Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Marie Facundo cartonne avec son spectacle "Les Coquettes" !

18 Octobre 2016 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision, #Théâtre

Bonjour Marie,

Quel plaisir d’effectuer cet entretien en votre compagnie !

1/ Vous êtes actuellement à l’affiche, au Grand Point Virgule, du spectacle « Les Coquettes ». Pour commencer, comment présenter facilement ce programme qui plait beaucoup aux spectateurs ?

C’est un spectacle qui mélange chansons et humour. Cette création a été faite avec Juliette Faucon et Lola Cès, qui sont mes amies. Nous nous connaissons depuis très longtemps, nous nous sommes rencontrées sur « Le soldat rose », en 2008.

Il y a deux ans, nous avons eu envie de faire quelque chose ensemble. Au début, il y a avait beaucoup de chansons puis nous avons souhaité y insérer des sketchs. Il n’y a pas vraiment d’histoire, ce sont vraiment des thèmes qui sont abordés, de l’amitié à l’excision.

Nous avons fait une devanture très léchée, très jolie, des beaux costumes, avec de l’élégance pour pouvoir derrière aborder des thèmes plus tendus, comme la pédophilie ou le djihadisme. Sans jamais tomber dans la vulgarité, nous sommes toujours sur le fil.

Ce spectacle, c’est vraiment l’actualité du moment et j’espère que cela va continuer longtemps.                                                                                                                                    

2/ Vous y êtes à l’affiche depuis de nombreux mois. Quelles sont, selon vous, les clés de réussite ? Qu’est-ce qui plait tant aux spectateurs ?

Pour moi, il n’y a pas vraiment de clés, ce n’est pas nous qui décidons si c’est un succès ou pas. En tout cas, nous travaillons beaucoup, nous sommes très exigeantes et entourées de personnes du même profil. Jean-Marc Dumontet et ses équipes sont vraiment avec nous et nous poussent tout le temps à sortir de notre zone de confort. Alex Lutz nous a aussi accompagnées, il a fait notre regard extérieur. 

Le spectacle évolue beaucoup, il y a six mois ce n’était pas la même chose. On n’hésite pas à enlever des éléments que l’on a plus envie de faire. On essaie d’être toujours dans une qualité et une exigence, sans jamais porter de jugement. Ce qui fait sans doute du bien. Bien sur, les gens savent ce que l’on pense mais on ne le dit pas vraiment.

On essaie d’être joyeuses et positives.

3/ Quelles ont été vos principales sources d’inspiration pour la création de ce spectacle ?

Je dirais que nous avons à trois une fantaisie que l’on a toujours partagée. On ne s’est pas vraiment inspirées de quelqu’un ou de quelque chose, nous sommes parties de nos blagues qui nous font rire, pour se demander jusqu’où on pourrait aller.

Nous avons toujours aimé les gens impertinents qui osent, et nous essayons d’aller dans ce sens-là. 

4/ A titre personnel, comment vous sentez-vous dans les derniers instants juste avant de rentrer sur scène ?

En fait, cela dépend. Quand je suis derrière le rideau, je sais si la salle va être réceptive ou pas, à la manière dont les gens se parlent entre eux. S’ils sont assez calmes, cela va être une représentation calme. J’essaie donc de m’adapter. De toute façon, rien n’est jamais gagné, quelque que soit le public.

Ce qui prédomine, c’est l’envie. Je sais que nous avons beaucoup de chance d’être sur scène, avec un spectacle que l’on a développé. Je suis consciente de ce grand privilège et j’en profite. Je suis donc toujours heureuse de monter sur scène.

5/ Plus globalement, quels sont vos autres projets et envies artistiques du moment ?

Je participe toujours au programme court « Nos chers voisins », sur TF1. Des tournages vont avoir lieu bientôt. Je suis super contente de faire cette série, l’équipe m’a accueillie à bras ouverts et tout le monde s’entend très bien.

Je fais aussi beaucoup de doublages, de dessins animés, de séries, de films. Cela me plait vraiment, je m’amuse énormément, surtout quand je fais du dessin animé. Dernièrement, j’ai doublé des séries américaines avec des enfants, c’était super !

Je me concentre actuellement sur « Les coquettes », car nous voulons élargir le projet au-delà du spectacle. On a plein d’envies ! Nous avons enregistré six titres en studio, nous en sommes très heureuses.

Egalement, j’ai toujours l’envie de tourner, car cela me plait beaucoup. On verra bien…

6/ Vous êtes chanteuse et comédienne. Quelles complémentarités retrouvez-vous entre ces deux exercices ? Etes-vous davantage attirée par l’un d’entre eux ?

En fait, j’ai toujours eu une grande passion pour le théâtre et je me suis toujours sentie comédienne. Mais, plus ça va, plus je me sens aussi chanteuse.

Sur les planches, le fait de m’exprimer est quelque chose de naturel pour moi, car je fais cela depuis longtemps, je n’ai pas de peur. Si ce n’est celle de ne pas être à la hauteur, mais c’est une peur envers moi-même.

Pour le chant, cela a été plus long. La comédie m’a aidé forcément à interpréter les chansons. Cet art m’a appris aussi à plus canaliser mon énergie. Parce que la voix, si tu n’es pas dans la bonne énergie, ne se place pas au bon endroit et peut se perdre. On est obligé d’être centré et d’être calme. Cela m’a permis de me canaliser. 

7/ En conclusion, si ce n’est pas déjà fait, que dire pour inciter les spectateurs à venir vous voir sur scène ?

Vous serez accueillis à bras ouverts ! Nous avons essayé de réaliser quelque chose qui ne se fait pas trop, je pense, en ce moment à Paris, c'est-à-dire de l’humour, en chansons, avec impertinence.

J’ai donc envie de vous inciter à venir nous découvrir sur scène et j’espère que cela vous plaira, que vous passerez un bon moment. Vous êtes les bienvenus ! 

Merci Marie pour votre gentillesse et votre disponibilité !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article