Téléfoot, la chaîne du foot : Michael Ciani nous parle de son rôle de consultant !

Publié le par Julian STOCKY

 

Bonjour Michael,

Quel plaisir d’effectuer cette interview avec vous !

Vous avez rejoint la grande famille « Téléfoot la chaîne » depuis quelques mois maintenant. On imagine le plaisir et la joie que ce doit être de faire partie de cette belle aventure, en plus dès son commencement ?

Oui, effectivement. Une nouvelle aventure avec une nouvelle chaîne, tout est à créer. Il y a une très bonne équipe. Cela me permet de revenir dans le championnat de Ligue 1, moi qui ai beaucoup joué à l’étranger aussi ces dernières années. La France m’avait manqué.

Voilà, revenir dans le bain, pouvoir rester dans le monde du football, entouré de joueurs avec qui j’ai pu jouer ou que j’ai pu côtoyer, un nouveau métier…je reste complètement dans ce que je sais faire : parler football.

Pour bien repréciser les choses, pouvez-vous nous rappeler vos domaines d’interventions ?

Pour l’instant, j’effectue beaucoup de commentaires de matchs, j’interviens aussi en tant que consultant, ça m’arrive également de faire des apparitions sur les plateaux, c’est un exercice que j’apprécie aussi.

A titre plus personnel, avez-vous une méthodologie particulière de préparation en amont des rencontres ?

Quand je sais quel match je dois commenter, c’est vrai que, dans la semaine, même si je ne peux pas regarder tous les matchs de Ligue 1, je regarde souvent les deux trois dernières rencontres des équipes et leurs tactiques. On essaie de se familiariser au maximum avec les joueurs titulaires sur les dernières rencontres, avec ceux qui sont rentrés, avec les caractéristiques de chacun, on prend aussi en compte les expulsés, les malades, les blessés. Bref, un maximum d’informations pour savoir de quoi on parle.

Sur le moment, pendant les commentaires, on imagine que vos nombreuses années d’expérience sur le terrain vous aident à apporter de la spontanéité et de la fraîcheur dans vos analyses ?

C’est un peu le but aussi du recrutement de « Téléfoot, la chaîne », d’avoir pris des jeunes retraités qui viennent de quitter le terrain. Ils savent de quoi ils parlent, ils sentent encore le football d’aujourd’hui. C’est vrai que notre rôle est de pouvoir donner ce que les téléspectateurs ne connaissent pas, dans la tactique, dans la technique, pour pouvoir bien accompagner le commentateur avec qui nous sommes. Aussi de pouvoir apporter des précisions via ce que nous avons pu connaitre sur le terrain, c’est un avantage qui n’est pas donné à tout le monde.

 

 

On le sait, le contexte sanitaire actuel impose des rencontres à huis clos. A défaut d’une ambiance réelle de supporters, cela présente l’avantage de mieux entendre les consignes des entraineurs et les réactions des joueurs.

C’est vrai que ce contexte-là est un peu particulier, il y a des avantages et des inconvénients. On entend les entraineurs donner leurs consignes, on entend les joueurs se plaindre, on entend les arbitres aussi, on peut comprendre exactement ce qui se passe sur le terrain. Après, c’est sûr que, pour nous, consultants ou commentateurs, c’est moins évident de s’enflammer sur des actions quand il n’y a pas de supporter. Ca enlève aussi le charme du football, le football de haut niveau est entouré du douzième homme, là il n’est pas présent, c’est vrai que ça donne une ambiance un peu particulière, à laquelle on doit s’adapter. Le football redeviendra, dans quelques temps, ce qu’il était, on l’espère en tout cas, on croise les doigts.

Voilà, il y a, je le disais, des avantages et des inconvénients. C’est intéressant parce que l’on entend ce que l’on n’a pas l’habitude d’entendre mais c’est vrai que les grosses ambiances manquent, ça fait un peu match amical parfois.

Sportivement parlant, quel regard portez-vous sur ce début de championnat ?

Intéressant ! Il y a des équipes qui s’affirment, d’autres qui sont un peu plus dans le dur. On arrive à voir déjà les équipes qui commencent à s’imposer. Il y a des jeunes aussi qui découvrent la Ligue 1. Donc très intéressant, en tout cas à suivre. C’est un championnat assez serré.

A l’aube de cette nouvelle aventure télévisuelle, que peut-on vous souhaiter avec celle-ci ?

J’ai pris un nouveau départ, qui me plait et qui me va complètement. C’est quelque chose que je voulais faire. Ce que l’on peut me souhaiter, c’est justement de m’imposer dans ce rôle-là, d’être encore plus présent, d’être encore plus pertinent et d’apprendre chaque jour des choses nouvelles aux téléspectateurs. D’être une personne influente dans le monde du football, techniquement parlant.

Merci, Michael, pour toutes vos réponses !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article