Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Marion Denivan nous présente son actualité et ses projets !

13 Mars 2016 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Marion Denivan nous présente son actualité et ses projets !

Bonjour Marion,

Quel plaisir d’effectuer cet entretien en votre compagnie !

1/ Vous êtes actuellement en plein tournage de la web-série « Eleris ». Pourriez-vous nous en dire davantage sur ce beau projet ? Quelles en sont les principales thématiques ?

Cette web-série est réalisée par Charlotte Cattus, qui a créé le projet après avoir joué à un jeu de rôles. Elle a ensuite décidé de développer tout un univers et un ensemble de personnages.

C’est un programme fantastique et dramatique. Avec beaucoup d’enjeux mis en avant, l’histoire est très mystérieuse. Un jeune archéologue, Guillaume, personnage principal, va trouver dans les affaires de son défunt grand-père une relique. C’est en fait un vieux livre très énigmatique écrit dans une langue inconnue.

Avec sa bande de copains, ils vont essayer de décrypter cette langue magique pour découvrir les mystères de l’œuvre, et ainsi comprendre ce que cette dernière pourrait leur apporter.

Nous tournons actuellement la saison pilote. Avec neuf épisodes de huit minutes chacun. L’équipe est très motivée, le tournage est sympathique, c’est une chouette aventure. Nous avons aussi de beaux décors, ce qui ne fait qu’augmenter notre plaisir.

2/ Comment décririez-vous votre personnage, Féline? Quelles en sont ses principales caractéristiques ?

Elle est un peu une écorchée vive, une fille brut de décoffrage, pleine de spontanéité. C’est une personne marginale qui ne s’intègre pas beaucoup dans la société. Elle est issue d’une famille aisée, son père est un ministre anglais et sa mère une ancienne chanteuse italienne.

C’est une surdouée et ses parents n’ont pas su gérer ce que cela engendrait. Ils ont délégué son éducation à des psychologues, des foyers et des familles d’accueil. Elle s’est donc sentie délaissée et l’a très mal vécu. Pour oublier cela, elle est même allée jusqu’à boire et se droguer. C’est une ancienne suicidaire.

Surdouée, elle a décidée de se plonger dans l’apprentissage des langues. Actuellement, elle en parle sept différentes et a réussi un doctorat dans des spécialités plus intéressantes les unes que les autres.

Elle a donc un rapport à la famille complètement chaotique et est très indépendante pour son jeune âge (22 ans). A présent, elle va beaucoup mieux et accompagne les autres personnages en vue de décrypter le livre et d’élucider le mystère de la relique.

3/ Quelles sont, selon vous, les principales clés artistiques de la série pour plaire aux internautes ?

Son côté fantastique, magique et mystérieux va plaire. Le fait, pour les internautes, de ne pas trop savoir où l’histoire les emmènera devrait les charmer également.

Ce programme est aussi très réaliste. Tous les personnages ont été développés et approfondis. Bien que très différents les uns des autres, ils ont chacun un côté attachant. Des conflits vont survenir, en parallèle d’histoires d’amitié. Cela va engendrer plein de mystères et d’énigmes.

Le scénario est très bon aussi, et les images seront belles car nous tournons dans des lieux magnifiques. Les épisodes seront visibles sur Youtube, dans quelques mois.

4/ En parallèle, quels sont vos autres projets et envies artistiques du moment ?

Je participe actuellement à une autre web-série, « Warren Flamel, la malédiction de l’immortalité ». Où j’y interprète une jeune demoiselle amoureuse du personnage principal. La destruction de la pierre philosophale est la thématique de l’histoire. L’épisode 3 est actuellement en cours de tournage. Bien que précédemment décédé, comme vous l’avez peut-être vu dans les deux premiers épisodes disponibles sur Youtube, mon personnage est toujours présent. J’interprète une morte mais je participe aussi aux flashbacks.

Je viens de finir de tourner deux courts-métrages. Un que j’ai coécrit et coréalisé avec Stan Tolianker, à l’heure actuelle en post production, et un où j’étais comédienne : « Beyond the limits » d’Enzo Ysah qui sera au Short Film Corner de Cannes cette année.

En parallèle, je suis actuellement en pleine écriture. Je viens de finir un court-métrage se déroulant vers la fin du XIXè siècle et le début du XXè. C’est un peu comme une nouvelle de Maupassant. Il va y avoir de beaux costumes et j’aimerais bien trouver une production.

Je rédige aussi un long-métrage, un thriller sur fond d’action, dans le style de « Taken ». Sans oublier un travail d’écriture, avec une amie, sur une maladie psychologique. Nous débutons tout juste.

5/ Votre parcours témoigne de la diversité de vos cordes artistiques. En télévision, au cinéma ou bien encore au théâtre. Comment réussissez-vous à gérer facilement cette polyvalence, pour passer d’un exercice artistique à un autre ?

Ce n’est pas facile mais mon métier me plait. Chaque jour réserve son lot de surprises.

J’ai participé à un long-métrage, « Piroulet », actuellement diffusé dans les salles de cinéma de Toulouse. Mes expériences artistiques m’ont aussi emmené vers des web-séries, vers la télévision et vers des films indépendants. J’ai également écrit et réalisé le court-métrage «Une vie de chien», visible notamment sur ma page Facebook. Qui a d’ailleurs été projeté au Short-Film Corner de Cannes l’année dernière. Ces différentes casquettes me permettent d’être polyvalente. Ce que je trouve très intéressant.

J’aime découvrir une équipe, travailler avec elle et partager des moments. Ce n’est pas un métier toujours facile mais il reste très sympathique.

6/ En conclusion, que souhaiteriez-vous dire aux lecteurs de cet entretien pour les encourager à suivre votre parcours ?

J’ai besoin de vous pour continuer à avancer. Votre accompagnement me motive chaque fois un peu plus. J’aime mon métier, car il me permet de partager avec vous mes projets et mes interprétations.

Il me tient à cœur que vous puissiez prendre du plaisir à suivre ces différentes œuvres. Peut-être découvrirez-vous aussi des choses nouvelles.

Merci Marion pour votre disponibilité !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article