Défis Cobayes arrive sur France 4 : interview des deux animateurs !

Publié le par Julian STOCKY

Crédits photo : Nathalie Guyon

 

Bonjour Alex et David,

 

Merci de nous accorder un peu de votre temps sur le tournage de votre nouvelle émission !

 

 

1/ Les téléspectateurs de France 4 peuvent vous retrouver à l'antenne, du lundi au vendredi, à 18 h 50 avec un nouveau jeu, « Défis Cobayes ». Quel en est le principe ?

 

Alex  : Nous avons repris une marque formidable qui cartonnait auprès des jeunes et des moins jeunes aussi, dont David était un peu l'effigie, « On n'est pas que des cobayes » sur France 5.

 

David  : Que nous avons construit pendant des années, avec sueur, sang et larmes.

 

Alex  : La marque existe toujours, de nombreuses vidéos existent sur le net, il y a une BD aussi, ainsi qu'une préparation d'animation au Futuroscope. Le producteur, Jérôme Caza, s'est dit qu'il fallait absolument faire revivre cette marque. Il a eu l'idée d'en faire un jeu, ce qui permet notamment de nous servir du background de l'émission, avec des choses incroyables faites à l'époque, que l'on revoit avec plaisir.

 

David  : On voit comment j'ai vieilli depuis 5 ans.

 

Alex  : C'est vrai que tu as pris beaucoup de cheveux blancs depuis le début. C'est dingue !

 

C'est aussi l'occasion à présent de faire nouvelles expériences. A l'époque, il n'y avait que l'équipe qui avait le droit de participer. A présent, tout le monde vient sur le plateau et n'importe qui peut être un cobaye. C'était un peu le rêve de tous les gosses et c'est à présent possible.

 

Je suis là pour essayer de tenir l'ensemble et éviter que tout parte dans tous les sens.

 

David  : Tu le fais très bien !

 

Alex  : C'est très difficile car David est fou:)) L'idée est d'en faire un jeu drôle car David est hilarant, quand on comprend ce qu'il dit. Mais aussi un jeu intelligent, qui s'adresse à toute la famille.

 

David  : Je trouve qu'il y a parfois des émissions de télé qui ne nourrissent pas, qui fatiguent. Là, ce programme nourrit.

 

Alex  : Sauf quand c'est toi qui fait la cuisine. Parfois, nous devons goûter et on ne se nourrit pas. Je déconseille à tout le monde.

 

 

2/ Comment s'articule le jeu ? Quelle est la mécanique de l'émission ?

 

Alex  : C'est un jeu classique, il y a une vraie mécanique traditionnelle, en trois manches, avec à chaque fois l'élimination d'une équipe.

 

La première manche se décompose en quatre temps. On commence par tester le sens des candidats, cela change chaque jour, de la vue, au toucher et ainsi de suite. Puis David fait une expérience en live où il faut deviner la réponse. Généralement, on fait alors des choses un peu risquées que l'on ne peut pas demander aux enfants. Ensuite, on revoit une des séquences géniales de l'émission de France 5. Enfin, les candidats doivent deviner au poil près une mesure, une taille ou un contenu. Typiquement le nombre d'allumettes dans une boite d'allumettes.

 

David  : Le poids et les mesures sont très importants. Un physicien m'a dit un jour qu'il est très facile de mesurer mais il faut savoir ce que l'on mesure:)

 

Alex  : Si les candidats répondent vite et bien aux questions, ils peuvent gagner des bonus pour la finale. Lors de la deuxième manche, nous faisons une expérience tous ensemble, candidats et animateurs. Parfois la manipulation peut même être reproduite à la maison.

 

A la fin, en finale, le but est de tester les connaissances scientifiques des candidats tout en rendant la chose un peu drôle. Nous avons donc cherché un engin sorti de l'espace, une roue avec des vélos volants.

 

Les enfants doivent répondre à des questions en situation de stress, ils doivent pédaler tout le temps la tête à l'envers. S'ils ont la bonne réponse, ils allument les lettres du nom de l'émission, jusqu'à gagner un séjour au Futuroscope. Ceux qui font un sans faute gagne un trophée incroyable.

 

David  : Ce qui est un problème parce que nous n'avons physiquement qu'un trophée:)

 

 

3/ Quels sont les rôles de chacun ? Comment vous répartissez-vous le contenu de l'émission ?

 

Alex  : On fait chacun ce que l'on sait faire. J'anime et, à chaque fois, c'est David qui donne les réponses. Sauf en finale car le temps est plus restreint.

 

David  : Je donne à chaque fois une petite explication, ce que l'on appelle un debrief, pour permettre aux téléspectateurs de comprendre.

 

Alex  : On apprend beaucoup dans cette émission. Je découvre moi-même des choses lors de chaque expérience.

 

 

4/ Malgré un timing serré, laissez-vous une belle part à l'improvisation entre vous deux ?

 

Alex  : On ne peut pas faire autrement. Car je ne sais jamais ce que David va dire.

 

David  : Il y a ce que l'on appelle le timing prévu et ce qui se passe réellement sur le plateau.

 

Alex  : J'ai toujours peur, je crains à chaque fois que l'expérience ne marche pas. Ça peut arriver.

 

David  : Quand une expérience ne marche pas, ça nous dit quelque chose.... C'est presque aussi important et aussi intéressant que lorsque ça marche.

 

 

5/ En amont, répétez-vous les expériences ?

 

David  : On fait tout ! On essuie le plateau, on le nettoie, on va tout ranger à la fin de la journée. On fait même le montage.

 

Alex  : Trêve de plaisanterie, il y a une grosse préparation. Évidemment David a vu toutes les expériences. Il faut tout tester. Quand on arrive sur le plateau, il arrive que la température ne soit pas la même, ce qui a une influence. C'est très compliqué à faire comme émission. De mon côté, j'ai aussi un lourd travail de connaissance des candidats.

 

Mais j'ai envie de dire qu'avoir un gros travail avant n'est pas chose grave, ce qui compte c'est que les gens s'amusent et passent un bon moment.

 

David  : Le public s'amuse aussi en live. Bonne nouvelle, pour l'instant tout le monde est encore vivant, espérons que cela dure:))

 

Alex  : C'est une émission hyper riche dans le contenu, que vous prendrez plaisir à regarder je l'espère.

 

 

6/ Justement, quels sont, selon vous, les petits plus qui fidéliseront les téléspectateurs ?

 

David  : Je voulais que les parents soient fiers que leurs enfants regardent la télé.

 

Alex  : C'est déjà une bonne explication. L'émission est vraiment un programme familial, où tout le monde peut apprendre quelque chose, de la grand-mère au petit fils.

 

Nous essayons en plus de rendre le tout le plus fun et le plus sympa possible. Nous avons la chance d'avoir du temps pour nous installer.

 

La vulgarisation est importante aussi, pour plaire au plus grand nombre.

 

David  : Je cherche la métaphore à chaque fois. Pour moi, la physique est une sorte de poésie.

 

 

Ce fut un plaisir, Messieurs, de nous entretenir avec vous !

Publié dans Télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article