Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Raymond Dikoumé évoque son parcours ainsi que ses projets artistiques !

9 Juin 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision, #Théâtre

Bonjour Raymond,

 

Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

 

 

1/ Auteur et comédien, vous êtes un artiste aux multiples talents. D'où vous vient cette passion? Pourquoi votre quotidien vous plaît-il autant  ?

 

J'ai découvert le théâtre à l'école primaire. Quand j'étais petit, j'avais envie de faire tous les métiers. Un jour pilote d'avion, le lendemain président de la république, la veille médecin. J'avais plein d'envies. Pour moi, être comédien me permettait d'être libre, de faire ce que je voulais en jouant différents rôles, différents personnages tout le temps.

 

Au fur et à mesure, tout s'est développé. En étant comédien, j'ai eu envie de créer des spectacles qui me ressemblent, de créer des choses dans lesquelles je pouvais mieux me retrouver. J'ai alors commencé à écrire.

 

Je tourne un peu autours des acteurs, je suis dans le monde des acteurs et c'est une vraie passion. J'aime travailler avec eux, j'aime les faire parler, j'aime les diriger,

 

2/ Êtes-vous davantage attiré par un domaine en particulier ? Ou est-ce la diversité qui vous attire davantage ?

 

J'aime bien passer d'un domaine au suivant. Je faisais parti d'un collectif de rappeurs quand j'avais 18 ans. C'est à ce moment-là que j'ai développé mon talent pour l'écriture et que j'ai compris l'importance de cette dernière. Les rappeurs chantent ce qu'ils ont écrit. Je me suis alors dit qu'il est intéressant, en tant qu'acteur, de créer soi-même ce concret que l'on joue. Soutenir la création, soutenir les jeunes qui créent me plaît.

 

Dans mon parcours, j'ai souvent alterné entre des projets musicaux et le théâtre. Aujourd'hui, je suis assez content parce que j'arrive à faire les deux. J'ai créé récemment le petit cabaret « Le Bouge », qui mélange théâtre et musique dans un lieu dont j’assure la direction artistique, Le Soum-Soum.

 

Même quand j'écris, il y a derrière un travail musical. J'ai souvent besoin aussi de passer d'un projet à un autre. Je peux m'ennuyer assez facilement, je n'aime pas trop m'enfermer dans une case.

 

3/ Quels sont vos principales sources d'inspiration en tant qu'auteur ?

 

Les gens, la vie ! Je suis fan des auteurs contemporains, comme Frédéric Beigbeder. Mais j'aime beaucoup aussi le théâtre en alexandrins, j'apprécie la tragédie. J'aime cette écriture, ce rythme-là. Molière ou Racine sont des auteurs qui m'inspirent.

 

4/ Lorsque vous êtes devant une caméra, quels rôles vous plaisent le plus ?

 

J'aime bien les personnages un peu fous, un peu barrés. Il me plaît de jouer des choses un peu compliquées. J'aime le challenge. Je n'ai pas de rôle de prédilection même si, au final, j'ai joué beaucoup de geeks devant la caméra. Cela correspond à mon profil mais j'ai envie de jouer tout ce qui est possible, des rôles peu évidents de préférence.

 

5/ Actuellement, quels sont vos actualités, projets et envies artistiques ?

 

En tant que comédien, j'ai joué dans un film, « Simone Benloulou », réalisé par Myriam Aziza, une superbe personne. Ça sortira à la rentrée prochaine, sur Netflix.

 

Metteur en scène, j'ai le projet de « Bouge », un cabaret immersif, un peu underground, assez moderne. Que j'aimerais bien pousser pour la rentrée.

 

J'ai une petite exclu, je viens de réaliser une série, « Les contes de la street ». J'ai réalisé les deux premiers pilotes et je viens d'obtenir une aide de la SACD et de la CNC pour développer la première saison.

 

6/ Pour finir, que peut-on vous souhaiter pour la suite de votre parcours ?

 

Que mes projets réussissent ! Tout ce qui est autours du métier d'acteur me plaît énormément, comme je vous le disais. J'aimerais bien explorer d'autres possibilités.

 

Ce fut un plaisir, Raymond, d'effectuer cette interview en votre compagnie !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article