Marion Aydalot : Le costume d’entraîneur du Psg est beaucoup trop grand pour Tuchel

Publié le par Julian STOCKY

 

Bonjour Marion,

 

C’est toujours une joie de vous retrouver pour un nouvel entretien  !

 

 

Êtes-vous d’accord avec le fait qu’en ce début de saison, le PSG, qui est très bon en championnat, lorsqu’il se retrouve en face d’un gros champion, est plutôt absent ?

 

Je suis entièrement d’accord avec ce constat. Temps que le PSG prendra des entraîneurs low cost, c’est-à-dire des entraîneurs à 400 000 euros/mois, là où les grands, la Juventus, le Real, le Barca, payent leur coach 1 million, 1,1million, parce que ce sont des pointures, ça ne pourra pas marcher.

 

Depuis Ancelotti, il n’y a pas eu de coach star au Paris-Saint-Germain. La pièce maîtresse, c’est le coach. Je crois beaucoup plus en une équipe médiocre avec un grand coach, qu’en une équipe excellente avec un coach moyen.

 

 

Par rapport aux derniers recrutements de Choupo-Moting, Juan Bernat, Kehrer etc… par Thomas Tuchel, peut-on dire que Paris a régressé cet été  ? A part peut-être avec Buffon qui est un cas à part.

 

Malheureusement oui. A l’époque de Carlo Ancelotti, Paris était capable d’aller en quart de finale de Ligue des Champions avec Tiéné.

 

Le problème est encore une fois le choix des coachs. Thomas Tuchel est très sympathique, mais je crois que le costume est beaucoup trop grand pour lui. Prendre Marquinhos comme sentinelle… Les choses ne parfois pas aussi compliquées que ce que l’on pense. C’est à cela qu’on voit un coach moyen, c’est qu’il complique une situation simple. On a une défense centrale qui est parfaite, qui s’appelle Marquinhos / Silva, ce n’est pas parce qu’on est estropié au milieu qu’on est obligé d’handicaper toute l’équipe, ça n’a pas de sens. Ce genre de choix m’inquiète, non pas pour les poules de Ligue des Champions, mais pour la suite…

 

 

Après la défaite à Liverpool au premier match, est-ce que vous êtes confiante sur le passage en 8ème ?

 

Oui, quand même, mais j’ai peut-être tort. Même s’il y a Carlo Ancelotti avec le Napoli, un très grand coach avec une équipe moyenne, franchement le Napoli, il y a deux joueurs forts : Mertens et Insigne. Le PSG, poste pour poste, est plus fort. Donc je pense qu’on pourrait passer le Napoli. Maintenant, peut-être que le PSG sera deuxième du groupe. Est-ce vraiment grave ?

 

 

L’autre défaut de Paris est qu’il y a trop de turn over. L’équipe a énormément changé, il y a tellement de cadres qui sont partis, même des joueurs secondaires. Ce qui me marque, c’est que cette équipe n’a pas les automatismes.

 

 

D’un point de vue technique, tactique, quels sont les points faibles de l’équipe ?

 

Sur les gardiens, Thomas Tuchel a dit en conférence de presse qu’Areola était le premier jusqu’à ce que Buffon arrive. On a bien compris que si Gianluigi Buffon n’est pas suspendu, c’est lui qui jouera la Ligue des Champions. Donc, pour moi, il y aura Areola pour les Coupes et un certain nombre de matchs de championnat et Buffon pour la Ligue des Champions. D’ailleurs, c’est comme cela que ça se jouait à la Juve.

 

Après le coach, le problème numéro un est le milieu de terrain. Tuchel n’a pas pris des joueurs à la hauteur du Paris Saint Germain. Kehrer, par exemple, est trop jeune, il n’est pas fait pour cela.

 

 

Mais est-ce que le coach avait le choix ? Est-ce que les questions financières n’ont pas bloqué le recrutement de joueurs plus hauts de gamme ?

 

Kehrer, c’est 30 millions quand même ! C’est vrai que quand on sait que Neymar est à 220… Mais, à 30 millions, je pense en toute sincérité que le PSG aurait pu trouver meilleur à ce prix-là, ne serait-ce qu’en ligue 1. Dans ces cas-là, je leur conseille de prendre un ancien international, très défensif… mais ce n’est pas ce qu’on veut quand on souhaite gagner la Ligue des Champions aujourd’hui.

 

 

Si on se projette dans l’avenir un petit peu, d’après vous, est-ce que l’ordre naturel va être bouleversé lors du championnat ?

 

Concernant Lyon, je crois qu’ils sont abonnés aux mauvais débuts de saison. Il ne faut pas s’inquiéter du tout pour l’OL. Ils ont perdu Mariano Diaz, mais ils se connaissent, pour le coup, eux ont des automatismes. En revanche, ils ont un vrai problème en défense : elle n’est pas assez bonne pour les ambitions de Lyon. C’est un club qui, une fois débarrassé de la Ligue des Champions, va retrouver sa place naturelle, qui est la 2ème. Aulas veut jouer la Ligue des Champions pour renforcer son club, sa formation, acheter des joueurs etc…

 

Autant l’homme public est critiquable, autant l’homme de foot est exceptionnel, on a beaucoup de chance d’avoir un homme comme cela en Ligue 1. On est arrêté par sa mauvaise foi, mais ce qu’il a fait pour l’OL est immense.

 

Concernant l’OM, je pense que c’est un club qui fait un début de saison canon, mais je n’ai jamais vu l’OM être régulier sur toute une année. C’est un club où il y a la passion, mais le fait de ne carburer qu’à l’émotion les piège, c’est-à-dire qu’ils n’arrivent pas à s’en sortir, et ils ont beau s’enorgueillir de leurs supporters, et de leur histoire ils n’ont pas de résultats. Tant qu’ils ne seront pas sortis de «  à jamais les premiers  », «  on est géniaux  »… ils se mettront la pression.

 

Etant donné leur début de saison, ils devraient être sur le podium, mais, maintenant, on n’est jamais à l’abri d’énervement, d’excitation, de mauvais calculs, de critiques incohérentes… La ligue 1 est un marathon, pas un sprint.

 

La logique voudrait que Lyon et Marseille soient sur le podium à la fin de la saison. Mais je serais un peu triste pour Monaco.

 

 

Merci Marion pour vos réponses toujours aussi intéressantes  !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article