Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Robin Mayeur, artiste aux multiples talents, nous dévoile ses projets !

2 Janvier 2016 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Robin Mayeur, artiste aux multiples talents, nous dévoile ses projets !

Bonjour Robin,

Merci d’avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

1/ Vous êtes mannequin et comédien. D’où vous vient cette passion pour l’art, au sens général du terme ? Qu’est-ce qui vous y plait tant ?

Tout le monde pense qu’il s’agit d’un milieu très simple, plein de facilités. Où l’argent coule à flot. Mais un gros travail y est attendu. A titre personnel, trois années ont été nécessaires avant d’intégrer une agence. J’y suis parvenu il y a peu seulement. De nombreuses rencontres sont utiles, pour avoir le réseau et les contacts appropriés.

La concurrence dans le mannequinat est très rude sur Paris, il n’est donc pas facile de se différencier. Cela vient avec le temps, en essayant de se rendre un peu différent.

J’essaie aussi, progressivement, de faire ma place en comédie. Dans des projets qui me plaisent et qui me font plaisir.

2/ Quelles complémentarités retrouvez-vous entre ces deux exercices ?

Le mannequinat nécessite de travailler ses émotions et ses expressions. Ce qui implique une forte énergie. Un travail en amont, face à sa glace, est utile.

Rejoignant en cela la méthodologie en comédie. Tout ce que j’apprends dans le mannequinat me servira, je le crois, pour évoluer en tant qu’acteur.

3/ De nombreux clichés de vous sont visibles sur internet. Selon vous, quelles sont les clés d’une photo réussie ?

Je pensais, au début, qu’une photo représentait simplement l’image de quelqu’un. Dans le stéréotype de la personne parfaite, en termes d’apparence.

Mais je me suis rendu compte que la personnalité était en fait prépondérante. Le physique est certes important, mais ce que l’on dégage l’est encore plus. Une photo faisant ressortir de l’émotion est, selon moi, plus sympathique qu’un cliché d’une personne torse nu.

4/ Les rythmes sur les plateaux de tournage sont généralement soutenus. A titre personnel, quelle est votre méthodologie de travail en amont, pour ensuite être efficace face au réalisateur ?

Je m’efforce d’être le plus naturel possible. J’essaie de ne pas arriver stressé, mais d’être le plus à l’aise possible.

Je me donne au maximum pour satisfaire les demandes de l’équipe technique, malgré ma faible expérience.

5/ De façon plus générale, quelles sont vos envies et vos projets artistiques du moment ?

J’aimerais vraiment pouvoir intégrer de grandes agences de mannequinat. C’est pourquoi j’essaie de perdre un peu de poids. En liant cela à des projets personnels pour y arriver plus facilement. Notamment au niveau sportif, comme le marathon. Le travail mental existe alors, mais de façon différente et plus stimulante.

En complément de la poursuite du handball, ma passion, qui me donne le corps que j’ai aujourd’hui.

6/ Aimeriez-vous, par la suite, vous orienter vers un domaine en particulier ? Ou souhaiteriez-vous maintenir ces différentes casquettes artistiques ?

Ce n’est pas une question évidente. Je m’efforce avant tout de m’investir à fond dans ce que je fais et de mettre toutes les chances de mon côté.

Je commence petit pour tenter de devenir plus grand par la suite. Je n’ai pas encore fait de choix entre ces thématiques mais je sais que les deux m’apportent et sont complémentaires. Un vrai mannequin est acteur. De part ce qu’il dégage et transmet. J’aimerais aussi approfondir mes compétences théâtrales.

Mon métier est, pour moi, une passion plus qu’autre chose et, si je ne parviens pas à concrétiser mes envies, je voguerai sur un autre chemin, plus équilibré. Car je pense avoir la tête sur les épaules.

7/ En conclusion, qu’auriez-vous envie de dire aux lecteurs du blog pour les inciter à s’intéresser à l’art ?

L’art, ce n’est pas uniquement physique. Il y a tout un travail autours. Pour y réussir, il est important de bien s’entourer et de participer à des projets plaisants.

Quand l’on fait quelque chose que l’on aime, la notion de travail existe peu. Diversifier les expériences est aussi agréable.

Ce fut un plaisir d’effectuer cette interview avec vous Robin !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article