Marinelly Vaslon nous présente sa nouvelle pièce de théâtre !

Publié le par Julian STOCKY

 

Bonjour Marinelly,

C'est un plaisir de vous retrouver pour ce nouvel entretien.

Vous êtes en tournée, depuis peu, avec la pièce à succès « Quelques vers d'amour et beaucoup d'eau fraîche ». A titre personnel, comment présenteriez-vous ce spectacle et l'histoire qui y est racontée ?

C'est l'histoire de Pierre (Thomas Vernant), un poète dépressif qui s’inscrit dans une salle de sport pour une remise en forme. Il va être pris en charge par Alex (Guillaume Renoult), un coach sportif assez bourru, et sa petite amie Chloé, coach également et pleine de peps.

Plusieurs intrigues vont se nouer entre les personnages, des duos vont se former à l'intérieur de ce triangle. Chaque personnage va beaucoup apporter à l'autre.

Vous interprétez, vous l'avez dit, Chloé. Qui est-elle ? Quelles sont ses principales caractéristiques ?

Elle est lumineuse, enjouée, vraiment bien dans ses baskets. Ell a un optimisme débordant, qui fait qu'elle essaie de tirer le meilleur de chaque situation. Aucun défi ne lui semble impossible, c'est assez contagieux, tous les personnages s’entraînent du coup mutuellement dans cette évolution et ce chemin de vie.

C'est une pièce à succès, elle a été créée il y a trois ans et cartonne depuis. Selon vous, qu'est-ce qui en fait son succès ? Pourquoi marche-t-elle autant ?

Il y a une vraie qualité d’écriture chez Guillaume Renoult, il a d'ailleurs remporté le Prix du jury au Printemps du Rire pour sa première pièce. Je trouve que c'est une comédie qui évite les stéréotypes et la facilité. Il y a beaucoup de ressorts comiques, dans les personnages, qui sont drôles et attachants, mais aussi dans des situations bien ficelées. L’humour n'est jamais gratuit, c'est toujours bien amené par l'histoire.

Les personnages sont très opposés, entre un poète au bout du rouleau, un coach sportif complètement coupé de ses émotions, schizoïde et sa petite amie qui, au contraire, est une amoureuse de la vie. Forcément, la rencontre fait des étincelles !

 

Il s'agit pour vous d'une reprise de rôle. Comment abordez-vous votre interprétation du coup ?

Je fais beaucoup d'abdos :) Dans une reprise, il y a toujours un savant mélange d’assimilation du personnage et d’apport personnel. Je me suis inspirée de ce que fait Lydie Melki qui était incroyable sur ce rôle et, après, je suis partie bien évidemment de ma personnalité pour amener une interprétation différente.

La tournée vient à peine de commencer. Dans quel état d'esprit êtes-vous ?

Il y a toujours un bon trac, on va dire. Après, nous avons répété dans des conditions hyper agréables, nous avons eu le temps de faire un travail vraiment poussé. J'ai donc pu travailler le personnage de façon intense. Ça tombe bien, c'est justement une pièce qui est riche !

 

En parallèle de cette nouvelle aventure qui démarre, quels sont vos autres actualités et projets du moment ?

J'ai plutôt des projets de tournages en parallèle. J’ai retrouvé cet été l'équipe du « Palmashow » pour le tournage de leur nouveau prime, ce qui m’a fait sacrément plaisir ! Et je viens d’être confirmée pour un long métrage français aux côtés d’un grand acteur.

Merci Marinelly pour ce bel échange !

 

La pièce sera à l'affiche le 5 octobre à 20h 30 au Festival Briardise, à Vulaines-sur-Seine, salle Guy Cresson, 3 rue Riche.

Publié dans Théâtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article