Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Antoine Michel nous présente son actualité et ses projets artistiques !

8 Mai 2016 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision, #Théâtre

Crédit photo : Céline Nieszawer
Crédit photo : Céline Nieszawer

Bonjour Antoine,

Merci d’avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

1/ Vous êtes un artiste aux multiples casquettes, comme en témoignent vos expériences notamment en télévision, au cinéma, en courts-métrages et au théâtre. Quel regard portez-vous sur votre parcours jusqu’à ce jour ?

J’aime explorer, j’ai un caractère d’aventurier, j’aime aller là où je ne suis pas encore allé. Ma carrière s’est dessinée au fur et à mesure des rencontres et de mes envies.

2/ Quelles complémentarités retrouvez-vous entre les différents exercices artistiques précédemment évoqués ?

Le travail reste exactement le même. Si la technique entre le théâtre et l’image est différente, le jeu reste pareil, il s’agit à chaque fois de retrouver le plaisir de jouer et d’explorer à partir de ce plaisir des gammes émotionnelles. C’est lui qui est à l’origine de la dynamique.

J’aime alterner la scène et l’image. Ce que j’aime le plus sur scène, c’est sentir le public, avoir un échange direct avec lui, me sentir porté par lui, c’est l’énergie qui circule entre la scène et la salle. Ce que j’aime à l’image c’est l’introspection, c’est me laisser dévoiler.

3/ Vous faites de petites apparitions dans quelques épisodes de la saison 2 du « Bureau des légendes » sur Canal +. Pourriez-vous nous raconter plus en détails cette aventure ?

Ce sont vraiment de toutes petites apparitions. En fait, j’étais très fan de la saison 1 et j’ai tout fait pour essayer d’être dans la deuxième.

J’espère qu’il y aura une saison 3, pour que le réalisateur puisse développer mon rôle. Je suis en fait technicien à la DGSE, et je m’occupe de l’informatique. Je suis en charge de retrouver les gens en Afghanistan, en Irak et partout ailleurs.

4/ En parallèle, vous avez participé récemment à deux courts-métrages, notamment « Le principe premier », de Leticia Bellicini. Quelle en est la thématique ?

Leticia est une amie que j’aime beaucoup. C’est un projet un peu « barré » à la fois thriller et film fantastique. Il y a donc des choses très fortes à jouer, ce qui est génial en tant qu’acteur. Le montage est actuellement en cours à Los Angeles, le film sera sans doute prêt en septembre.

L’autre court-métrage s’appelle « Un silence » c’est un film de Lancelot Mingau, sur une chef d’orchestre que mon personnage, qui lui est flutiste, va croiser.

5/ De façon plus générale, quels sont vos projets et envies artistiques actuel ?

J’ai un projet théâtral pour 2017, une comédie policière qui se déroule dans les années 60. Nous commencerons certainement par une tournée en province avant de jouer sur Paris.

En attendant, je fais régulièrement des lectures avec le collectif « Entre nous c’est JUSTE TEXTUEL » , un collectif qui réunit des comédiens et des auteurs contemporains tels Eugène Durif, Michel Simonot ou nôtre regretté Emmanuel Darley.

Concernant mes envies, je trouve que la télévision française s’est énormément enrichit ces dernières années, à la fois sur les chaines historiques et sur le câble. Quand au cinéma, il y a plein de réalisateurs avec qui j’aimerai collaborer. Je ne désire pas me fermer à quoi que ce soit, c’est à chaque fois une opportunité d’explorer de nouveaux univers.

J’ai aussi un projet de long-métrage en Italie, qui doit se tourner à Milan. J’y interpréterai un psychiatre. Je ne sais pas encore quand le film sera tourné, il est en cours de financement mais j’ai hâte !

En parallèle, j’écris, j’ai travaillé récemment en collaboration sur un film pour France Télévisions. Et là je commence le scénario d’un thriller. C’est le genre qui m’attire le plus, que ce soit d’ailleurs en tant qu’acteur, auteur ou spectateur, j’aime les mécanismes de la peur, du danger, de la folie.

Ce fut un plaisir, Antoine, d’effectuer cette interview en votre compagnie !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article