Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Maud Forget revient sur son parcours et évoque ses projets !

30 Septembre 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision, #Théâtre

 

Bonjour Maud,

 

Merci de nous accorder un peu de votre temps.

 

1/ Vous êtes une artiste aux multiples casquettes, comme en témoignent vos expériences, notamment au théâtre, au cinéma ou bien encore en télévision. Qu'est-ce qui vous attire tant dans l'exercice artistique ?

 

J'ai commencé à l'âge de 16 ans, par le long métrage « Mauvaises fréquentations ». Au moment de me lancer dans les castings, j'étais surtout attirée par la vie derrière les caméras. J'ai toujours été intriguée par la caméra, par un travelling, par les making of. Cela me fascine.

 

Je me suis laissée pousser des ailes, alors que j'étais très introvertie. Le fait d'être devant une caméra, de parler avec des adultes pendant deux mois m'a fait me sentir en sécurité, à ma place. Ce fut une sorte de déclic, de révélation, ce que l'on appelle une vocation.

 

Maintenant, avec le temps, j'aime comment l'on cherche et l'on creuse un rôle, parce que l'on parle d'êtres humains. Je recherche la vérité la plus juste et je vais donc passer beaucoup de temps à travailler en amont, à construire le personnage structurellement. Jusqu'à retracer son passé pour comprendre comment cela l'influence ensuite dans l'histoire que l'on raconte.

 

Je ne laisse pas de message, l'acteur se doit de laisser une empreinte avec ses interprétations, par rapport à son point de vue sur le monde, par rapport à ce qu'il vit et par rapport à ce qu'il est. C'est pour cela aussi que l'on est touché par certains acteurs, qui nous transmettent leur humanité et leurs émotions. Un acteur, c'est un mélange assez paradoxal entre une part de soi et une part qui n'est pas soi même. Cela permet de rassembler les gens.

 

2/ Retrouvez-vous certaines complémentarités entre ces différents domaines ?

 

Ce n'est vraiment pas le même travail. J'arrive surtout à associer ce que je vous expliquais précédemment, cette espèce de catharsis que l'on arrive à créer en télé ou au théâtre. Pour ce dernier, c'est fait de façon immédiate, au cinéma à posteriori. Mais le public, dans les deux cas, ressent cela de façon immédiate.

 

Mais le travail est différent. Le théâtre est une longue aventure, un rôle peut se faire sur trois ans et peut tellement évoluer en fonction de ce que l'on vit. L'acteur se construit chaque jour. Avec le cinéma, le travail est condensé, il demande beaucoup de concentration aussi, nous avons une journée pour faire une séquence. C'est beaucoup d'intériorité, avec les plans l'émotion est concentrée alors que le théâtre investit le corps de manière plus forte et plus large.

 

J'aime les deux, tout m'apporte des choses. Ces arts peuvent m'emporter très loin.

 

3/ Dans les derniers instants juste avant de rentrer sur scène, quelles sensations et quels sentiments prédominent en vous ?

 

Avant la première, j'ai évidemment un stress immense car je ne sais pas comment le public peut recevoir le spectacle et le rôle. Par la suite, quand je suis un peu plus rassurée sur cela, j'en encore un peu de stress car j'ai envie de faire exister le personnage de la façon la plus sincère et profonde possible. Ce stress là m'apporte aussi un peu d'excitation. Une fois le spectacle lancé, je n'ai plus trop d'appréhension, j'essaie de m'écouter, de me faire confiance le plus possible pour être sincère, avec le plus de vérité possible. C'est le plus difficile, il faut être à l'écoute de soi mais aussi des autres.

 

4/ Spontanément, retenez-vous une expérience plus que toutes les autres ?

 

Mais toutes, pour des raisons différentes. Ma première expérience m'a révélé en tant que personne, m'a faite grandir. J'ai fait après un film avec Isabelle Huppert qui m'a révélée en tant qu'actrice. J'ai alors appris à composer un personnage, à avoir une part de moi et une part de l'autre. Ce film m'a beaucoup enseigné sur mon métier d'actrice. Il y en a plein d'autres, j'ai la chance, dans ma petite carrière, d'avoir fait des rôles totalement différents, qui n'ont rien à voir les uns des autres, ne serait ce que corporellement et émotionnellement. Ce sont des supers opportunités, qui m'ont apporté des choses différentes, j'ai appris énormément.

 

5/ Plus généralement, quels sont vos actualités et projets ?

 

Je travaille sur plusieurs projets de théâtre, je ne peux encore vous en dire plus. Mais il y en a un dont j’ai proposé le sujet à un metteur en scène, c'est quelque chose que j'ai en tête depuis un petit moment, sur quelqu'un qui a existé. C'est un personnage hyper fort. Il est en cours d'écriture, ce devait être un seul en scène mais selon le point de vue du metteur en scène, nous nous adapterons peut-être. Un moment particulier de la vie du personnage est mis en avant. Bref. Tous ces projets vont prendre du temps mais ils sont tous aussi excitants et passionnants.

 

Je me suis lancée dans la réalisation, j'avais déjà fait un premier court métrage primé notamment au Festival de Saint Jean de Luz 2015, le prix du jury jeune. J'en développe actuellement un deuxième.

 

Ce fut un plaisir, Maud, de nous entretenir avec vous !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article