraiment explosif.
J'y joue Jean-Luc, le "gros nounours" de la colloc masculine, attachant mais (gentiment) obsédé sexuel...


8- Vous avez joué au cinéma, dans « Sans rancune ! » aux côtés de Thierry Lhermitte. Travailler avec un comédien aussi célèbre et talentueux a dû être, je suppose, un grand motif de fierté et de satisfaction ?

J'ai mis du temps avant de réaliser en fait. Le casting a été assez long, et quand on m'a annoncé que j'avais le rôle je n'osais pas y croire. J'appréhendais un peu le tournage dans le sens où je ne savais pas vraiment quelle attitude adopter face à un monstre du théâtre et du cinéma français. Et puis au bout de 2 heures, dès le premier jour, je me sentais aussi à l'aise que si je le connaissais depuis des années...
C'est quelqu'un de foncièrement adorable, qui sait mettre en confiance les gens qui l'entourent. J'ai passé 5 semaines de tournage géniales. Lui donner la réplique pouvait paraitre assez irréel par moment, mais ça s'est fait de manière très naturelle et j'ai vite oublié "qui" il était. On a gardé contact depuis le tournage, il est venu voir PSY, on s'est recroisé sur un tournage récemment. Et à chaque fois on se marre bien !


9- Quelles questions pour permettre aux internautes de mieux vous connaitre :

-Quelle est votre chanson préférée ? Ouh là ! C'est difficile de répondre vraiment... J'écoute de tout en grande quantité, je ne peux pas me passer de musique. Mais dans ce qui ne quitte jamais mon lecteur mp3 on trouve en vrac Vincent Delerm, Michael Jackson, Chopin, du funk pure 80's (Earth Wind & Fire, Kool & The Gang...), des BO de films (Danny Elfman, Hans Zimmer...), du métal bien lourd (Nightwish, Pantera...), et énormément de classique.
-Quel est votre livre préféré ? Je lis beaucoup, je fais des sessions d'auteurs. Je viens de terminer tous les Maxime Chattam, les Franck Thilliez, j'aime beaucoup Stephen King... En gros, tout ce qui est polar un peu noir, voire fantastique.
-Quel est votre film préféré ? La trilogie du Parrain, que je pourrais regarder tous les jours sans me lasser je pense... Mais je suis un fan de films, il y en a tellement que j'adore !
-Quelle est votre émission de télévision préférée ? J'aime beaucoup le Grand Journal de canal +, mais je ne suis pas un dingue d'émissions en général...
-Quelle est votre ville préférée ? J'adore Paris, elle me manque dès que je m'en éloigne trop longtemps. Mais j'ai vécu plusieurs mois à New-York qui est une ville vraiment agréable je trouve, mais il manque un petit charme que seul Paris peut apporter.
-Quel est votre plat préféré ? Les spaghettis bolognaise de ma mère !


10- Y-a-t-il une question que nous ne vous avons pas posée et à laquelle vous aimeriez répondre ?

"Barack t'a-t-il rendu l'argent que tu lui avais prêté pour sa campagne ?" - "Oui, la semaine dernière. Enfin !"


11- Pour finir, un petit mot pour les lecteurs du blog ?

Remplissez les théâtres et dites non à la drogue.
Et vive le blog de Julian !



Merci beaucoup Benoit pour toutes ces réponses.

Lire la suite

Interview exclusive du comédien Nicolas Taffin !

12 Avril 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Théâtre

Interview exclusive du comédien Nicolas Taffin !

Bonjour Nicolas,


1- Tout d'abord, comment vous est venue l'envie de devenir comédien ?

En réalité au début c'était comme tout le monde, pour emballer plus facilement des gonzesses. Et puis j'ai été pris par le virus au bout de ma deuxième année de cours intensif. J'ai commencé à vraiment être dépendant de la scène et j'ai vite oublié les gonzesses.


2- MCE s'intéresse à l'orientation et aux études scolaires. Justement, quelles études avez-vous réalisées avant de devenir comédien ?

En parallèle d'un DEUG art du spectacle à la fac de Jussieu, je suivais une formation intensive de comédien à l'école de l'Acteur Côté Cour (15 heures par semaine). Je sais que ça fait un peu cliché de dire ça, mais j'ai vraiment trouvé une nouvelle famille dans cette école. Une famille théâtrale. Ca n'est pas un hasard d'ailleurs si à sa création, la troupe C-Komplet, n'était composée que d'anciens membres de cette école.


3- Vous avez joué dans diverses pièces de théâtre. Auriez-vous une anecdote sympathique qui s'est déroulée sur scène à nous raconter ?

Oh ! Les anecdotes habituelles des fous rires sur scène que l'on ne peut pas contrôler. Mais concernant PSY, il y a un passage où je dois soumettre un spectateur à un Psycho test. Je dois donc soigneusement choisir quelqu'un qui se prêtera au jeu. Un soir Ben (un des comédiens de la pièce) me demande de prendre un de ses amis psy qui est venu tout spécialement nous voir. Pas de problèmes !! Sauf que cette personne s'est lancé dans un one man show pendant 10 minutes, sans que je puisse poser une seule de mes questions. Au bout de dix minutes donc, j'ai quitté la scène pour lui laisser la place. Du coup ça l'a calmé. Il n'y avait rien de méchant la dedans, au contraire ca fait parti de la spontanéité et de la part d'imprévu que l'on recherche...... Enfin, il était chiant quand même lol !!!


4- Vous jouez actuellement dans la pièce « Psy », dont vous êtes l'auteur, au Théâtre Le Méry. Quelle est la thématique de la pièce ?

Psy est une consultation géante et complètement folle où il n'y a pas de spectateurs, mais des patients. Nous abattons le 4ème mur pour qu'ils participent pleinement à cette thérapie par le rire que nous lui avons promis. Psy est une pièce complètement folle où nous proposons des situations que les spectateurs ne doivent à aucun moment prévoir. Ils doivent sans cesse être agréablement surpris par cette tornade de folie, de chant et de danse. Nous mélangeons tous les genres mais en gardant une cohérence pour que le public se dise en voyant la pièce : « Ah ! Ouais ! J'y aurais pas pensé ! ». En réalité, je ne me suis pas documenté pour cette pièce. Je ne me suis servi que de quelques vagues connaissances perso sur la psychanalyse et le reste part de ma folie perso. Je crois que c'est ce qui fait de Psy, une pièce qui surprend à tout moment.


5- Comment pourriez-vous présenter votre personnage dans la pièce, le docteur Beaubois ?

Le Docteur Beaubois est aussi fou que ses patients ! En clair il ne joue pas le rôle de garde fou mais au contraire, pousse à leur paroxysme les situations. C'est ce qui est jouissif en fin de compte: jouer un malade, moqueur, pédant, incompétent. Du coup la pièce n'a jamais de temps mort, et le spectateur est toujours plongé dans cette tornade de folie.


6- Jusqu'à quand la pièce est-elle à l'affiche du théâtre Le Mery ?

PSY nagera dans le grand bassin à partir du mois d'aout puisque nous donnerons nos consultations 6 fois par semaine à partir du 6 aout du Mardi au Samedi à 20h et le Dimanche à 15H jusqu'au mois de Janvier prochain. De quoi accueillir un bon paquet de « gentil-fou ».


7- Une adaptation de la pièce sur le petit écran est-elle prévue ?

Tatatata !!! Suspense ! Effectivement un format court pour la TV est en préparation !


8- Quelles questions pour permettre aux internautes de mieux vous connaitre :

-Quelle est votre chanson préférée ? Ouh !! Je ne vais pas être capable de jouer le jeu, j'en ai trop. Je vais plutôt vous dire que j'aime à peu prés tout de Noir Désir, que je ne vois rien à jeter chez les Pixies, que je me roule dans la fange et la luxure en écoutant beaucoup de rap (Booba, NTM....) et que je me découvre une nouvelle passion pour la musique classique. Autrement, j'adore Serge Reggiani mais je ne peux pas écouter trop autrement je chiale....
-Quel est votre livre préféré ? Bones de George Chesbro, tous les bouquins de Michel Houellebecq, Monsieur le Directeur de Carine Beaufils
-Quel est votre film préféré ? Pour le pire et pour le meilleur avec Jack Nicholson (Une merveille d'humour et de finesse), Scarface (une merveille de boucherie) et en tant que comédien je voue un culte démesuré au film les grands Ducs avec Noiret, Rochefort et Marielle que j'ai du regarder au moins 6554 fois en 1 an
-Quelle est votre émission de télévision préférée ? On n'est pas couché, Le grand journal de Canal +
-Quelle est votre ville préférée ? Clermont de l'Oise (Je suis Picard donc forcément....)
-Quel est votre plat préféré ? Les plats de ma choupie.


9- Y-a-t-il une question que nous ne vous avons pas posée et à laquelle vous aimeriez répondre ?

Est-ce que maintenant que je suis comédien, j'ai réussi avec les gonzesses ?


10- Pour finir, un petit mot pour les lecteurs du blog ?

Je trouve que mes réponses sont chiantes et je ne vous en voudrais pas si vous ne lisez pas l'interview jusqu'au bout. Une seule chose à retenir VENEZ VOIR PSY !!!!



Merci beaucoup Nicolas pour toutes ces réponses.

Lire la suite

Entretien avec la comédienne Ludivine Desrousseaux !

12 Avril 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Théâtre

Entretien avec la comédienne Ludivine Desrousseaux !

Bonjour Ludivine,


1- Tout d'abord, comment vous est venue l'envie de devenir comédienne ?

Je vous avoue que je ne me voyais pas faire ce métier, voilà pourquoi j'ai d'abord commencé des études supérieures à l'étranger dans un tout autre domaine. Puis la réalité m'ayant rattrapée j'ai décidé à 24 ans de prendre des cours de théâtre et puis tout est devenue une évidence.


2- MCE s'intéresse à l'orientation et aux études scolaires. Justement, quelles études avez-vous réalisées avant de devenir comédienne ?

J'ai passé le BBS Marketing (équivalent d'un bac +4 en commerce) à Waterford en Irlande.


3- Vous avez notamment participé à plusieurs téléfilms et joué dans diverses pièces de théâtre. Auriez-vous une anecdote sympathique qui s'est déroulée sur scène ou en tournage à nous raconter ?

Pas vraiment c'est plus des blagues entre nous avant de jouer pour éliminer le stress.


4- Vous jouez actuellement dans la pièce « Psy » au Théâtre Le Méry. Quelle est la thématique de la pièce ?

Le ton est vite donné et c'est une vraie thérapie par le rire. Le thème est l'incohérence humaine avec tous ces refoulements et sa folie. Tout le monde est fou par définition, mais le problème n'est pas celui là, sinon celui de trouver un équilibre et sa place dans notre société.


5- Comment pourriez-vous présenter vos personnages, Carole l'assistante et Catherine ?

Carole est une femme qui sous ces airs de femme tranquille et distante, est bien allumée. Ce qui l'intéresse est de s'amuser avec le docteur Beaubois des patients. Elle dévoile sa folie petit à petit au fur et à mesure de la pièce. Catherine est la soeur jumelle de Corinne, comme sa sœur elle ne vit que pour les comédies musicales (avec pour idole Liza Minnelli par exemple) et les paillettes. Elles sont complètement déconnectées du monde "normal" et n'ont aucun recul sur elles-mêmes.


6- Ainsi, vous interprétez plusieurs rôles dans la même pièce. Comment réussissez-vous à gérer cela ?

C'est la première fois que je me voyais jouer 2 rôles à la fois et il fallait absolument marquer les différences. Ca m'a demandé une organisation méticuleuse et réglée à la seconde près pour ce qui est des passages en scène, mais aussi un travail en amont sur les personnages afin de trouver des différences d'interprétation (comme la démarche, la voix et les habitudes corporelles). Du coup avant chaque représentation il y a tout un rituel que je me suis créé.


7- Quelles questions pour permettre aux internautes de mieux vous connaitre :

-Quelle est votre chanson préférée ? Plein!!! Je fais partie des filles sur la piste de danse qui fait toujours "oh! j'adore cette chanson!" lol Sinon en ce moment j'écoute beaucoup le groupe "Brigitte" du Hippie Folk avec une pointe d'humour, elles déchirent!
-Quel est votre livre préféré ? Toutes les enquêtes policières et livres d'aventure ...
-Quel est votre film préféré ? Pour ne nommer que le dernier "The invention of lying" C'est du grand n'importe quoi et ça me fait toujours éclater de rire.
-Quelle est votre émission de télévision préférée ? "Taratata" et "On n'est pas couché" avec Laurent Ruquier.
-Quelle est votre ville préférée ? J'ai pas encore assez voyagé pour être sûre, mais l'endroit qui me fait le plus sentir chez moi est l'Irlande.
-Quel est votre plat préféré ? Du boudin Noir grillé avec de la compote de pomme!


8- Pour finir, un petit mot pour les lecteurs du blog ?

Allez voir des comédies au théâtre, ça donne le moral!
Longue vie au blog!



Merci beaucoup Ludivine pour toutes ces réponses.

Lire la suite
<< < 10 20 30 40 50 60 61 62 63 > >>