Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

La comédienne Léa Malassenet nous dévoile ses projets et ses envies artistiques !

19 Octobre 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision, #Théâtre

La comédienne Léa Malassenet nous dévoile ses projets et ses envies artistiques !

Bonjour Léa,

Merci d’avoir accepté notre invitation à répondre à quelques questions pour le blog.

1/ Vous faites partie de la troupe de théâtre « La compagnie des Hommes Papillons », avec laquelle vous êtes régulièrement montée sur scène, pour différents spectacles. Notamment « Extérieur jour » ou bien encore « Au lit ! ». Qu’est-ce qui vous plait tant ce bel art qu’est le théâtre ?

Le théâtre est pour moi une forme d’expression orale et corporelle, qui permet de se lâcher à souhait, grâce aux personnages et textes qui peuvent être l'opposé de notre personnalité. De plus, le contact avec le public est aussi un réel bonheur. Ajoutons l’esprit de troupe que l’on ne retrouve pas forcément ailleurs et qui compte beaucoup pour moi.

Les longues périodes de répétition, quant à elles, permettent de créer des liens et des affinités qui sont très agréables et très enrichissants tant personnellement que professionnellement.

2/ Quel est, à titre personnel, le sentiment prédominant en vous à quelques instants de monter sur scène, alors que le rideau est encore fermé mais que vous entendez déjà le bruit de la salle ? L’excitation de retrouver les spectateurs ou l’angoisse, bien compréhensible, d’avant spectacle ?

Ne vous moquez pas, mais les sentiments à cet instant précis sont similaires à ceux que je pouvais connaitre, plus petite, lorsque j'allais à la piscine. A savoir plein de fourmillements dans le ventre, générant une certaine excitation.

Plonger dans l’eau, à la piscine, ou dans le vide, sur scène, créé l’inquiétude de ne pas y arriver. Chaque soir étant, en plus, différent, ces sensations apparaissent avant chaque représentation.

Face à cela, j’aime, pendant la demi-heure précédant la montée sur scène, rigoler avec mes partenaires, pour essayer d’oublier que le début du spectacle est proche. Toutefois, cinq minutes avant de démarrer, chacun se met inconsciemment dans sa bulle, pour mieux se préparer. L’émotion monte alors toute seule et je ne cherche pas à la contrôler, c'est une émotion vrai qui permet d'être moi tout en interprétant un personnage totalement différent de ce que je suis.

3/ Quels sont vos prochains projets en théâtre ? D’ailleurs, quel genre et quelle nature de personnages vous intéresseraient tout particulièrement ?

Dès janvier 2016, nous allons, avec la compagnie, commencer des ateliers de création pour proposer en fin d'année prochaine une nouvelle pièce, sur la thématique de Noël.

J'adore jouer des personnages décalés, loufoques, faire rire le public. Mais j'aimerai diversifier, mon jeu. J’en parlais récemment avec le metteur en scène de la troupe, Christophe Botti et je lui indiquais que j’apprécierais jouer un personnage dramatique ; Pour faire vivre des émotions, que ce soit la tristesse ou la joie, mais de façon plus sombre.

4/ En parallèle, nous avons pu vous retrouver dans d’autres programmes, comme la web-série « Intérieur jour » ou bien encore « Les Mystères de l’Amour » sur TMC. Quels souvenirs gardez-vous de ces différentes expériences ?

La web-série de Christophe Botti et Sylvie Chauvet écrite par eux-mêmes et Winnie Vatimbella, réalisée par Marek Nurzynski, fut ma première expérience face caméra, en studio. Etre entourée de cette belle et grande équipe m’a à la fois impressionnée mais aussi mise en confiance. La bienveillance de chacun m’a aidée à être à l’aise pour que mon jeu vienne naturellement.

Cet exercice est différent du théâtre car nous n’y avons pas le retour direct du public. Pour autant, l’équipe technique nous aide à prendre les bonnes directions pour nos interprétations.

Le tournage pour TMC fut, lui aussi, super. Avec pour cette deuxième expérience face caméra, une réalisation en pleine rue. Les comédiens ont tous été très accueillants et il est en fait plutôt facile de s’intégrer à cette bande où la plupart des membres se connaissent depuis près de vingt ans.

Le jeu n’est pas le même car, contrairement au théâtre où il faut démultiplier l’interprétation, la série nécessite d’être plus modéré face à la caméra. J’ai beaucoup apprécié cette expérience.

5/ Quels sont vos projets et vos envies dans ce cadre ?

J’aimerais beaucoup faire du cinéma. Pourquoi pas intégrer une master classe dans ce domaine pour découvrir les conseils de producteurs et de réalisateurs.

Cette formation m’intéresserait tout particulièrement.

Je m'intéresse aussi au doublage de voix, j'aimerais notamment faire plusieurs stages pour découvrir et apprendre cet art.

A côté de ça, j'aimerai jouer (au théâtre ou face caméra) aux côtés de mon frère jumeau, lui aussi comédien. Pourquoi pas créer et monter un projet tous les deux, mais nous serions aussi ravis de recevoir les idées ou projets de personnes extérieurs.

6/ Le rythme de tournage est généralement très soutenu sur les plateaux. A ce titre, quelle est votre méthodologie de travail ? Comment vous préparez-vous en amont ?

L’école de comédie musicale (l'Académie International de la Danse) que j’ai pu effectuer précédemment m’a habitué à être rapidement efficace après plusieurs heures d’attente. Notamment au travers de mes expériences au Casino de Paris ou bien encore à l’Olympia, en tant que danseuse, où les cadences étaient infernales.

Ces expériences m’aident à être efficace pour satisfaire ma vision du rôle ainsi que celle du réalisateur. Je m’efforce d’être concentrée sur mon personnage pour mettre en pratique les conseils reçus de l’équipe technique juste avant de tourner. Je suis assez rigoureuse pour rester fixée sur mon objectif. Ce qui est très important face au rythme que j’ai pu connaitre notamment sur TMC.

Il est très important, je trouve, pour un comédien, d’apporter sa touche personnelle. En plus de l’attendu initial du réalisateur, l’artiste a le devoir de proposer un supplément, aussi pour se démarquer. C’est pourquoi l’apprentissage du texte est également l’occasion de réfléchir à des apports plus personnels.

7/ De façon plus générale, quelles complémentarités retrouvez-vous dans les différents arts que vous pratiquez ?

Ma formation initiale en comédie musicale m’a beaucoup aidé à appréhender le regard des autres ainsi qu’à gérer mon amplitude corporelle. La danse m’aide, au théâtre, à mieux occuper l’espace et à être libre avec mon corps.

Avoir travaillé en troupe au théâtre facilite mon intégration lors d’un tournage où je ne connais personne. Cet esprit de groupe m’aide sur un plateau.

Même si, contrairement au cinéma, le théâtre offre la possibilité, d’un soir au suivant, de s’améliorer, les deux arts se complémentarisent assez facilement.

8/ Pour conclure, que souhaiteriez-vous dire aux lecteurs de cet entretien pour les encourager à suivre vos projets et votre actualité ?

La prochaine pièce que j’interpréterai (et que je vous communiquerai) sera surement folle, c’est pourquoi je vous encourage vivement à venir la voir !

J’espère avoir l’opportunité au cinéma de vous séduire et, à la télévision, de vous surprendre dans de nouvelles séries. J’aimerais également que vous puissiez entendre ma voix notamment dans des dessins animés car le doublage m’attire vivement.

Effectuer cet entretien avec vous fut un plaisir Léa !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article