Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Anouk Hamel : parcours, passions, projets - elle nous dit tout !

27 Juin 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Bonjour Anouk,

Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

 

1/ Vous êtes une jeune artiste, mais déjà aux nombreuses expériences notamment en télévision et dans le mannequinat. Qu'est-ce qui vous plaît tant dans l'exercice artistique  ?

Les expériences sont toutes différentes. Jouer au théâtre, jouer devant une caméra ou encore faire le modèle touche plusieurs choses et l'on ne ressent pas forcément les mêmes sensations. Je mélange depuis petite, grâce notamment à mes parents, la pratique de la danse et du théâtre -au Conservatoire de Paris puis au cours Florent-, le sport, les études ainsi que les castings. Cela a toujours fait parti de ma vie et c’est ce qui me plait tant.

Dans le jeu, j'aime interpréter, j'aime vivre et retranscrire des émotions que l'on ne connaît pas forcément dans sa vie de tous les jours. On peut aussi être quelqu'un d'autre, ressentir des choses vraiment puissamment à l'intérieur de ses entrailles. Tout est exacerbé, on a le droit d'aller vraiment au fond, au bout des choses, notamment au théâtre. A chaque fois que je monte sur scène, cela me pousse au delà de mes retranchements, c'est vraiment quelque chose que j'ai hâte de retrouver d'ailleurs si l'occasion se présente.

Devant une caméra, c'est la même chose, il y a ce plaisir de pouvoir jouer un personnage. Même s'il y a un côté un peu plus joué, c'est le cas de le dire. Car on peut couper, reprendre, recommencer, c'est parfois moins naturel. C'est forcément un autre style de plaisir.

Concernant le mannequinat, je ne saurais pas trop décrire ce que cela procure, mais j'aime bien poser, c'est aussi simple que cela. C'est amusant, sympathique. 

2/ Ponctuellement, retrouvez-vous certaines complémentarités entre ces deux exercices ?

Oui, absolument. Par exemple, une mannequin qui n'est pas comédienne ne réagit pas de la même façon lors d'un shooting. La polyvalence aide forcément.

Il arrive que, lors de tournages de publicités, je puisse avoir besoin de mes talents d'actrice. Notamment pour vivre des émotions, car la publicité ce n'est pas uniquement devoir sourire. J'ai par exemple tourné dans une publicité pour les assurances Axa, où je devais jouer la douleur et pleurer, j'ai vécu des émotions singulières où mon jeu sur les planches m'a aidé.

Tout est complémentaire, on peut trouver des inspirations dans chaque domaine.

3/ Retenez-vous une expérience plus que toutes les autres ? Pour quelles raisons ?

Non, pas forcément une. Ce sont vraiment plusieurs choses qui m'ont marquée de manière différente. L'investissement à 100% est attirant, notamment dans le jeu. C'est surtout cela qui me reste, qui me donne envie, qui me manque.

4/ Selon vous, quelles sont les clés d'un cliché réussi ?

Cela dépend vraiment de la finalité. En publicité commerciale, le sourire est souvent recherché, on doit être heureux pour que la personne en face qui reçoit l'information soit heureuse elle aussi.

Il faut être à l'aise, bien dans sa peau, naturelle. Cela se ressent à travers la photo.

5/ Face au rythme soutenu d'un plateau de tournage, quelle est votre méthodologie de préparation en amont ?

Je connais mon texte sur le bout des doigts, pour m'en débarrasser et ne pas avoir à chercher mes mots. Cela peut vraiment nous enfermer sinon dans quelque chose de négatif, où l'on n'est pas soi même.

Il est important de bien se concentrer, de faire le vide avant pour être professionnel et efficace. C'est aussi une source de respect pour les équipes.

6/ Plus généralement, quels sont vos projets et envies artistiques du moment ? Aimeriez-vous découvrir d'autres domaines ?

Ces derniers temps, je fais surtout des shootings photos pour différentes marques. Souvent pour des vêtements et des lookbooks. J'ai dû arrêter les cours de théâtre, notamment par manque de temps à cause d’autres études entrepris, et cela me manque énormément.

Le jeu me manque et chaque tournage me le rappelle, cette ambiance me parle et c'est vraiment dans cette voie que j'ai envie de pousser dès que j'en aurai l'occasion. Cela passera par la reprise des cours de théâtre.

7/ Pour terminer, que peut-on vous souhaiter pour la suite  ?

De pouvoir avoir cette chance de continuer dans le milieu artistique, un milieu passionnant mais très difficile. D'avoir des opportunités au cinéma, en télévision, au théâtre, toutes plus excitantes les unes que les autres et qui me feront vibrer.

Vous pouvez me suivre sur Instagram :

https://www.instagram.com/anoukhml/

Mon book : https://anoukhamel.book.fr

 

Ce fut un plaisir, Anouk, de nous entretenir avec vous !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article