Ces phrases qui changent la vie : Juliette Tresanini évoque la sortie de son livre !

Publié le par Julian STOCKY

Crédit photo : Paul Lapierre

 

 

Bonjour Juliette,

Quelle joie de vous retrouver pour cette nouvelle interview !

Le mercredi 2 mars prochain sortira votre livre « Ces phrases qui changent la vie ». On imagine la joie et le plaisir que ce doit être, pour vous, d’avoir développé ce projet ?

C’est le projet qui m’a le plus mise en joie, depuis longtemps ! On va dire que les étoiles étaient alignées, c’était un moment où j’avais du temps, la maison d’édition Marabout m’a contactée au bon moment, pour me demander d’écrire le livre de mon choix. J’ai réfléchi et je me suis lancée ce défi fou : rassembler les 60 personnes dont j’estimais le plus le travail pour les interviewer. C’était un bon prétexte pour les rencontrer. Tous ont eu droit à la même question : quelle phrase a changé ta vie ?  Je voulais connaitre la clé du succès des personnes qui ont marqué ma vie. 

J’ai fait ma liste rêvée, en me disant que rien n’était impossible mais en la limitant tout de même aux pays francophones (les Obama seront dans le tome 2) (lol) ! J’ai trouvé les numéros assez facilement et là le trac ! Comment pitcher mon projet ? Vont-elles accepter ? 

Spoiler :  quasiment tout le monde a dit oui ! Imaginez : vous rencontrez les gens que vous estimez le plus et eux, ravis de faire l‘interview, se livrent comme jamais et en prime vous remercient de les mettre en avant !  Meilleur projet du siècle non ? 

Plus personnellement, ce projet peut donc s’assimiler à une sorte de thérapie, voire de bilan personnel ?

Totalement ! Déjà, c’est arrivé pour moi à point nommé puisque c’était la fin d’un cycle avec mon départ de la série « Demain Nous Appartient ». Peut-être que j’avais aussi cette peur du vide, de ce qui allait se passer par la suite, donc c’est comme si c’était un cadeau vraiment pile au bon moment de ma vie. Écrire ce livre a été thérapeutique : plus d’angoisse, tout va bien, j’ai écrit un livre ! 

Ces 60 personnes ont marqué votre vie, vous l’avez dit, mais il est important de préciser qu’elles l’ont fait à différents moments, pas forcément récemment….

Alors, il y a mes idoles d’enfance, Fabrice Santoro par exemple, j’étais une fan de tennis, je voulais en faire mon métier, j’étais classée, j’avais une admiration pour les français, notamment Fabrice, j’avais des posters de lui quand j’étais petite. Après, évidemment Pierre Richard,  j’étais fascinée par ses films. Mon grand-père italien me montrait ses films, je trouvais que cet homme était d’une drôlerie complètement lunaire, j’adorais son personnage et je me disais qu’un jour j’en ferai mon métier. Et puis, évidemment, Les Inconnus, notamment Didier Bourdon, que j’ai réussi à contacter, c’était génial, pour moi qui chantais « Auteuil, Neuilly, Passy » dans les cours de récré et qui refaisais tous leurs sketchs lors des galas de fin d’année. Il y a eu aussi Jean-Pierre Jeunet, quand je suis allée voir « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain », j’étais en terminale, c’était une telle claque que je me suis dit que j’allais m’inscrire au Cours Florent. Bref, chaque personne dans ce livre a provoqué chez moi un déclic, qui a changé le cours de ma vie. Les Bleus, la coupe du Monde 98… c’est l’évènement sportif qui m’a le plus marquée, avec cette joie de la nation entière, dont je me souviens encore, c’était dingue, jamais je n’ai ressenti cela pour des sportifs. J’ai réussi à interviewer  Franck Leboeuf…

Les anecdotes sont dingues vous verrez, et la touche originale est que ce livre est un journal intime dans lequel le lecteur est renvoyé à son questionnement personnel. J’espère qu’il vous fera autant de bien qu’il m’en a fait, et c’est moins cher qu’une séance chez le psy (lol). 

 

Crédit photo : Paul Lapierre

 

Au travers des témoignages, on découvrira sans doute les personnalités sous un regard différent…

Complètement ! Certains m’ont donné l’exclusivité de certaines informations !  Même si les témoignages sont très intimes, il y a quelque chose d’universel dans chaque thème abordé. Des questions que tout le monde se pose, des réponses aussi, des doutes, des interrogations … J’aime les personnes qui doutent, c’est une preuve d’intelligence selon moi. 

Ce livre a plusieurs entrées : soit par personnalités qui sont toutes par ordre alphabétique, soit par thème. Si tu aimes Natoo, tu peux donc directement la retrouver mais elle apparaît aussi sous le thème “bonheur”. Et tu peux la découvrir aussi en suivant le thème. 

Pendant les échanges, les confidences sont-elles venues naturellement ?

Alors, il y a des gens qui se livrent plus facilement que d’autres, c’est sûr mais je n’ai pas voulu les orienter parce que je trouve que ça fait partie de la personnalité de chacun. Il y avait un petit côté divan de psy parce que, pour certains que j’ai rencontrés par téléphone, je m’allongeais sur mon lit, je prenais mon dictaphone, ils s’allongeaient chez eux, je n’intervenais pas, pour ne pas orienter, donc il y avait des blancs, il y avait des moments où ils se reprenaient. J’utilisais cela comme une matière pour ensuite la retranscrire, la styliser et j’ai aimé le côté introspection sans être dans une efficacité.  Dans ma démarche, ils n’avaient pas de promo à faire, il s’agissait juste de se reconnecter avec des souvenirs. 

Si certaines personnes étaient synthétiques, elles l’étaient, je ne relançais pas, ou très peu, à l’inverse si certaines personnes voulaient beaucoup parler, je ne les coupais pas. C’était à moi après de moduler dans le livre, d’où certaines phrases plus développées et d’autres plus concises. C’est la beauté aussi de la singularité de chacun. 

Au-delà du plaisir pris à faire ce livre, sans doute avez-vous ressenti de la fierté lorsque les Editions Marabout vous ont proposé cette démarche ?

Si on veut être très précis, l’origine est liée à une vidéo Youtube que j’ai faite pendant le confinement, toute simple, face caméra, qui s’appelle « Cinq phrases qui ont changé ma vie ». Cette vidéo a fait plus de 70 000 vues en une semaine, j’ai reçu énormément de mercis. Je me suis dit qu’il y avait un concept à décliner, ce que j’ai fait avec des camarades de « Demain Nous Appartient ». Ensuite, le CNC m’a incité à le faire à Cannes puis à Lille avec des gens du métier. C’est là que Marabout m’a contactée. Si ça se trouve, on poursuivra avec une série télé … 

J’aime les gens qui réussissent et j’aime comprendre pourquoi, comment ils y sont parvenus . C’est inspirant. Ça nous pousse à faire la même chose, non? 

 

 

La sortie, on l’a dit, aura lieu le 2 mars prochain. On vous imagine impatiente d’avoir les premiers retours ?

J’ai très très hâte ! J’espère que ce livre va vous plaire et que vous serez présents le 5 Mars à la FNAC des Halles pour la première dédicace ! Pour les suivantes (partout en France), je vous tiendrai au courant sur mon compte Instagram. 

Merci, Juliette, pour toutes vos réponses !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article