Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Karine Texier évoque ses actualités et ses projets !

Publié le par Julian STOCKY

 

Bonjour Karine,

 

Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

 

1/ Vous avez récemment terminé le tournage pour TF1 de la série « Les innocents ». Quelle histoire y est racontée ? Quelles thématiques y sont abordées ?

 

C'est un remake d'une série norvégienne. Il existe également une version américaine. Les scénaristes français ont fait un très beau travail. Ils ont réussi à ancrer la série en France tout en gardant le suspense, l'efficacité dans l'écriture.

 

C’est une histoire d’amour entre deux adolescents, qui vont être témoins d'une tuerie. L'auteur des crimes est très rapidement connu du spectateur. La traque pour retrouver les témoins est haletante. Les 2 garçons veulent éviter à tous prix que leur entourage soit informé sur la nature de leurs sentiments. Le thème de l'homosexualité à l’adolescence est le sujet sensible du film.

 

Les 2 jeunes comédiens sont formidables !!! Je joue la maman de l'un d’eux. Ce personnage m'a beaucoup touché à la lecture du scénario car elle est seule à percevoir les sentiments de son fils. Elle est dans l’incapacité d’en parler parce qu'elle craint la réaction de son mari. Elle est présente dans beaucoup de scènes mais, par peur, elle parle peu.

 

Ça m’intéressait de défendre ce personnage qui est assez loin de ce que j'ai joué dernièrement. Je trouvais beau de travailler un personnage bouleversé par des émotions immenses et lui donner de l’intensité sans que ce soit au travers des mots.

 

2/ Selon vous, quelles seront les clés du succès de ce programme ? Pourquoi plaira-t-il aux téléspectateurs?

 

Il y a un très beau casting : des comédiens que le public aime : Odile Vuillemin, Olivier Marchal, Tomer Sisley, Charlotte Valandrey, Stephan Guérin-Tillié, Cyril Gueï notamment. Ils y défendent de très beaux personnages.

 

La série est très bien rythmée. J'ai été (et c'est rare) happée et séduite par le scénario dès la première lecture. Je pense que les téléspectateurs seront tenus en haleine. Je l’espère très fortement en tous cas !

 

3/ Plus généralement, quels sont vos autres projets et envies artistiques ?

 

Je vais tourner dans le film de Marie Castille Mention-Schaar « La fête des mères » dans lequel une femme accède à la Présidence de la République. Ce sera mon premier film pour le grand écran, j'en suis ravie.

 

Je serai une journaliste, une femme très misogyne, qui se révolte contre les injustices faites aux femmes tout en devenant intolérante envers les hommes et en cherchant à se venger d’eux. J'ai trouvé très jolie l'idée que Marie-Castille nous ait donné la trame de la scène mais qu'elle nous ait demandé de travailler nos rôles en apportant nos propositions au moment du tournage.

 

Parallèlement, j'ai la chance de faire pas mal de doublages. Je suis en ce moment sur des séries qui me plaisent bien. Je me régale ! Le doublage est fidèle avec moi depuis plusieurs années et je lui dois beaucoup car il m'a appris à jouer à l'écran. Et il me permet également de faire le lien entre mes différents projets.

 

4/ Vous êtes une artiste aux multiples casquettes. Qu'est-ce qui vous attire tant dans votre quotidien artistique ?

 

J'aime qu'aucune semaine ne ressemble ni à la précédente ni à la suivante. Etant petite, j'ai fait beaucoup de danse, du chant, de la musique avant d'arriver au théâtre. Participer à des projets où l'on peut mélanger différentes disciplines artistiques est très excitant.

 

Et puis dans une même journée je peux être amenée à passer des essais pour un rôle, faire le doublage d'une série américaine ou d’un film et jouer le soir au théâtre. C’est un vrai privilège.

 

J'adore le travail en équipe, le contact avec les autres m'intéresse. C'est une chance de pouvoir travailler avec des équipes différentes chaque jour.

 

J'ai très envie aussi de revenir sur les planches. Le rapport à la scène et au public me manquent. J'essaie d'ailleurs de développer un projet dans ce sens. Il verra le jour au printemps prochain si tout va bien.

 

5/ En conclusion, que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

 

D'être sur scène très bientôt !

 

D'autre part, j'ai entamé une nouvelle collaboration depuis six mois avec Isabelle Gaudin, mon agent ,que j'aime beaucoup. J'avais envie d'être accompagnée par une femme. C'était important pour moi à ce moment là de ma vie et de ma carrière. Nous avons l'envie commune d'aller vers de nouvelles rencontres artistiques, et, nous l’espérons, de tourner plus souvent pour le cinéma ou la télévision.

 

Ce fut un plaisir, Karine, de nous entretenir avec nous !

 

Publié dans Télévision

Partager cet article
Repost0

Olga Shuvalova présente sa pièce de théâtre et évoque ses projets !

Publié le par Julian STOCKY

 

Bonjour Olga,

 

Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

 

1/ Vous êtes actuellement à l'affiche, au Funambule Montmartre, de la pièce « Un divan pour la scène ». Quelle en est l'histoire ?

  

C'est une très belle histoire ! Une actrice vient consulter un thérapeute pour un mal être autant professionnel que personnel. Au bout d'un moment (et très vite!), on découvre que le thérapeute, quant à lui, ça serait aussi pas mal qu'il fasse un pas important dans sa vie.

 

J'adore mon personnage, c'est certes un rôle secondaire mais qui est très important pour comprendre quelque chose sur le thérapeute qui est l'un de deux personnages principaux.

 

2/ Comment présenter votre personnage ? Quelles sont ses principales caractéristiques ?

 

A la vue du public, elle est un peu un facteur perturbant pour le héros. Et même beaucoup ! Mais, comme on dit dans la pièce, chaque personne est un être blessé et c'est aussi le cas de Julia qui, en quête de l'amour, tombe dans le labyrinthe de ces  propres manipulations. J'aime interpréter des rôles dans lesquels je peux compatir à mon personnage. J'ai beaucoup de tendresse pour Julia, je comprends que ces actes ne viennent pas de la méchanceté, mais de la  profonde solitude.

 

3/ Selon vous, quelles sont les clés du succès de cette pièce ?

 

Les critiques, c'est vrai, sont pour la plupart excellentes. Je crois que la clé est avant tout un texte excellentissime, écrit par Jean-Luc Solal, qui joue aussi le rôle de thérapeute, son énergie est brûlante !

 

Basé sur un  travail  de recherche approfondi sur la psychanalyse, l'auteur arrive à présenter un thème assez sérieux en toute simplicité et avec beaucoup d'humour très fin. Nous avons souvent entendu de la part du public qu'ils ne remarquent pas le temps passer alors qu'il s'agit quand même de presque 2 heures! 

 

Le théâtre thérapie existe depuis le théâtre antique grecque mais on en parle de plus en plus aujourd'hui. Notre pièce ne prétend pas à ce titre, mais enfin pourquoi pas ? On parle dans la pièce de nos faiblesses, de nos blessures et surtout de comment les guérir ! 

 

C'est donc une pièce à la fois amusante mais aussi très profonde et humaine. Le casting est excellent, j'adore mes partenaires, nous avons une ambiance très chaleureuse que nous essayons de donner en retour au public. C'est un plaisir de jouer !

 

4/ Juste avant de rentrer sur scène, quelles sensations et quels sentiments prédominent en vous ?

 

Je ne rentre pas de suite sur scène, j'ai donc un peu de temps. Je pourrais restée assisse sur une chaise  mais je reste debout, pour écouter attentivement le spectacle, le rythme, l’atmosphère de début.  Ensuite, juste avant de rentrer sur scène, c'est une excitation, mêlée à du trac, c'est un très beau sentiment. Comme si je devais me jeter dans l'océan depuis un grand rocher. 

 

5/ Plus généralement, quels sont vos projets et actualités actuels ?

 

Je travaille actuellement sur un projet musical dont je ne voudrais pas trop parler, mais une chose que je peux dire est qu'il s'agit de la musique des années 30. J'aime cette époque et le jazz.

 

Mais ma plus grande passion est l'enseignement, actuellement à l'école acting-international. C'est une école renommée dans la préparation des comédiens professionnels. Je travaille aussi comme coach du développement personnel à mon compte. Je suis persuadée que chaque personne possède de nombreux talents qui, par quelques raisons, restent cachés jusqu'à un certain moment. Ainsi, j'aime les découvrir, voir les gens prendre leurs vies en mains, être heureux, retrouver leurs énormes forces pour réaliser n'importe quel projet, vivre en harmonie avec eux même,  créer, voler...! 

 

6/ Pour finir que dire aux lecteurs pour les inciter un peu plus encore à venir voir la pièce ?

 

Et si notre divan vous concernait ... ?

 

Ce fut un plaisir, Olga, de nous entretenir avec vous   !

 

Publié dans Théâtre

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3