Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Anne-Cécile Quivogne évoque son actualité et ses projets !

2 Janvier 2017 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Bonjour Anne-Cécile,

Quel plaisir de nous entretenir avec vous !

1/ La web-série « Ma frangine » que vous avez coécrite avec Laureline Romuald est actuellement visible sur Youtube. Comment présenter ce chouette programme ?

C’est un délire entre deux sœurs Lise et Anna qui habitent un appartement parisien. Il leur arrive, comme à toutes les filles, beaucoup de déconvenues dans tous les domaines.

Comme une crème épilatoire qui ne marche pas  ou un copain peu ragoutant. On voulait mettre en lumière des petites choses qui nous ennuient par moment mais qui peuvent être très drôles à l’écran.

Voici le lien : https://www.youtube.com/channel/UCG75Hrv5TK26Vz86045oryw

2/ Quelles sont vos principales sources d’inspiration pour développer le contenu ?

C’est principalement nous, nos expériences. Nous avions, avec Laureline, depuis longtemps l’envie de faire quelque chose ensemble. Nous nous étions connues lors d’un stage d’acting.

Nous rigolons beaucoup ensemble, nous voulions vraiment proposer quelque chose de drôle. Nous avions pensé au départ à une pièce de théâtre, mais le format court nous semblait plus approprié. Nous avons alors opté pour la web-série.

3/ Comment décririez-vous votre personnage ? Quelles sont ses principales caractéristiques?

Mon personnage, Anna, a tendance à mettre les pieds dans le plat quand il ne faut pas, là où il ne faut pas, à faire des gaffes. Elle parle avant de réfléchir, ce qui peut, par moment, énerver sa sœur qui, elle, pose les choses  et est très réfléchie, très carrée.

Elle a très bon cœur, donc parfois sa sœur en profite pour pousser le bouchon un peu loin, profitant de sa gentillesse et de ce qu’elle peut lui apporter de sympa.

4/ Quelle suite aimeriez-vous donner à ce programme ?

Nous aimerions bien déjà que cela fonctionne sur Youtube, pour avoir de bons encouragements. Puis pouvoir peut-être disposer d’un budget plus conséquent, pour proposer une encore meilleure qualité de travail.

Nous ferons sans doute une saison 2, que nous allons travailler en fonction des échos et des idées que nous aurons eus d’ici là.

5/ Plus généralement, quels sont vos autres actualités, projets et envies artistiques du moment ?

Je travaille aux visites-spectacles, une production qui créé des visites théâtralisées avec des comédiens, toute l’année, un peu partout. Il y en a sur l’Ile de la Cité, sous les passages couverts, à Montmartre, au Père Lachaise, ou bien encore à la Tour Eiffel. C’est très sympa, c’est souvent tous les week-ends. Les gens viennent, sont accompagnés par un guide, lui aussi comédien, pour découvrir l’histoire de Paris. Mais il y a aussi une autre histoire à résoudre, souvent un meurtre ou quelque chose qui a été volé et qu’il faut retrouver. Nous, comédiens, sommes là, dans notre rôle, pour les aider à chercher des indices. C’est très chouette, c’est dans la rue, nous sommes très proches des gens, en interaction. Ils sont pleinement acteurs du jeu et ce sont toujours de bons moments à partager tous ensemble.

En parallèle, je pars en février et mars jouer la pièce « Les parents viennent de Mars, les enfants du McDdo », écrite par Rodolphe Le Corre. Je vais à la Comédie de Nice et j’en suis très heureuse.

6/ Vous êtes une artiste aux multiples casquettes. Qu’est-ce qui vous plait tant dans ce métier ?

Il y a le plaisir de la recherche au départ, il faut composer un personnage qui est loin de nous. La difficulté d’y parvenir m’attire.

On rencontre aussi plein de gens différents, des comédiens, des metteurs en scène notamment. C’est plutôt agréable de lier le plaisir au travail, en côtoyant des personnes que l’on apprécie.

Une fois que je maitrise l’exercice, j’aime par-dessus tout donner le meilleur sur scène, pour que les gens voyagent, soient surpris et ébahis devant ce qu’on leur présente. Leurs applaudissements sont la meilleure des récompenses.

Merci Anne-Cécile pour votre gentillesse et votre disponibilité !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article