Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Léa Malassenet présente sa nouvelle pièce de théâtre !

22 Septembre 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Théâtre

 

Bonjour Léa,

 

Quel plaisir d'effectuer ce nouvel entretien en votre compagnie !

 

1/ A partir d'octobre prochain, vous serez de retour sur scène, avec une nouvelle pièce « Un cœur sauvage ». Quelle histoire y sera racontée ? Quels en seront les thèmes ?

 

« Un coeur sauvage », c’est tout d’abord l’Adolescence, que tout le monde connaît, les amitiés, les amours et les désirs qui nous traversent. Dans cette pièce, nous suivons Mathan, un adolescent de 17 ans, qui se cherche et qui se perd entre aimer une fille ou un garçon. C’est une pièce écrite par Christophe Botti et mise en scène par Frédéric Maugey. Ugo Savary jouera Mathan (mon meilleur ami) et Thomas Violleau jouera François (mon petit copain).

 

2/ Comment présenter votre personnage ? Quelles sont ses principales caractéristiques ?

 

J’interpréterai Virginie, une jeune fille de 17 ans et meilleure amie de Mathan. C’est vraiment un plaisir de jouer avec ce personnage, je l’adore, elle est pleine de vie, très taquine et un caractère de feu. Elle peut exploser, en un tour de seconde. Cette fille, c’est le pilier de Mathan.

 

3/ Selon vous, quels seront les facteurs de réussite de cette pièce ? Pourquoi va-t-elle plaire aux spectateurs qui viendront vous voir sur scène ?

 

C’est une pièce dans l’air du temps, où l’homosexualité fait maintenant partie intégrante de cette société. Quand certaines personnes n’acceptent pas l’homosexualité d’autres, qui le sont, la rejette, par peur du jugement. Cette pièce c’est tout un simplement un message d'acceptation de l'autre ou de soi même.

 

Cette comédie dramatique reste tout de même fraîche malgré le message important qu’elle délivre, les personnages sont jeunes et découvrent les petites joies ou les petites déceptions de la vie quand on a 17 ans, mais qui leur parait être une montagne à gravir du haut de leur jeune âge. Au delà des dates à La Jonquière en octobre, nous aimerions ensuite jouer dans un autre théâtre, courant 2018. Le projet également du metteur en scène, Frédéric Maugey, serait de faire venir des écoles, des groupes scolaires pour qu'ils découvrent cette pièce et que l’on puisse, pourquoi pas, ouvrir leur conscience sur la non-gravité d’être homosexuel. Pour ça, nous serons aidés de SOS homophobie, qui animera un débat en fin de représentation pour les groupes scolaires.

 

Une tournée nous plairait aussi, l'homosexualité est un sujet encore fermé en province.

 

4/ A quelques semaines de la première, comment sentez-vous ?

 

Nous sommes à fond sur le projet, en répétition toutes les semaines, l'équipe est très soudée et il y a une vraie complicité entre nous.

 

A titre personnel, comparativement à mes dernières pièces où nous étions bien plus nombreux, celle ci est davantage centrée sur les personnages. Avant, il y avait plein de petites histoires autours de pleins de petits personnages, c'était très intéressant aussi. Là, tout se passe autours d'une même personne, nous ne sommes que 3, donc forcément le travail est différent, l’intensité est plus prononcée, le travail personnel aussi.

 

5/ Plus généralement, quels sont vos autres projets actuels ?

 

Deux autres projets de théâtre arrivent, en mai et juin.Toujours avec ma troupe « La compagnie des Hommes papillons » de Christophe Botti. Et avec une autre troupe également, mais pour le moment, secret !

 

6/ Pour finir, si ce n'est pas déjà fait, comment inciter les lecteurs à venir vous voir sur scène ?

 

Il y a un vrai message d’amour autour de cette pièce et sur l’acceptation de notre prochain, tout simplement. A tout ceux qui ont vécu, qui doute, qui ont peur, ou qui rejette l’homosexualité, venez nous voir.

 

Merci Léa pour votre disponibilité !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article