Nadia Van de Ven : parcours, passions, projets - elle aborde tous les sujets !

Publié le par Julian STOCKY

 

 
Bonjour Nadia,
 
Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.
 
1/ Vous êtes une artiste aux multiples casquettes et aux nombreuses expériences. Qu'est-ce qui vous attire dans votre métier ?
 
C'est surtout la liberté de faire ce que je veux. Je ne me vois pas du tout vivre autrement. J'ai toujours fait cela depuis que je suis petite, j'ai toujours eu cette combinaison d'avoir une idée, de créer un spectacle ou quelque chose et de jouer dedans. Depuis que j'ai 6 ans.
 
C'est donc tout naturel pour moi de continuer sur cette route. C'est ma manière de faire.
 
2/ Un domaine artistique vous attire-t-il plus que tous les autres ? Ou est-ce l'ensemble qui vous plaît ?
 
Je suis attirée par deux choses. J'adore le jeu, le fait de découvrir et de travailler un personnage et d'avoir un échange avec un autre acteur. Quand on arrive à obtenir quelque chose, à avoir un bon échange, je trouve cela super satisfaisant.
 
L'autre aspect qui me plaît beaucoup est la construction d'un projet. Avoir une idée et la voir prendre forme est aussi ultra satisfaisant. 
 
3/ Dans votre parcours, retenez-vous une expérience plus que toutes les autres ?
 
Je trouve que tout le parcours est vraiment une aventure et chaque moment est intéressant, que ce soient les hauts ou les bas. Il faut le vivre comme cela, comme une aventure, pas uniquement se concentrer sur l'arrivée mais penser au chemin qui est intéressant.
 
En ce moment, un événement me touche beaucoup, je réalise mon premier court-métrage. Que j'ai écrit et dans lequel je joue. C'est un pas car je n'avais jamais réalisé avant. C'est, certes, un petit court-métrage mais qui créé son effet apparemment. Du coup, cela me donne des ailes et l'énergie pour d'autres projets. C'est donc hyper satisfaisant à son échelle.
 
4/ Justement, quelles ont été vos sources d'inspiration pour ce court-métrage ?
 
C'est parti d'un stage d'acting que j'ai fait en avril dernier. Le fait de voir les autres comédiens sur scène m'a inspiré plein de choses. Ils m'ont donné envie de les regarder et de les mettre en scène. J'ai eu comme une énergie et une envie de travailler là-dedans aussi, donc de réaliser. De là est née l'idée du court-métrage. 
 
Sans faire que cela, j'aimerais poursuivre dans cette voie. J'ai déjà depuis écrit un pilote pour une série, qui se déroule pendant la première guerre mondiale.
 
J'ai écrit le pilote et nous avons récemment fait la lecture. Je commence à le présenter, à l'envoyer et j'espère avoir une collaboration avec Arte ou la RTBF. Nous sommes vraiment au tout début de cette aventure. 
 
5/ Plus généralement, quels sont vos autres projets et actualités ?
 
Je fais beaucoup de voix off. En ce moment, il y a «  Mon Paris  » d'Yves Saint-Laurent qui passe. C'est un nouveau parfum qui sent très bon.
 
Je suis à fond aussi actuellement dans l'écriture. 
 
6/ Pour terminer, que peut-on vous souhaiter pour la suite de votre parcours ?
 
Un distributeur pour mon long-métrage «  Cache cache  », une collaboration avec Arte pour mon pilote et une diffusion de mon court-métrage « Une nuit » à la télé. 
 
Cet échange fut un plaisir, Nadia !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article