Crimes parfaits : Juliette Petiot évoque les deux nouveaux épisodes en diffusion sur France 3 !

Publié le par Julian STOCKY

 

Bonjour Juliette,

Quel plaisir d’effectuer cette interview avec vous !

On pourra vous retrouver ce mardi soir sur France 3 pour deux nouveaux épisodes inédits de la série à succès « Crimes parfaits ». On imagine la joie et le plaisir que cela a été pour vous de travailler à nouveau avec cette belle famille télévisuelle ?

Oui, complètement ! Ça fait 3 années que l’on retrouve et une grosse partie de l’équipe est la même depuis le début. Forcément, tous les ans, on est super contents de se retrouver, notamment, en ce qui me concerne, avec le HMC, avec qui je m’entends extrêmement bien. C’est toujours un bonheur de se retrouver. Quand on a des jours off, on essaie d’aller se balader à la mer. C’est toujours assez cool de se retrouver, on a créé de vrais liens d’amitié.

Vous y interprétez le rôle de Zoé, la fille du personnage joué par Julie Ferrier. Sans tout en dévoiler, à quoi peut-on s’attendre pour elle au travers de cette nouvelle soirée ?

Ces deux épisodes sont, je trouve, super importants pour la relation entre Zoé et Louise. Elles sont proches depuis le début, elles ne sont que toutes les deux, on n’a jamais vu le papa. Au fil des années, on aurait pu s’attendre à ce que Zoé, qui est une jeune fille, soit un peu égoïste vis-à-vis de ce qu’elle vit par rapport à la relation de ses parents et, en fait, dans ces épisodes, ce qui l’importe, c’est que sa mère soit heureuse. Du coup, elle qui a toujours essayé de ne pas prendre parti entre les deux voit que sa mère est malheureuse à cause de son père et lui dit que l’important est qu’elle soit heureuse, qu’elle prenne les décisions pour elle et pas pour sa fille. Cette dernière n’est plus un bébé, elle est capable d’accepter que ses parents ne soient plus ensemble. Je trouve que c’est super important.

Pour cette nouvelle salve d’épisodes, avez-vous adapté votre approche du personnage et vos sources d’inspiration, en lien avec les précédents tournages et les nouveaux scénarios ?

Oui parce que ça fait quand même 3 ans que l’on tourne, du coup j’essaie de travailler la maturité de cette jeune fille à travers ses liens familiaux. Oui, j’ai essayé de travailler sur son ressenti par rapport à ce que traversent ses parents, notamment cette séparation, ce presque divorce. C’est intéressant de travailler un personnage sur 3 ans parce que l’on voit son évolution. Cette relation mère fille ne se limite pas à cela, elles sont, je trouve, de plus en plus amies, leurs rapports changent.

D’ailleurs, juste avant de retrouver les plateaux, vous étiez-vous replongée dans les précédents épisodes ? Ou avez-vous préféré garder une certaine fraicheur ?

Ce n’était pas volontaire mais je re-regardé les épisodes avant de tourner, c’est vrai. Je ne pensais pas en avoir besoin mais ça m’a fait du bien de retrouver le lien, de voir tout ce qu’elle avait traversé, notamment avec Fatou. Je parle beaucoup de Zoé et Louise mais, en fait, c’est un trio, plus qu’un duo. Oui, je me suis un peu replongée là-dedans et ça m’a servi.

On imagine votre impatience de découvrir le rendu final ce mardi et les retours des téléspectateurs ?

Oui, bien sûr ! Surtout que, en général, on a de super retours. On en est tous ravis à chaque fois donc j’ai hâte de savoir ce que vont en penser les téléspectateurs.

 

 

Pour ne rien gâcher au plaisir, en plus d’être un programme très plaisant, le cadre de tournage, à La Rochelle, doit sans doute être très agréable ?

Très très agréable ! Je ne connaissais pas du tout La Rochelle, pas du tout ce coin-là et je l’ai découvert il y a trois ans. C’était particulier pour moi, c’était mon premier tournage où je quittais Paris et, du coup, où j’étais pleinement dans le lieu. Cela m’a permis de découvrir la ville et ses alentours, c’est un cadre exceptionnel, c’est vraiment très très agréable.

En parallèle, quels sont vos autres projets et actualités artistiques en ce moment ?

Alors, je fais partie d’un projet qui est sorti sur OCS il y a quelques mois, qui s’appelle « Cheyenne et Lola », une série que j’ai adorée et que je conseille chaudement. Il y a beaucoup de beaux rôles de femmes et j’ai adoré tourner dans ce programme. Sinon, c’est un peu calme à cause de la situation actuelle…je vais tourner un court-métrage en mars d’un jeune réalisateur qui sort de l’école Kourtrajmé, j’ai vraiment hâte. Pour le reste, je suis en train de travailler « Roméo et Juliette » avec mon collectif de théâtre, le collectif La Fièvre. Avec, en théorie, des dates en mai. Je croise les doigts, en espérant que ce soit possible et que, d’ici là, les théâtres seront rouverts.

Merci, Juliette, pour toutes vos réponses !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article