Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Leilani Lemmet évoque son actualité artistique !

30 Septembre 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Théâtre

 

Bonjour Leilani,

 

Quel plaisir d'effectuer cette interview avec vous !

 

1/ Vous serez à l'affiche, à partir de novembre, au théâtre Clavel, de la pièce « Noël le grand Déballage », de et mis en scène par Romaric Poirier. Quelle histoire y est racontée ? Quelles thématiques y sont abordées ?

 

C'est une comédie dramatique, mélangeant humour et émotion. Six amis fêtent Noël ensemble chez l'un d'entre eux, ils se connaissent de longue date, depuis quinze ans. Ce qui devait être une super soirée tourne au règlement de compte. Les rancœurs, les secrets, les vieilles rancunes vont éclore et provoquer une cascade d’engueulades.

 

La maîtresse de maison, que j'interprète, est très organisée, à fond dans les codes et dans les traditions. Pour elle, Noël, c’est sacré, elle a mis les petits plats dans les grands, tout est minuté et elle veut que ça se passe exactement ainsi. Comme ce n'est pas le cas, elle part de plus en plus en vrille et en crise de nerf. Les problèmes qui jaillissent dans les relations entre les amis ainsi que l'angoisse que cela procure chez la maîtresse de maison amplifient les disputes.

 

Mais cela reste quand même sur un ton léger, avec des passages très drôles entremêlés de moments plus émouvants, dans la difficulté des relations.

 

2/ Comment présenter votre personnage ? Quelles sont ses principales caractéristiques ?

 

C'est une jeune femme mariée depuis quelques années, qui a un certain vécu que l’on découvre plus tard dans la pièce.

 

Au départ, elles et son mari sont un peu les personnages comiques du spectacle. Elle est psychorigide, très stricte, très à cheval sur les traditions, elle va à la messe de minuit, à Noël la dinde est le plat principal, elle a fait un plan de table, elle s'est habillée spécialement pour l'occasion, il faut vraiment que les convives prennent bien le champagne au bon moment, qu'ils s'assoient à la place qui leur est assignée. Et si ça ne se passe pas comme prévu, cela lui procure une angoisse immense car elle veut tout contrôler.

 

Son mari est aux petits soins, c'est un couple qui s'aime mais, pour leur équilibre, c'est elle qui mène et lui qui suit. Elle le gronde tout le temps.

 

Elle a un côté autoritaire, mais elle n'est jamais méchante, jamais agressive, elle est assez naïve, pensant que la vie peut être planifiée comme un menu. Elle est d'humeur très changeante, elle peut être joyeuse, légère, inconsciente et, d'un coup, basculer dans une crise de nerfs, pour ensuite se remettre à rire.

 

3/ Selon vous, quelles seront les clés du succès de cette pièce ? Pourquoi va-t-elle plaire aux spectateurs qui viendront vous voir ?

 

Le mélange des genres, le fait que ça soit drôle et émouvant. On passe du rire à l'émotion. Vous aurez l'impression de quelque chose de complet, en ayant parcouru des sentiments très contrastés. Cela peut faire du bien.

 

Les thématiques abordées peuvent intéresser, elles sont assez actuelles. L'univers de la mise en scène sera anachronique, cela fera penser à une certaine époque sans être officiellement située. Il y aura une inventivité assez originale pour le décor et les vêtements. La période est suggérée sans être précisée. Le parti pris visuel est très intéressant, ça crée un univers.

 

4/ Plus généralement, quels sont vos autres projets et envies artistiques actuels ?

 

Pour la période de Noël, je vais reprendre, pendant un mois et demi, un spectacle musical jeune public, « Aurore », mis en scène par Gaëlle Hispard. Il a été créé à l'Essaion il y a un an et demi, avant d'être présenté au Jardin Shakespeare. Une tournée s'en était suivie un peu partout en France. Nous revenons pour le coup à l'Essaion.

 

C'est un spectacle que j'aime beaucoup, il s'agit d'une adaptation assez libre de «  La belle au bois dormant  ». La princesse se pique le doigt, mais elle ne s’endort pas. Elle se retrouve au milieu d'un château endormi et doit trouver une solution toute seule. C'est un spectacle sur le passage à l'âge adulte, comment prendre conscience de qui l’on est et apprendre à faire des choix. Et il y a toutes sortes de personnages burlesques, on s’amuse beaucoup.

 

5/ En conclusion, très simplement, que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

 

De trouver toujours autant de beaux projets, de continuer à travailler dans le théâtre, à l'image, en musique, de continuer à rencontrer des gens dont le travail me plaît et avec qui j'aime travailler.

 

Merci Leilani pour votre disponibilité !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article