Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Charles Lachenal évoque son parcours et ses projets !

5 Février 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Théâtre

Bonjour Charles,

Quel plaisir d’effectuer cet entretien avec vous !

1/ Vos expériences montrent que vous êtes un artiste aux multiples casquettes, au théâtre, en télévision ou bien encore au cinéma. Quels plaisirs prenez-vous chaque jour dans ces différents métiers ?

Comme beaucoup d’autres domaines je pense, ce métier est aussi fait de phases de creux. Ce serait mentir de dire qu’il n’est fait que de plaisirs et de passion, il y a beaucoup de doutes, d’attentes. Au début, on doit marteler ce métier, pour trouver tout simplement son théâtre. A savoir trouver ce qui nous fait vibrer pour ensuite le reproduire à vie.

Il faut donc chercher un auteur, un registre, une compagnie qui nous parlent. Le plaisir est donc aussi dans la recherche du plaisir optimal, à venir.

J’aime la répétition, j’aime l’épuisement. J’ai fait du graffiti pendant des années, je suis ensuite arrivé au théâtre. Cela a été incroyable, j’ai adoré cette recherche artistique en groupe. J’ai aussi découvert l’écriture, on est seul, cela nécessite de la géométrie, à l’image du graffiti. J’apprécie également la peinture.

2/ Comment vivez-vous les derniers moments avant de rentrer sur scène ?

J’essaie toujours d’entrer avec les énergies de l’instant. C’est souvent difficile de ne pas faire de ce moment un challenge. Ca doit être un prolongement, en arrivant sur les planches simplement dans l’état dans lequel on est.

Mais je pense que cela est aussi lié à la situation du personnage dans sa première scène. Qui rend cette approche de l’instant plus ou moins facile.

3/ Quels sont vos projets artistiques actuels ?

Je travaille avec la compagnie Rascar Capac depuis deux ans, nous avons récemment monté, pour un festival, le spectacle « On essaiera pas de les comprendre », une sorte de conférence sur la sécurité nationale. Nous allons préparer un autre spectacle prochainement.

J’ai aussi un projet de pièce de théâtre avec une metteur en scène avec laquelle j’ai récemment travaillé au théâtre Odéon, accompagné de prisonniers spécialement sortis pour l’occasion. Je vais devoir apprendre le chant pour une autre pièce, sans doute jouée en mars et en avril, «Rats», de Yanowski.

Sans oublier le festival d’Avignon cet été.

Merci Charles de nous avoir accordé un peu de votre temps.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article