Les Mandrakes d'or : Charlotte Bermond évoque la 32è cérémonie, diffusée ce samedi 1er janvier sur C8 !

Publié le par Julian STOCKY

 

Bonjour Charlotte,

Quelle joie d’effectuer cette nouvelle interview avec vous !

Après une première diffusion sur Olympia TV, on pourra vous retrouver ce samedi 1er janvier 2022 en prime sur C8, aux côtés de Maxime Guény pour la 32è cérémonie des Mandrakes d’Or. On imagine la joie et le plaisir que ce doit être d’animer une nouvelle fois ce bel évènement ?

Oui, oui, c’est toujours un vrai plaisir ! C’est surtout une hâte de découvrir de grands artistes qui, chaque année, nous offrent un spectacle magique riche et varié. Je suis très honorée d’animer ce bel événement depuis plusieurs années maintenant. Avec Maxime nous prenons beaucoup de plaisir !

Pour ceux qui découvriraient ce programme, comment le décririez-vous ?

C’est une soirée exceptionnelle qui réunit chaque année, les plus grands noms de la magie venus des quatre coins de la planète, et à qui nous remettons un « Mandrake d’or » décerné par l’Académie Française des Illusionnistes. C’est la plus haute distinction dans le monde de la magie. Pour remettre ce prix, nous accueillons cinq nouveaux parrains cette année : Rayane Bensetti, l’humoriste Booder, Sheila, l’écrivain Bernard Werber et la chanteuse Priscilla Betty.  

 

 

Entre les différents shows proposés en live, vous intervenez, avec Maxime, pour animer et présenter les numéros.

Absolument, nous animons cette soirée en Maitre et Maitresse de Cérémonie. Nous présentons chaque artiste et leur remettons le Mandrake d’or en présence des parrains de la soirée. Notre but étant de mettre en lumière la performance de chacun d’entre eux, mais également faire découvrir aux spectateurs et téléspectateurs leur parcours avec humeur et légèreté.

Justement, quelle est votre méthodologie de préparation en amont ?

Dès que je reçois la liste des lauréats, je me plonge dans leur parcours, et regarde avec attention les différentes prestations qu’ils ont pu donner à travers le monde. Mon objectif : s’imprégner de leur talent pour mieux les mettre en valeur et surtout les présenter avec le cœur.

 

 

Quelles sont les principales nouveautés que l’on pourra découvrir pour cette 32è cérémonie ?

Déjà, ne ratez pas le début de l’émission ! Une grande surprise vous attend avec Giorda l’hypnotiseuse qui va endormir une partie du public sur la scène du Casino de Paris.

Cette 32ème édition est placée sous le signe du Music-hall. Nous avons donc le plaisir de recevoir cette année la troupe de danseurs du Paradis Latin, venue rendre hommage à Joséphine Baker, une grande artiste, une véritable icône des années folles.

Un Mandrake d’honneur sera décerné à la star de la magie : Criss Angel qui cartonne à Las Vegas. On l’a vu se faire enterrer vivant, marcher sur l’eau et même léviter ! Jusqu'à présent, seulement sept magiciens ont eu la chance de recevoir un Mandrake d’honneur en 32 ans.

Vous qui assistez au spectacle depuis les coulisses, à quelques mètres seulement de la scène, ce doit être un vrai régal ?

Oui c’est génial ! Un privilège je dirais même ! On ressent l’adrénaline, on est au plus près de l’action. Comme une petite souris j’observe, je m’émerveille de tant de travail et de précision. Souvent, j’ai envie de crier, j’ai envie de faire « waouh » mais je me retiens, je ne sais pas si mon micro est encore ouvertJ.

 

 

Ce programme est vraiment familial, il s’adresse à tout le monde, des plus jeunes aux plus anciens…

Tout à fait. « Les plus grands magiciens du Monde » se veut être un programme qui s’adresse à un large public. Les enfants et les « grands » enfants. Il y en a pour tous les gouts et tous les âges.

Nous passons par pleins d’émotions dans ce spectacle ! De la poésie avec Winston Fuenmayor qui nous offre une manipulation de cartes hors du commun ; un numéro à couper le souffle (au sens propre du terme) avec Sabine Van Diemen et son numéro d’évasion. Darcy Oake qui nous prouve que l’impossible devient possible. Aaron Crow qui va donner des sueurs froides à Rayane Bensetti ! L’expérience interdite de Léo Brière, notre ami Fabien Olicard ou encore notre complice de toujours Vincent C qui va encore nous bluffer par le rire !

C’est un évènement festif donc quoi de mieux que de diffuser ce spectacle en fin d’année, à l’heure où l’on a envie de se retrouver en famille et de fêter cette nouvelle année qui arrive. C’est un beau cadeau pour nous d’être diffusés le 1er janvier et je le souhaite, un beau cadeau pour les téléspectateurs.

Peut-être même que vous offrirez, avec Maxime, une petite surprise plus personnelle aux téléspectateurs…

Oui, c’est vrai que l’on a pris l’habitude depuis un an ou deux de se prendre au jeu ! Cette année, effectivement, on va faire apparaitre la première femme sans tête, je vous laisse découvrir la suite…

 

 

Que ce soit à l’issue de l’enregistrement ou des précédentes diffusions, quels principaux retours vous sont faits par le public ?

Les retours sont très bons, vraiment. Que ce soient les spectateurs ou les téléspectateurs, il y a un vrai engouement pour les Mandrakes d’or, et beaucoup de fidèles également puisque l’année dernière encore, il y avait plus de 1,2 million de personnes devant leur écran. Je crois que l’on a besoin aujourd’hui de ces moments suspendus où on arrête de penser aux soucis et où on se laisse un peu porter par la magie des artistes. C’est une émission qui va vous transporter ailleurs pendant 2 heures, loin de la morosité ambianteJ.

Merci, Charlotte, pour toutes vos réponses !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article