Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Quentin Demon évoque son actualité et ses projets artistiques !

2 Octobre 2016 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Quentin Demon évoque son actualité et ses projets artistiques !

Bonjour Quentin,

C’est une joie pour nous d’effectuer cette interview avec vous !

1/ Les fidèles téléspectateurs de TMC peuvent actuellement vous retrouver dans la série à succès « Les Mystères de l’Amour », où vous y interprétez le rôle de Renaud. Comment décririez-vous ce jeune homme ?

Pour l’instant, nous n’avons pas encore vu beaucoup de choses sur Renaud car il n’est apparu que dans deux épisodes. Il reste assez discret et semble déjà très attaché à Gwen. On a pu constaté qu’ils sont très proches et qu’existe une relation de tendresse entre les deux.

Il est aussi sensible et spontané.

2/ Pour le moment, la plupart de vos scènes laissent apparaitre majoritairement de jeune comédiens. Ressentez-vous cela lors du tournage ?

Il est vrai que l’équipe, dans sa majorité, se connait depuis plusieurs années. Lorsque je suis arrivé sur le plateau de tournage, j’ai essayé de m’intégrer au mieux dans ce groupe soudé, de faire connaissance et de discuter.

J’ai rapidement trouvé des points communs avec les autres jeunes comédiens. Il y avait une ambiance très agréable.

Au début de journée, c’est un peu la gêne, bien naturelle, de la rencontre. Mais au fur et à mesure du tournage, on se décomplexe et on se rapproche, d’autant plus qu’on doit jouer des scènes d’amour. La proximité des personnages aide à nous rapprocher nous, en tant qu’ acteurs. Ce qui se ressent, à la fois sur le tournage, mais aussi à l’écran.

3/ Comment aimeriez-vous voir évoluer votre personnage ? Quels axes souhaiteriez-vous mettre davantage en avant ?

J’aimerais bien que l’on sorte de l’intrigue amoureuse, pour développer davantage d’interactions avec les autres personnes. Par exemple les parents de Gwen.

Ca me plairait de savoir mon personnage pas complètement honnête, qu’il cache des choses. Je suis attiré par des rôles mystérieux, renfermés, torturés.

4/ Le rythme, sur le plateau, est très soutenu. Aussi, quelle est votre méthodologie de travail en amont pour ensuite être efficace face au réalisateur ?

Je commence par un gros travail d’analyse de texte. Je viens d’une école où l’on travaille énormément sur les intentions, sur ce que cachent les mots, ce qui est écrit entre les lignes. Je vais chercher à définir les actions et les émotions sous chacune des phrases du scénario.

Après tout, qu’est ce qu’un personnage ? C’est selon moi un être humain, ou du moins un être doté de raison, qui va agir ou réagir en fonction de sa personnalité, dans des situations données. Et sa personnalité se définit en fonction de son passé, de son éducation, de sa culture, etc. Il est primordial de comprendre et d’analyser le comportement humain pour pouvoir être au plus proche de la sincérité. Pour cela, je cherche en moi des situations que j’ai moi-même vécues, ou alors imaginées, pour être au plus proche de ce que peut ressentir le personnage à ce moment-là. Il faut aussi s’attacher à définir précisément le passé du personnage, ça peut être les événements principaux de sa vie, aussi bien que le passé immédiat, pour être le plus juste et le plus sincère possible.

Sur le tournage, il faut se concentrer, se remémorer le travail fait en amont, pour se laisser emporter par les émotions et les sensations. Je ne cherche pas à jouer, je ne cherche pas forcement à atteindre telle ou telle émotion, mais plutôt à être vivant, à me concentrer sur l’instant présent et réagir comme un être humain réagirait dans cette situation.

Je considère que l’émotion est comme une ampoule, ce n’est pas en la touchant directement qu’on va l’allumer mais en appuyant sur l’interrupteur. Mon travail vise à trouver cet interrupteur.

5/ De façon plus générale, quels sont vos projets et envies artistiques ?

J’adorerais travailler au cinéma. Récemment, j’ai tourné dans le film « Eternité » en tant que doublure. Ce qui m’a permis de découvrir l’univers du grand écran, notamment l’organisation et le rythme sur le plateau. Cela m’a conforté dans mon envie d’y vivre d’autres expériences.

Je suis particulièrement attiré par des films d’auteurs à grands budgets réalisés par des artistes. Pas forcément destinés au grand public, ils sont généralement plus riches en symbolique, en sens, en portée émotionnelle et en valeurs artistiques.

6/ Revenons quelques années en arrière. Comment avez-vous eu l’envie de devenir comédien ?

J’ai commencé le théâtre à l’âge de 10 ans, après avoir joué, en famille, une petite saynète, où je me suis senti libre et heureux. Le conservatoire m’a permis ensuite d’être sur scène et de développer ma passion.

Je suis actuellement dans une école d’acteurs à Paris pour enrichir ma formation.

Merci Quentin pour votre disponibilité !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article