Fort Boyard, RTL, ses livres : Paul El Kharrat évoque son actualité !

Publié le par Julian STOCKY

 

Bonjour Paul,

Quel plaisir d’effectuer cette interview avec vous !

Vous avez participé, fin juin, au Festival Des livres, des stars. On imagine la joie et le plaisir que cela a été de pouvoir retrouver le public et de pouvoir échanger avec les spectateurs ?

Oh, c’était très agréable et très conciliant de rencontrer du public venu faire dédicacer des ouvrages ou un selfie. Le relationnel entre humains a repris, on va dire, par le biais de ce Festival, dont l’association permet de lutter contre l’illettrisme. Quoi de mieux ? C’était une bonne nouvelle pour les amateurs de livres écrits par des personnalités de tous horizons.

 

 

En quelques mots, comment caractérisez-vous le livre que vous aviez présenté ?

Je pense avant tout que c’est un manuel pour les enfants souffrant du syndrome d’Asperger à usage des autistes. Mais c’est aussi et avant tout un livre biographique qui retrace mon parcours télévisuel et aussi mon parcours personnel. D’ailleurs, c’est comme cela que mon livre s’articule, un chapitre sur deux est sur ma vie personnelle et l’autre sur ma vie aux jeux. Ce livre, sorti en septembre de l’année dernière, est censé aider, est censé éclairer et mettre en lumière un syndrome trop longtemps méconnu. Quoi de mieux de l’écrire pour ma part, à titre personnel mais aussi pour le bien commun.

 

 

Justement, quels principaux retours avez-vous pu avoir des lecteurs ?

Beaucoup m’ont dit que, grâce à mon parcours, grâce à ma personnalité, j’avais pu aider de nombreuses personnes ayant trait à l’autisme ou ayant un syndrome autistique. C’est tout le bénéfice que je peux tirer de l’écriture de ce livre et des séances de dédicaces qui s’en suivent. J’ai pu rencontrer un public qui m’a suivi, qui vient faire dédicacer son livre et qui vient échanger avec moi. Ils sont très contents d’avoir leur petite signature ou leur petit selfie. Les retours ont été plus que positifs, je pense, dans la globalité des faits. J’en suis assez content. C’est une belle histoire qui se poursuit.

 

 

En complément, quelles sont vos autres actualités du moment ?

J’ai fait « Fort Boyard », qui passera le 14 août prochain. Je continue « Les Grosses Têtes », à partir du 23 août. J’en suis un sociétaire à part entière. Je vais poursuivre l’écriture de livres parce que j’aime la littérature et que j’aime écrire des ouvrages. Ce seront désormais des livres à visée historique, le prochain sera sur les tueurs en série, moi qui suis un amateur de criminologie, qui est un versant un peu particulier de l’histoire mais qui m’intéresse tout autant. Le livre sera disponible en septembre, ce sera tout autre chose que la biographie que j’avais pu sortir l’année dernière.

 

 

En un mot, on imagine que ça a été une fierté de participer à « Fort Boyard », une émission emblématique de la télévision ?

Oui, ça a été une bonne nouvelle d’apprendre que j’allais être convié à ce cercle très fermé, très privilégié de personnalités qui montent sur le fort et qui font les épreuves. Il est vrai que, pour une première, j’ai trouvé cela très long. J’avais un peu moins d’épreuves que les autres et, forcément, il y a eu une petite déception. Mais c’est la première que je faisais, je compte bien y revenir et refaire encore plus d’épreuves, ça serait super génial pour moi. En tout cas, c’était une très belle expérience, elle serait à refaire, vraiment. J’espère que l’on me refera venir sur le fort pour en faire encore plus parce que je suis amateur de sensations et d’épreuves.

Merci, Paul, pour toutes vos réponses !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article