Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Julia Mevel évoque sa nouvelle pièce de théâtre !

13 Juillet 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Théâtre

 

Bonjour Julia,

 

Quel plaisir de vous retrouver pour ce nouvel entretien !

 

1/ Nous pouvons actuellement vous retrouver sur la scène du théâtre «Les Blancs Manteaux» dans deux pièces successives "Les parents viennent de Mars, les enfants du McDo! Chez papa" et "Les parents viennent de Mars, les enfants du McDo! Chez maman". Quelles thématiques y sont abordées ?

 

C'est une pièce familiale. Ceci dit, je suis allée seule la voir avant le casting et j'ai vraiment été prise au jeu, j'ai beaucoup ri. Je pense que la cible est très large pour ce genre de spectacle. C'est une comédie destinée à tous. De 7 à 777 ans !

 

La famille est le sujet phare de la pièce, cest un thème rarement abordé au théâtre je trouve. Aujourdhui dans les comédies lon parle généralement beaucoup de couples et de situations amoureuses, mais moins de la famille en elle-même. On y retrouve beaucoup de comique de situation, c'est très appréciable de le voir entre parents et enfants dans le public où il y a énormément de tapements de coudes, de regards et de rires entre eux.

 

Rodolphe Le Corre, il y a quatre ans, a d'abord écrit la version chez papa. Suite au succès, le format chez maman a été lancé. Ce sont deux versions différentes. Certes le frère et la soeur sont les mêmes dans les deux, on a quasiment les mêmes situations mais les parents changent. On ne vit donc pas la même chose avec le papa et la maman. Les deux pièces sont réjouissantes et lon peut aller les voir indépendamment. Lidéal étant daller voir les deux pour un max de plaisir, en plus pour une place achetée 1 place est offerte pour lautre version !

 

2/ Comment présenteriez-vous votre personnage? Quelles sont ses principales caractéristiques ?

 

Je passe par tous les âges, c'est super à jouer. J'ai 10 changements de costumes par spectacle, je joue l'enfant, le pré ado, l'ado et l'adulte.

 

Je n'ai pas fait un rôle de composition, je fais l'enfant qui au plus près de moi, de façon sincère. C'est super appréciable, j'adore l'énergie qu'ont les enfants.

 

Au début, ces 10 changements étaient un peu angoissants, d'autant plus que nous avions fait peu de répétitions dans le contexte réel. Mais j'ai eu la chance d'avoir les précieux conseils des deux précédentes comédiennes pour m'aider et qui mont partager leur méthode. A présent, cest devenu quasi automatique.

 

3/ Vous avez repris le rôle il y a quelques jours. Vous êtes-vous inspirée des précédentes interprétations ?

 

J'ai d'abord découvert le spectacle avec Caroline Misbach qui jouait la petite soeur depuis 4 ans. Clairement, son personnage est rôdé, elle a trouvé le rythme de son personnage et elle a une technique de pointe.

 

En la regardant, je me suis un peu inspirée, non pas de son personnage mais de son énergie. Aussi du placement de certaines répliques qui font vraiment effet. Je pense que l'on a aussi la liberté d'improvisation à condition dtre dans la sincérité du personnage et de l'enfant. Lessentiel est de samuser pleinement sur scène.

 

4/ La pièce est à l'affiche depuis 4 ans maintenant. Selon vous, quelles sont les clés de son succès  ?

 

La pièce cartonne à Paris mais aussi en Province et à l'étranger nous allons faire une tournée en Suisse l'année prochaine.

 

C'est la première fois que je vois ce genre de pièce, dans laquelle des parents et des enfants vivent des situations du quotidien. Ca fait tellement écho à ce que l'on vit réellement que ça ne peut que fonctionner. Surtout que les enfants ont une énergie débordante, ils vivent la crise d'ado, le premier chagrin damour, la première soirée arrosée Ce sont des moments forts dans nos vies et lon en garde tous des bons souvenirs et qui aujourdhui nous font sourire !

 

Le troisième personnage, interprété soit par le papa, soit par la maman, est dans l'aberration de ce qui se passe avec les gosses. Il va de surprise en surprise à chaque situation. C'est plutôt un personnage de clown blanc, calme et parfois ahuri qui fait contraste avec l'énergie hyper active des enfants. On a beaucoup d'empathie pour les parents aussi.

 

5/ En parallèle, quels sont actuellement vos autres projets artistiques ?

 

J'ai eu la chance de faire mon premier stage Afdas, au théâtre de La Tempête, pendant 3 semaines, sur Feydeau. C'était une immersion totale dans cette langue classique et si moderne à la fois que japprécie beaucoup et que jaimerai à lavenir jouer sur scène.

 

Comme je faisais les répétitions en même temps des deux pièces, j'étais dans une bonne énergie comique et un sens des ruptures que j'ai pu utiliser soit dans l'un, soit dans l'autre. Tout se complétait et, clairement, ce stage s'est aussi mis au service de ces deux pièces.

 

Des courts métrages sont prévus en parallèle et des projets plus personnels

 

6/ Pour terminer, comment inciter nos lecteurs, si ce n'est pas déjà le cas, à venir vous voir sur scène ?

 

Je vous garantis que vous allez rire. Quelque soit votre âge, dans cette comédie fraîche vous allez vous  retrouver dans lun des personnages et vous allez revivre des scènes du quotidien avec beaucoup d'humour.

 

Bref, encore mieux quun monopoly, cest un super moment en famille qui réunit toutes les générations !

 

Merci Julia pour votre disponibilité !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :