Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Le comédien François-Marie Nivon nous présente son actualité et ses envies artistiques !

22 Septembre 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Le comédien François-Marie Nivon nous présente son actualité et ses envies artistiques !

Bonjour François-Marie,

Merci d’avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

1/ Votre parcours atypique vous a mené du design à l’architecture puis à la comédie. Comment s’est effectuée la bascule entre les deux ? Quel a été le déclic ?

Le déclic a eu lieu lors de ma dernière année d’études. Où je devais analyser un film, en partant du visionnage de quelques séquences pour ensuite imaginer une maison de laquelle nous n’avions pu seulement voir que quelques éléments.

La dessiner et en faire les plans était la première étape avant, par la suite, de créer une histoire associée. Il s’agissait alors de mes premiers pas dans le domaine du cinéma, concernant la gestion et la maîtrise notamment de la lumière, des espaces et des mouvements. S’en est alors suivie la réalisation d’un vrai film.

L’expérience fut très intéressante, m’ayant permise de découvrir une nouvelle passion.

2/ Votre premier métier vous aide-t-il aujourd’hui sur les plateaux, notamment pour mieux appréhender et maîtriser l’espace ?

La théorie est certes très importante, mais le projet précédemment expliqué fut l’occasion de passer à la pratique. Je me suis alors mis en situation, d’abord en finalisant (plans de maison, scénario, story-board, casting etc) puis en jouant dans l’œuvre. Une semaine a été nécessaire à cela.

Puis, sur l’aide d’un professeur de cinéma nous ayant apporté son savoir-faire, une projection a été effectuée. Aussi pour mettre en avant les forces et les faiblesses de l’œuvre. Cela m’a permis d’avoir un regard beaucoup plus ouvert sur ce milieu artistique. Cette expérience m’a également apporté un plus au niveau technique.

3/ Vous avez participé à de multiples tournages pour la télévision (publicités, séries et téléfilms) ou bien encore notamment sur divers courts-métrages et longs-métrages... Une expérience vous a-t-elle davantage marquée ? Le cas échéant, quelles en étaient les raisons ?

Il m’est difficile de faire ressortir un tournage plus qu’un autre. C’est plutôt l’ensemble qui me marque. Ces expériences, quelques soient leurs visibilités, sont, pour moi, autant de cadeaux de la vie car je n’avais initialement pas vocation à exercer ce métier.

Je mettrais surtout en avant les belles rencontres que j’ai pu effectuer. Les rapports humains sont très importants pour moi. Rencontrer des gens, d’origines différentes, était un souhait personnel de longue date.

4/ Vous projetez actuellement la réalisation d’un film. Pouvez-vous déjà nous en dire davantage sur ce beau projet, sur son contenu et son avancée ?

Mon parcours, je vous l’expliquais, par le hasard des choses, m’a amené à être acteur. La multiplication des expériences en plateau m’a permis d’en découvrir l’envers. Les attentes sont parfois longues entre deus scènes, ce sont alors pour moi autant d’opportunités d’apprendre et de mieux comprendre le fonctionnement. Ces expériences permettent aussi de multiplier les rencontres.

Lorsque l’on avance dans la vie, l’on se découvre de nouveaux challenges et de nouveaux désirs. Etre artiste, c’est avoir des choses à raconter.

Le projet que vous évoquez m’a été proposé récemment afin d’en reprendre conjointement le scénario. Ainsi, je suis amené à y être coscénariste. Ce long-métrage me tient à cœur car il me permet non seulement de me faire plaisir mais c’est aussi l’opportunité – et même un luxe – de pouvoir m’écrire un rôle sur mesure. Ce dernier est un vrai cadeau artistique car il passe à travers toutes les émotions possibles.

Nous en sommes actuellement à la finalisation de l’écriture. Le scénario, d’environ 100 pages, a été finalisé sur un à deux mois seulement. Le film sera, je pense, d’une durée d’une heure trente à une heure quarante.

Nous faisons actuellement des rencontres et des castings pour les rôles principaux. Nous espérons vraiment travailler avec des acteurs déjà connus du public. Ce qui est très important aussi pour le financement.

Le projet avance bien et nous espérons pouvoir effectuer le tournage l’année prochaine.

5/ Quelles ont été vos sources d’inspiration pour l’écriture de ce long-métrage ?

N’étant pas directement porteur du projet, un traitement plus ou moins approfondi m’avait été amené. Il m’a simplement été demandé de collaborer sur l’écriture au travers des dialogues et d’apporter mes idées. J’en suis arrivé à une première version scénarisée de 70 pages. Suivi d’une version encore plus détaillée, à travers de nouvelles idées et un rythme dialogué plus travaillé.

Ce film sera très réaliste, à la fois social et dramatique, ancré sur la réalité d’aujourd’hui. Deux amis d’enfance y sont, par les aléas de la vie, séparés. Par le hasard des choses, ils se retrouveront au même endroit, là où ils ont grandi… un regard sur soi-même et sur l’autre… je ne puis vous en dire plus pour l’instant…

6/ Quelle date serait un souhait réaliste pour la première projection ?

Il faudra, je pense, compter au moins six mois, après le tournage, pour la postproduction. Si tout se passe bien, notre ambition est de montrer ce long-métrage au courant de l’année 2017.

L’on a toujours une idée précise d’un projet lorsqu’il commence et nous espérons que la finalité de ce film sera compatible à nos attentes et conforme à nos idées. Nous espérons aussi que tout le monde sera content.

7/ De façon plus générale, quels sont vos autres projets et envies artistiques actuels ?

Le projet précédemment évoqué me permet de découvrir le rôle de scénariste, que je ne connaissais pas vraiment jusqu’à présent. Ce qui est une autre étape et un autre échelon dans ma vie.

J’espère, à son issue, pouvoir réaliser mon propre film. Tout en restant humble, car c’est un métier que je découvre encore. Une fois que l’on a goûté aux plateaux, l’on a ensuite, je crois, l’envie de tout y faire.

C’est aussi l’occasion d’être ensuite un meilleur acteur. Avoir la connaissance du travail de chacun est une aide précieuse.

8/ Pour conclure, qu’aimeriez-vous dire aux lecteurs de cet entretien pour les inciter à suivre votre actualité ainsi que l’avancée de vos projets ?

Faire un film est toujours très difficile, les risques pris sont importants. Sans oublier les attentes fortes des collaborateurs travaillant avec nous. Aussi, vos encouragements et votre soutien me sont précieux !

Ce projet a aussi une autre raison d’être, celle de mettre en avant d’autres talents. Nombreux sont les artistes doués mais à qui la chance de se montrer n’a pas encore été donnée. Aller voir ce film encouragera certainement les producteurs à investir davantage sur ces profils.

Le cinéma d’aujourd’hui se diversifie davantage mais pas assez encore à mon goût... Notre ambition est vraiment d’ouvrir d’autres portes. Nous espérons donc que les spectateurs nous accompagneront au maximum. Permettant ensuite, je le souhaite, à d’autres acteurs asiatiques ou d’origines différentes de foncer. Ce serait là une grande source de satisfaction personnelle.

Ce fut un plaisir, François-Marie, d’échanger sur votre parcours et vos projets !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article