Koh Lanta : Stéphanie évoque son retour dans l'aventure puis sa nouvelle élimination !

Publié le par Julian STOCKY

Crédit photo : © A.ISSOCK / ALP / TF1

 

Bonjour Stéphanie,

Quelle joie de vous retrouver pour ce nouvel échange !

Après avoir été éliminée sur tirage au sort de la boule noire, vous êtes revenue dans l’aventure de « Koh Lanta, le totem maudit », actuellement diffusée sur TF1. Quelle avait été alors votre réaction à l’annonce de votre retour dans le jeu ?

Quand on m’annonce mon retour dans le jeu, sur le coup je suis dubitative puis, après, surexcitée. Clairement, c’est comme si c’était mon anniversaire et je sautais partout.

Suite au forfait de Jean-Philippe, vous avez en fait rejoint une équipe des rouges que vous ne connaissiez que très peu. Sans doute était-ce alors l’opportunité d’un nouveau départ pour vous ?

Oui, clairement ! C’est vrai que le fait d’arriver dans une nouvelle équipe, je me dis que je vais pouvoir changer un petit peu mon discours, que je vais pouvoir prouver sur les épreuves. Pour moi, ça aurait pu être un nouveau départ. Je me méfie un peu du fait qu’il y ait Ambre et JP dans l’équipe rouge qui me connaissaient déjà, je me dis « bon, ils pourraient dire un peu qui j’étais et me présenter aux autres sans que je le fasse moi-même ». C’est vrai que ça aurait pu être un bon départ.

D’ailleurs, comment se sont passées vos premières heures avec cette nouvelle tribu, sur un nouveau camp pour vous ?

Lors de mon arrivée sur le nouveau camp, on sortait d’une défaite en épreuve, on était tous un peu tristes, ils pleuraient un peu tous le départ de Jean-Philippe, qui était vraiment très apprécié dans son équipe. Donc l’arrivée est un petit morose mais j’ai été très bien accueillie par Pauline, Géraldine, François. On s’est tout de suite mis à l’œuvre, on a commencé à préparer le feu, à aller chercher à manger donc ça a été très carré je dirais.

On vous a vue très active sur l’ile, pour aider au maximum votre équipe….

Oui, après ce n’était pas quelque chose de nouveau pour moi, c’est vrai que j’ai toujours été très active sur le camp, même des jaunes. C’est un petit peu le naturel qui est revenu au galop sur le camp rouge, d’autant plus que je venais d’arriver, je n’allais pas m’asseoir et bronzer. De toute façon, ce n’est pas quelque chose que l’on fait dans « Koh Lanta ».

Sans dévoiler de grand secret, aviez-vous alors quelque peu adapté votre mode de vie en communauté, sur la base de ce qui avait pu se passer sur l’ile des jaunes et sur ce que vos anciens camarades avaient pu mettre en avant vous concernant ?

Oui, un petit peu ! C’est vrai que je suis toujours très moi-même mais c’est vrai que les erreurs que j’ai faites en début d’aventure, de dire que j’étais moins forte que tout le monde, que j’étais nulle en sport, c’est vraiment un discours que j’ai gommé à mon arrivée chez les rouges. Puisque j’ai vraiment compris que les gens qui se mettaient très en avant étaient gardés en fait dans l’aventure, très simplement.

Peut-être avez-vous eu le temps de nouer des premiers liens avec certains camarades d’aventure ?

Non, malheureusement, je n’ai pas eu le temps de nouer de liens. En 24 heures, c’est vraiment trop court, sachant que j’ai passé la moitié du temps soit à faire le feu, soit à chercher un collier d’immunité. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de créer de liens avec l’équipe rouge.

Par contre, sur les deux jeux, de confort et d’immunité, la malchance a continué à vous suivre, avec deux nouvelles non-participations, suite au tirage au sort. On imagine que cela ne doit sans doute pas être très facile à accepter ?

Oui, c’était franchement très dur moralement. C’est vrai que quand j’ai une seconde chance en rentrant dans l’aventure, je suis pleine d’espoirs, de motivation, de renouveau. Retirer les boules noires derrière m’a juste achevée, je dirais.

Très rapidement est arrivé le conseil. En amont, dans quel état d’esprit étiez-vous ? Sereine ou avec le sentiment d’être concrètement en danger ?

Quand je pars, je suis très défaitiste. C’est vrai que j’ai tenté une stratégie ce jour-là pour essayer de me sauver mais personne n’est revenu vers moi pour m’en reparler. Ça ne sentait pas bon. Il y a toujours un petit peu d’espoir, c’est « Koh Lanta », on ne s’attend jamais à ce qui va se passer mais dans l’idée, je me préparais beaucoup à repartir.

Enfin, au moment de devoir quitter l’aventure une deuxième fois en quelques jours seulement, quels sentiments prédominaient en vous, comparativement à la première fois ? Certaines sensations étaient-elles plus accentuées encore ?

Non, c’est plutôt le contraire, le fait d’être éliminée une deuxième fois fait qu’on l’a déjà vécu, on sait comment ça se passe, voilà on est préparé, je m’y préparais aussi vue la conjoncture. Donc, au contraire, les sensations étaient moindres donc ça a été moins difficile, ça a été une bien moins grosse épreuve que la première fois.

Merci, Stéphanie, pour toutes vos réponses !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article