Louise Molinaro évoque un projet artistique qui lui tient particulièrement à cœur !

Publié le par Julian STOCKY

 

 

Bonjour Louise,

 

Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre site.

 

Vous participez à un beau projet en cours de développement, un court métrage sur Harry Potter, « The House of Gaunt », réalisé par Joris Faucon Grimaud. Comment le décririez-vous ?

 

C'est un fan film sur les origines de Voldemort, le plus grand sorcier que le monde est connu, celui dont on ne doit prononcer le nom. Dans l'univers de JK Rowling, il occupe la place de l’anti-héros jusqu’à l’arrivée d’Harry Potter qui s’avèrera être le héros et son principal adversaire. Même les non amateurs de la saga le connaissent certainement.

 

Ce fut très intéressant de participer à la mise en lumière de personnages encore méconnus du public cinéphile. La volonté est vraiment de coller à l'univers, au scénario et de répondre au maximum aux attentes des fans. Nous souhaitons proposer un film fait par des passionnés pour des passionnés.

 

Quel rôle y incarnez-vous ?

 

J'y joue Merope Gaunt, la mère de Voldmerort. C'est un personnage très énigmatique qui me fascine. C'est une Cracmol de la lignée Serpentare, elle ne maîtrise pas ses pouvoirs. Elle a toujours vécu dans sa maison, avec son frère et son père, qui la terrorisent. Pour quitter son enfer quotidien, elle développe une passion amoureuse à sens unique pour celui qu’elle entrevoit par la fenêtre.

 

Cet amour fantasmagorique envers Tom Jedusor Sr aura un impact sur le monde des sorciers puisque de cette rencontre naîtra leur fils, Tom Elvis Jedusor, également appelé « Lord Voldemort ».

 

 

A titre plus personnel, pour la préparation de ce rôle, avez-vous eu une méthodologie particulière ? Connaissiez-vous cet univers avant de participer à cette aventure ?

 

« Harry Potter » a un peu bercé mon enfance. C'est un rêve d'enfant de se retrouver sur un projet lié à cette saga. Pour le personnage, en plus d’être muette, je me suis aperçu de son strabisme, que j'ai tenu à conserver pour le jeu. J'ai donc travaillé cet axe. Quant à la psychologie du personnage, c’est bien plus complexe, même dans les ténèbres les plus sombres se cachent de bonnes intentions.

 

Selon vous, qu'est-ce qui plaira dans ce court métrage aux fans de la saga ? A l'inverse, quid des non initiés ?

 

Les fans seront attirés sans doute par le fait que nous avons respecté l’œuvre de l'auteur. C'est un hommage en quelque sorte. Pour les non avertis, ils aimeront sans doute l’univers, l'esthétisme et l’intrigue. Sans oublier le côté « Dark ».

 

 

Où en êtes-vous dans le développement de ce projet ?

 

Le tournage se découpe en trois sessions, deux ont déjà été tournées. Il nous reste la dernière donc un tiers de ce film de quinze minutes. Il manque du coup des séquences assez essentielles à la compréhension du film. Le réalisateur a ainsi lancé un appel aux fans et à tous ceux qui veulent participer à la réalisation de ce film. Un Crowdfunding a été lancé via la plateforme Ulule pour pouvoir subventionner cette dernière. Nous l'espérons pour fin décembre. Tout est prêt, l'équipe est motivée, les lieux sont connus, reste finalement « que » le budget à finaliser.

 

Le lien est le suivant : https://fr.ulule.com/harrypotterfilm/?lang=en

 

 

Au delà de ce programme d'une quinzaine de minutes, aimeriez-vous qu'une version plus longue soit ensuite développée ? Ou s'agit-il plutôt d'une version unique ?

 

C'est un court métrage qui sera exclusif et qui permettra à chacun, je l'espère, une belle évolution. Le but est de toucher le public pour que ce dernier nous fasse confiance ensuite sur d'autres projets, notamment dans des univers fantastiques, avec de nouveaux personnages et une nouvelle écriture. D'ailleurs, le réalisateur souhaite réaliser un long métrage avec la même équipe sur d'autres thématiques cette fois ci.

 

Pour terminer, comment définitivement inciter les lecteurs à suivre ce projet et à vous aider via le financement participatif ?

 

Si chacun fait un don quel qu’il soit, que beaucoup de personnes participent, cela créera une vraie valeur de projet. Tous les contributeurs pourront se dire qu'ils ont apporté leur pierre à l'édifice. C'est vraiment une très belle aventure. Nous espérons que vous serez nombreux au rendez-vous.

 

Ce fut un plaisir, Louise, d'échanger avec vous !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article