Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Léa Malassenet évoque avec nous ses deux actualités théâtrales !

17 Mai 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Théâtre

Bonjour Léa,

Quel plaisir de vous retrouver pour ce nouvel entretien.

1/ Vous serez à l'affiche, fin mai et début juin, au théâtre Clavel de la pièce «Fragments». Avec la compagnie des hommes papillons. Quelle histoire y est racontée? Quelles thématiques y sont abordées ?

Nous fêtons les 20 ans d’écriture de Christophe Botti, c'est loccasion de réunir plusieurs extraits de ses pièces, 20 plus exactement. Il ny a pas UNE histoire qui est racontée mais une multitude de situations et de personnages qui ne se sont jamais rencontrés en dehors des œuvres de Christophe mais qui se retrouvent ici regroupés sous des thématiques assez fortes, comme la famille, lamour, les démons...

Ces esquisses sont là pour inciter les professionnels à ensuite monter l’œuvre complète.

2/ Comment présenteriez-vous vos personnages? Quelles sont leurs principales caractéristiques?

Une est adolescente, dans un extrait assez sombre de « Au club des enfants perdus ». (Cest la toute première pièce écrite de Christophe). 3 ados se retrouvent dans leur cachette secrète et décident de ne jamais devenir adulte mais Lorive (moi) va venir bousculer leurs règles et semer la zizanie au sein du groupe.

Dans « A consommer avant minuit », je joue une jeune fille, d'une vingtaine d'années, qui veut clairement faire l'amour avant minuit. Elle s'est donnée cet objectif-là après 3 ans dabstinence (..involontaire !) Elle décide donc dorganiser une soirée chez elle entre jeunes, le petit problème cest quelle vit avec son petit frère.... qui pourrait peut-être consommer avant elle.. C'est une chouette comédie.

Beaucoup de sujets sont abordés dans ce spectacle, il y en a forcément un qui va vous interpeller et vous donner l'envie de voir l’œuvre entière.

3/ Vous serez une quinzaine de comédiens sur scène. Cela nécessite-il une préparation et une méthodologie particulières ?

Nous nous retrouvons un week-end sur deux pour les répétitions. Quand les emplois du temps de chacun le permettent on se voit en petit groupe en semaine, surtout pour la dernière ligne droite J Il faut savoir que nous ne jouons jamais tous ensemble sur scène, sauf pendant les transitions qui mettent en évidence tout le groupe.

On est une bonne équipe, on se soutient, on saime bien (je crois), on est des bosseurs, toujours dans la bonne humeur, tout ça cest la base de notre fonctionnement pour avancer dans ce projet.

4/ En parallèle, le jeudi 18 mai prochain aura lieu une représentation unique de «Coeur sauvage», une pièce à 3 comédiens qui raconte la vie d'un jeune homme de 16 ans qui découvre qu'il est gay. Que dire sur ce chouette projet ?

C'est une aventure passionnante. Frédéric Maugey, le metteur en scène, a choisi Ugo Savary pour le rôle de Mathan, Thomas Violleau pour le rôle de François, et moi je jouerai Virginie. Cette représentation sera privée, avec des gens de notre entourage et des professionnels. Nous allons également faire une captation de cette lecture maquette afin de présenter notre projet dans plusieurs lieux pour inciter les directeurs de théâtre à la proposer dans leur salle.

Jai toujours été habituée à être sur scène en troupe ; pour « un cœur sauvage » nous partageons la scène à 3, une nouvelle expérience qui me plait beaucoup.

5/ Quelle suite espérez-vous lui donner ?

Nous aimerions partir en province pour jouer la pièce dans des théâtres locaux. Nous envisageons déjà Bordeaux, la Vendée... L'idée étant de sortir la pièce de Paris pour ouvrir les esprits en dehors de la capitale. Lidée de la jouer pour des écoles et ensuite proposer un débat autour du sujet de lhomosexualité est aussi une dynamique de notre projet.

Bien sûr, nous aimerions ensuite la proposer plus longuement sur Paris, nous sommes actuellement en pleine recherche d'un théâtre.

6/ Plus généralement, quels sont vos autres projets et envies artistiques actuels ?

Toujours le théâtre ! J'aime cette énergie, ce travail de fond et, une fois sur scène, c'est le pied, je me sens vraiment bien..

Evidemment le cinéma me tente beaucoup. Sans oublier le doublage, que je dois découvrir.

7/ En conclusion, que dire aux lecteurs pour les inciter à venir vous voir sur scène ?

Pour « Fragments », nous jouons du jeudi 25 mai au dimanche 4 juin, 8 dates, pas dexcuses pour ne pas venir. C'est une très belle pièce, dont certains sujets vous parleront forcément. Ce sont les vingt ans d'écriture de Christophe Botti, qui peut louper ça ?!

Pour « Un cœur sauvage », rendez-vous à la rentrée !

Merci Léa pour votre gentillesse et votre disponibilité   !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article