Delphine Wespiser évoque la sortie de son livre ainsi que ses autres actualités artistiques !

Publié le par Julian STOCKY

@dundeephotos

 

Bonjour Delphine,

Quel plaisir de vous retrouver pour ce nouvel entretien !

Le 18 mars prochain sera publié, aux éditions First, votre livre « Devenir pleinement et sereinement soi ». Comment vous en sont venues l’idée et l’envie ?

En fait, ce livre a un peu une dimension mystique parce qu’il traite de comment devenir heureux et en pleine santé. Bien sûr avec son corps, via les éternelles routines « feel good » et bien-être, mais aussi avec son cœur, via une partie émotionnelle du vivre avec l’autre, et aussi avec son esprit et donc son âme. Il y a toute cette troisième partie qui est très très présente, qui me tient beaucoup à cœur et qui fait que ce livre est différent. Partant de ce principe, de ce côté âme, de ce côté énergie, de ce côté mystique, il y a aussi du mystique pour moi dans le fait d’écrire ce livre. Pour moi, ça a été un appel…un matin, je me suis levée et je me suis dit que j’avais envie d’écrire. Je ne savais pas encore si j’avais envie d’écrire un livre mais, en tout cas, j’avais envie d’écrire ce qui était dans ma tête, en trois parties. Qui, aujourd’hui, sont les trois grands chapitres du livre. J’avais envie comme ça de faire un schéma de ce qui aide à trouver enfin pleinement le bonheur. Ce que l’on recherche tous, moi la première.

En fait, c’était quelque chose que j’ai perçu la nuit et qui m’est venu au petit matin. Je l’ai dit, je ne savais pas si j’allais écrire un livre, en tout cas j’avais besoin de tramer cela. Une fois la trame faite, qui était très claire, je l’ai lue à mon chéri à son réveil, une heure après, qui l’a trouvée super bien. Je l’ai du coup envoyée à plusieurs maisons d’édition, elles m’ont quasiment toutes répondue. First a été la première et a été très très enthousiasmée. Cela m’a donné l’envie de développer vraiment cette trame. Au final, c’est tellement développé que ça a pris la forme d’un livre. 

Le contenu en est très riche, les thèmes et thématiques sont nombreux et variés, du sommeil, aux routines capillaires, en passant par des recettes de cuisine….

Oui, en fait, je voulais vraiment que ce livre soit un livre généreux où l’on trouve comme un buffet de conseils. J’utilise exprès le mot buffet parce que j’adore manger, je suis très gourmande, mais mon alimentation est très tournée vers le végétal parce que, pour moi, ça contribue justement à cette santé et donc à ce bonheur. Le végétal, c’est être bien dans son corps, c’est prévenir des maladies, c’est digérer moins longtemps donc être mieux dans sa tête. C’est donc un buffet de conseils, comme une très bonne amie pourrait le faire, sans jugement, avec bienveillance, sans filtre, avec de l’authenticité. J’ai voulu mettre tous les chapitres qui m’ont intéressée un jour dans ma vie. Alors, bien sûr, on ne peut pas tous les développer sur trois pages mais j’ai voulu donner comme ça des petits conseils, des petites choses. Si cela intéresse les gens, ils pourront approfondir. Mais je pense que tous les points abordés sont relativement expliqués comme lors d’une discussion qu’on pourrait avoir entre amis, en disant « est-ce que tu as déjà essayé cela ? C’est super cool. Pour moi, ça a marché. Si tu le faisais, donne-moi en des nouvelles ».

 

 

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour choisir ce contenu ? Peut-être avez-vous même dû faire des choix pour limiter le nombre de pages ?

En fait, le livre devait avoir moins de pages à la base. Au final, je n’avais pas envie de restreindre mes conseils. Tout ce qu’il y a écrit correspond vraiment à toutes les choses qui ont fonctionné pour moi et qui m’ont fait du bien. J’ai voulu toutes les mettre. Du coup, on a décidé d’augmenter le nombre de pages. Je suis très très satisfaite parce que le livre me ressemble beaucoup, j’ai écrit ligne par ligne, phrase par phrase, mot par mot ce que je voulais dire. Avec les bons termes parce que, tout simplement, ce sont des mots qui sortent de ma tête, de mon cœur et de mes expériences. C’est peut-être le livre de ma vie. En tout cas, ce sont vraiment des conseils très purs et très bienveillants. Je pense que ça fonctionnera pour les gens.

 

@anthony_passant

 

Diriez-vous que ce livre s’adresse à certaines personnes plus particulièrement ? Ou sa diversité permet-il au plus grand nombre d’aller picorer dans les thèmes les plus parlants pour chacun ?

C’est un livre pour l’être humain. Il n’y a pas d’âge, il n’y a pas de sexe. Vouloir être heureux, vouloir trouver de l’apaisement, vouloir trouver de la sérénité, c’est pour les hommes et les femmes. Vouloir avoir des cheveux plus forts, une belle peau, c’est pour les hommes et les femmes. Très souvent, quand je donne des petits conseils sur Instagram qui pourraient s’avérer plus féminins, par exemple sur les routines pour la peau, les garçons me demandent s’ils peuvent aussi le faire ou pas. Mais bien sûr, le sexe est si peu de choses, on est tous des Hommes, avec un cœur, avec une émotion, avec une peau. Donc tous ces conseils, que ce soient les conseils pour le corps, esthétiques ou alimentaires, que ce soient les conseils psychologiques, pour les choses du cœur, pour la confiance en soi, pour le côté mystique, sont pour les hommes et les femmes. De n’importe quel âge. Même un ado ou une ado pourra découvrir des choses. Même des enfants, si on leur lit des phrases. Parce que j’ai mis beaucoup de métaphores pour qu’ils comprennent. Quand je suis perchée sur certains sujets, moi aussi j’ai besoin d’y mettre des métaphores pour les comprendre. Même quelqu’un à la retraite peut avoir envie de revenir sur certaines choses de sa vie qui lui ont mis des poids, pour recommencer de nouvelles bonnes habitudes. Absolument tout le monde peut lire et doit lire ce livre je pense parce que tout le monde y trouvera son interprétation. En fait, c’est le but. Dans le livre, j’explique que l’on est tous différents, que l’on a tous notre âme, que l’on va tous vers notre mission au fur et à mesure de l’âge. Donc, en fait, ce livre est pour tout le monde, vraiment.

 

@ Stephan Deneuvelaere

 

On peut penser que vous avez hâte de découvrir les premiers retours des lecteurs ?

J’ai tellement hâte ! Pour l’instant, les seuls retours que j’ai sont ceux des journalistes qui ont lu le livre avant de pouvoir m’interviewer. Je suis très contente parce que ce qui ressort à chaque fois, c’est qu’ils ont appris des choses, dans ce livre plaisant, authentique, qui se lit très facilement, où l’on peut y puiser des éléments. C’est tout ce que je veux. J’ai mis vraiment mes plus belles énergies dedans et j’espère que ça rayonnera, que les gens ressentiront cela à chaque page du livre qu’ils tourneront.

D’ailleurs, cette expérience littéraire vous donne-t-elle déjà l’envie de retenter l’aventure ?

J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à écrire ce livre mais ça m’a pris quinze mois de ma vie, où je n’ai que pensé au livre. Donc, pour l’instant, je veux vraiment pouvoir profiter du retour et de l’impact positif qu’a ce livre sur les gens. Peut-être que, dans quelques années, si je vois que ça a été bien reçu, bien pris et que j’ai à nouveau des choses à dire, je le referai. Parce que j’ai adoré. C’est vrai que quand j’ai mis le point final au livre, j’ai eu comme un genre de blues post-accouchement. Je me sentais très très seule parce que, en fait, pendant quinze mois, à chaque fois que j’avais un temps libre, je prenais ce temps pour ce livre. C’était un compagnon de vie incroyable qui m’a donné ma thérapie et ma quête du bonheur, en écrivant tout cela. Parce que, généralement, on donne ses bons conseils aux gens, à ses amis mais on a parfois du mal à se les appliquer. Le fait de les écrire, et pas de les dire, nous permet de les intégrer nous-même donc c’est fantastique.

Votre actualité du moment est bien chargée, vous avez notamment fait votre retour dans « Touche Pas à Mon Poste » il y a quelques semaines. On imagine votre joie d’avoir pu retrouver cette bande ?

Aujourd’hui, je sens que j’ai une place, que j’ai ma place, que je peux vraiment m’exprimer et donner ma patte, qui est une patte bienveillante, calme. Donc c’est vraiment vraiment vraiment super chouette. Il fallait partir en fait pour mieux revenir. Je sens que j’ai mûri, l’équipe aussi est différente et, aujourd’hui, ça matche hyper bien, je prends beaucoup beaucoup de plaisir et je suis très fière d’être aux côtés de Cyril. Qui, pour moi, est quelqu’un qui a énormément d’énergie et une très grande aura. Des thèmes omniprésents dans le livre, auxquels je suis très sensible. Je suis très fière d’apprendre à ses côtés.

 

@ Laurence Laborie

 

Parmi les choses à venir, citons aussi le tournage annoncé d’ici quelques mois de la 32è saison de « Fort Boyard » pour France 2, un autre rendez-vous qui vous tient à cœur.

Oui, oui, oui. Ça commence à faire un petit nombre d’années que Blanche et Rouge sont sur le Fort. Je suis ravie parce que ça apporte toujours autant de plaisir aux enfants. C’est tellement chouette quand je reçois des mails avec des photos d’anniversaires de petites filles qui jouent à « Fort Boyard » pour l’occasion, déguisées en l’un des deux personnages. Je trouve cela super.

Pour terminer, quels sont vos autres projets du moment ?

Mon grand projet pour 2021 et, à partir de maintenant, parce que professionnellement c’est déjà chargé, est d’être dans une ère où j’ai juste envie, comme le titre du livre le dit, de devenir pleinement et sereinement moi en fait. Après cette crise de la Covid, après ces confinements, je me suis rendue compte que l’on est tous dans des métiers où il faut être dans la productivité, où il faut, lorsque l’on a déjà animé un projet, en avoir un de plus. J’ai envie maintenant de savourer, de vivre, j’ai envie d’aller à la rencontre des gens, j’ai envie que ça puisse rouvrir et que je puisse faire plein plein de séances de dédicaces dans toutes les villes de France. Pour pouvoir retrouver les gens, donner les conseils du livre de vive voix aux personnes qui me poseront des questions. Pour moi, j’ai vraiment envie de cela pour 2021, de profiter du succès de ce livre et de pouvoir revoir les gens. Vraiment, 2021 sera axée sur ce bébé auquel j’ai mis tellement de temps à faire voir le jour. C’est déjà un programme bien chargé.

Merci, Delphine, pour toutes vos réponses !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article