Alex Goude évoque sa nouvelle émission sur France 4 !

Publié le par Julian STOCKY

Copyright : Christophe Fillieule

 

Bonjour Alex,

Quel plaisir de vous retrouver pour ce nouvel entretien !

Nous pouvons vous retrouver en access sur France 4 chaque dimanche soir et également le samedi à partir du 30 septembre, pour un nouveau programme, « Drôlement Bêtes : les animaux en questions ». Comment décririez-vous cette nouvelle émission ?

 

C’est un jeu très bon enfant, dont l’idée c’est de s’amuser en se racontant des histoires autour des animaux, en apprenant beaucoup de choses très surprenantes à leur égard. J’ai été entouré d’animaux toute ma vie, des chats, des chiens, des lapins… et les personnalités que nous recevons sur le plateau aiment également beaucoup les animaux, comme par exemple Ariane Brodier dont la mère élève des vaches ! L’ambiance est donc très bonne. Vous pouvez aller consulter sur internet les fameuses vidéos où ces animaux sont incroyables, parfois si proches de nous. D’ailleurs cela est à l’origine du format original dont nous faisons l’adaptation « They are just like us » ("Ils sont comme nous").

 

Comment présenteriez-vous les manches qui composent ce jeu ?

 

Nous changeons souvent le contenu des manches. Mais, dans les grandes lignes, lors de la 1ère manche, nous devons découvrir à partir d’un son de quel animal il s’agit. Cela est parfois très surprenant, car, quelques fois, de petits sons appartiennent à des grands animaux, inversement des gros sons appartiennent à des petits animaux, c’est amusant de découvrir la réponse en images.

 

Dans la 2ème manche, nous apprenons des choses incroyables sur les animaux. Il y a 3 questions avec 4 possibilités de réponses. Il y a toujours une réponse faite pour faire rire, mais aussi des réponses étonnantes et possibles.

 

La 3ème manche est dédiée aux devinettes. Evidemment, il y a plein de fausses pistes, et les candidats se font avoir.

 

La 4ème manche peut être un jeu du pendu, au cours duquel ils doivent deviner le nom d’un animal exotique ou si l’animal représenté sur une photo est réel ou non. Bien-entendu, ils se font avoir une fois sur deux car certains animaux réels ont des faces tout droit sorties de jeu vidéo, et d’un autre côté nous créons pour l’occasion des animaux qui semblent très réalistes.

La dernière manche est dédiée à la rapidité. Je pose des questions très étonnantes qui valent plus ou moins de points.

 

Copyright : Christophe Fillieule

 

L’objectif est que, lorsque vous sortez de l’émission, vous ayez appris quelque chose qui vous sidère, que vous puissiez ressortir en famille le soir au dîner, ou le lendemain devant la machine à café et que tous vous regardent en affirmant : « Mais non, c’est pas vrai ! » 

 

D’après les retours que vous avez pu avoir, qu’est-ce que qui fait le succès de cette émission aux yeux des personnes qui vous suivent fidèlement le week-end ?

 

C’est l’ambiance bon enfant qui règne, nous nous amusons et rigolons beaucoup tous ensemble. Les guests ont bon esprit, sont là pour rire, ils acceptent même de se mettre dans un costume ridicule à la fin. Nous sommes tous là pour nous éclater et apprendre !

 

Et puis bien-sûr Juliette Sonet qui est magnifique ! C’est une vétérinaire très accessible, très sympa et très crédible car elle est professeur dans la plus grand école vétérinaires de France, en plus de son coté très fun.

 

En terme de préparation, c’est plutôt chargé pour vous. Comment travaillez-vous en amont du plateau ?

 

Je mets un point d’honneur à écrire toutes mes émissions, donc ça me prend beaucoup de temps. Bien-entendu, il y a de nombreuses choses que l’on fait du tac-au-tac parce qu’on ne sait jamais ce qu’il va se passer quand on tourne une émission, mais les transitions, les suites, les histoires sur les animaux… sont travaillées.

 

J’essaye de ne pas connaître la réponse aux questions, ce qui me permet de la découvrir en même temps que les candidats lorsque Juliette la donne. En revanche, je demande toutes les questions, pour créer l’enchaînement. Tout ça peut paraître naturel mais en fait c’est beaucoup de travail. Il y a plein de blagues ou d’improvisations en live, mais également beaucoup de préparation pour rendre tout cela fluide… à l’instar de toutes les émissions.

 

Là, un jeune auteur, Aymeric, préparer un fil rouge de l'émission et, ensuite, je repasse et je rajoute mes transitions et les vannes notamment. Donc, oui, c’est chargé, mais ça reste fun.

 

Copyright : Christophe Fillieule

 

A titre plus personnel, auriez-vous aimé être candidat de ce jeu ?

 

Oh oui ! Ça m’aurait éclaté. On le fera peut-être un jour car j’y ai justement pensé récemment.

 

Pour la suite, que projetez-vous ?

 

Nous passons à deux access le week-end à partir du 30 septembre. Il y aussi les primes qui arrivent. Et nous souhaiterions développer la présence à l’antenne de ce programme. Car nous pouvons développer les jeux, sans tourner en rond. Pour les primes, nous avons déjà prévu une épreuve de mimes qui va être très drôle, ou d’autres épreuves de devinettes étonnantes. Les idées sont sans fin, nous pourrions passer tous les jours sans problème.

 

En conclusion, comment définitivement inciter les lecteurs à regarder ce programme ?

 

Si vous aimez les animaux, vous allez beaucoup apprécier et ne raterez plus jamais une émission (rires). Si vous n’aimez pas les animaux, que cela vous fait peur, c’est aussi l’occasion de découvrir plein de choses et de vous dire que vous êtes, nous sommes tous, des animaux, nous sommes tous un peu « bêtes » quelques part. Si vous cherchez un programme que vous pouvez regarder de votre gamin de 5 ans à votre grand-mère qui en a 87, c’est drôlement bien !  Enfin, l’émission est dispo en replay.

 

Merci, Alex, pour votre disponibilité !

   

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article