Raphaëlle Lenoble nous présente sa belle et riche actualité théâtrale !

Publié le par Julian STOCKY

 

Bonjour Raphaëlle,

C’est toujours une joie de vous retrouver pour un nouvel échange !

 

Vous êtes actuellement à l'affiche, au Café de la Gare, de la pièce "Don Juan est une femme !". Vous qui vivez cette aventure de l'intérieur, comment présenteriez-vous ce spectacle ?

 

C’est une pièce chorale. Cinq personnages avec chacun leur problématique et leur vision de la société. Le pitch : Don Juan interprété par une femme, c'est une idée qui paraissait prometteuse. Seulement, voilà... ce qui devait être la première répétition tranquille d'une troupe de théâtre va se transformer en règlement de comptes sous couvert du grand débat homme-femme ! 


Vont-ils réussir à monter la pièce ? Au rythme des répliques de ces anti-héros du quotidien, on pense, on doute, on rit !

 

Nous avons construit le spectacle sous forme d’improvisations, ce qui fait que chaque comédien est un peu son personnage. L’auteur Olivier Maille a ensuite poussé les traits, pour apporter la touche comédie au spectacle.

 

Comment décririez-vous votre rôle ? Quelles sont ses principales caractéristiques ?

 

Isabelle est la metteure en scène, un peu gauche et pas très sûre d’elle. Elle se cache derrière ses grosses lunettes et ses vêtements trop larges. Elle est en perpétuelle recherche d’affection.

 

Très empathique, elle souhaite donner le rôle de Don Juan à sa meilleure amie (féministe engagée), pour lui faire plaisir et pour, selon elle, offrir une nouvelle vision de la pièce aux spectateurs. Comme elle n’inverse pas tous les rôles, cela va évidemment poser problème aux autres comédiens et la répétition va tourner en règlement de compte.

 

 

La pièce fonctionne très bien depuis plusieurs mois maintenant. Justement, selon les retours que vous avez pu avoir du public, qu'est-ce qui leur a plu ? 

 

Je pense que tout le monde se retrouve dans les personnages. Ce sont tous des « loosers », des âmes perdues à la recherche d’amour. Ils sont drôles, gauches et touchants.  

 

Les spectateurs ont comparé plusieurs fois le spectacle à l’esprit du Splendid, du « Père noël est une ordure », ce qui évidemment, nous ravit !

 

Le fait d'arriver depuis peu dans ce nouveau lieu, en plus culte du théâtre parisien, impacte-t-il le jeu, notamment en termes d'espace et de projection ?

 

Le Café de la gare est en effet un lieu mythique ! Fouler la même scène que Patrick Dewaere et Coluche, pour ne citer qu’eux, est juste incroyable en terme d‘énergie. Nous étions très impressionnés le premier soir et tellement heureux.

 

Le plateau est très agréable et le rapport à la salle parfait. Nous avons même la possibilité de jouer des entrées/sorties par le public, une multitude de choix pour la mise en scène.

 

La distribution est alternante. Du coup, adaptez-vous votre interprétation en fonction des partenaires qui vous accompagnent sur scène ?

 

Nous avons créé une deuxième équipe en septembre 2018, aux vues des tournées qui nous attendent cette année. C’est vraiment très intéressant de voir son personnage joué par un autre comédien, qui lui, doit s’adapter à la création de base. J’ai compris énormément de choses sur mon personnage en regardant Dorothée Moreau, ma doublure, interpréter Isabelle. J’ai pris du recul sur le spectacle, sur le rôle… Nous sommes tous ravis de travailler dans ces conditions.

 

 

Le fait de changer de partenaires régulièrement est aussi une bonne manière de faire avancer le travail. C’est un souffle nouveau chaque soir, avec des énergies différentes. Tout ça favorise l’écoute et la progression !

 

Que peut on vous souhaiter pour la suite de ce spectacle ?

 

L’équipe du Café de la gare est ravie de nous accueillir, alors espérons que l’aventure se poursuive là-bas le plus longtemps possible ! Et que le public soit au rendez-vous, encore et toujours !

 

« Don Juan est une femme ! », lundis et mardis au Café de la gare à 21h, jusqu’au 28 mai.

Auteur : Olivier Maille 
Artistes : Raphaëlle Lenoble ou Dorothée MoreauFanny Lucetou Aurore PourteyronOlivier Maille ou Mathieu Mocquant ou Florian SpitzerHubert Myon ou Sébastien PerezMathieu Coniglio ou Günther Vanseveren
Metteur en scène : Olivier Maille 

 

Pour conclure, un mot sur "Jardins Secrets" que vous venez de reprendre à la Comédie des Boulevards ?

 

C’est une pièce que je joue tous les vendredis et samedis à la comédie des boulevards, à 21h30. J’interprète le rôle de Sandra.

 

Le pitch : Sandra est une battante, avocate et bourreau de travail. Anne-Charlotte, une mère au foyer, traditionnelle, empêtrée dans ses principes bourgeois. Quant à Maryline, professeur d'arts plastique au collège, c'est une artiste contrariée en questionnement permanent. Elles n'ont rien en commun et pourtant, le hasard et leurs enfants vont les réunir. 


Leur rencontre fortuite donne lieu à une joyeuse confrontation qui passe en revue tout ce qui les occupe et les préoccupe : travail, maternité, couple, éducation... et confidences intimes. Ainsi naît entre elles une amitié solide et inattendue. En une heure, le spectateur assiste en condensé à une année de tranche de vie pleine d'humour, malgré le lourd secret que cache l'une d'entre elles et qui soudera les trois amies pour toujours. On rit beaucoup dans cette comédie, dont le dénouement, en résonance avec l'actualité, pose, en passant, quelques questions sur la place et le droit des femmes dans notre société.

 

 

C’est très différent de « Don Juan est une femme ! », le personnage de Sandra est à l’opposé de celui d’Isabelle. Sandra est une avocate sûre d’elle, limite trop… Une working girl qui multiplie les amants et gère son emploi du temps comme du papier à musique. C’est une belle histoire d’amitié entre trois femmes que tout oppose.

 

Je prends beaucoup de plaisir à jouer ce personnage et mes partenaires de scène sont fantastiques. Je vous invite à venir voir le spectacle, nous sommes là jusqu'à fin mars !

 

« Jardins secrets », vendredis et samedis a 21h30 à la comédie des boulevards jusqu’au 30 mars.

 

Auteur: Béatrice Collas 


Artistes : En alternance : Raphaëlle Lenoble ou Elza PontonnierMélodie Fontaine ou Audrey BoulayMarina Glorian ou Camille Giry


Metteur en scène : Elza Pontonnier 

 

Merci Raphaëlle pour toutes vos réponses !

Publié dans Théâtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article