Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Agata Siwakowska nous dévoile son actualité et ses projets !

8 Juillet 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Agata Siwakowska nous dévoile son actualité et ses projets !

Bonjour Agata,

Merci d’avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

1/ Comme en témoigne votre parcours, vous possédez plusieurs cordes à votre arc artistique. Vous êtes rédactrice, journaliste, animatrice mais encore comédienne. Comment vous présenteriez-vous et vous définiriez-vous ?

Il est vrai que j’ai un parcours assez atypique. J’ai intégré l’Académie Audiovisuelle de Richard Joffo en 2008, me donnant un premier avant-goût du métier mais j'ai trouvé grâce à cette expérience l'envie et surtout la certitude de vouloir évoluer dans le monde des médias.

Au début, j’effectuais des interviews des artistes, en créant "Les Rendez-vous d'Agata", (l'exercice qui est d’ailleurs mon préféré dans ce domaine!) Par la suite, j’ai eu l’opportunité, une année durant, d’être chroniqueuse sur la chaine IDF1, ce fut une expérience passionnante! Sans oublier l'expérience de la radio (sur la web radio: Fréquence Orange), une année encore très riche de belles échanges humaines avec des personnalités, que j’aurais aimé poursuivre ailleurs, dans une autre radio, j'espère un jour!

Quant à mon expérience de comédienne, (mais je ne suis qu'une débutante dans ce domaine) J’ai eu récemment quelques opportunités intéressantes (comme un rôle dans un court- métrage "La vie qui désarme" d'Aurélien Réal, ou encore une petite apparition dans la série "Les Mystères de l'amour") C'est évidemment flatteur que les réalisateurs pensent à moi même si je ne possède pas d'expérience, en tout cas je me prête au jeu car c'est toujours intéressant de "se mettre en danger" et découvrir de choses en soi qu'on ignore totalement...

2/ Quelles complémentarités retrouvez-vous entre ces différents exercices ? En quoi vous aident-ils mutuellement ?

Je crois que ces domaines sont bien différents les uns des autres. Ainsi, à la télévision, bien que je sois en direct, ce qui n’est pas un exercice facile, une part importante de liberté et d’expression nous est offerte (en tout cas dans les émissions mode sur M6 Boutique dans lesquelles j'interviens en qualité de "spécialiste mode") Contrairement à un court-métrage ou un film, dans lesquels nous devons suivre avec précision un texte et incarner un personnage. C'est un exercice fascinant en tout cas. Il faut beaucoup de concentration, de rigueur , être à l'écoute du réalisateur, et savoir apprécier travailler en équipe, c'est peut-être ça les points communs entre ces deux professions!

3/ Votre pluridisciplinarité nécessite très certainement une organisation très minutieuse. Justement, quelle est votre méthodologie de travail ?

J’adapte vraiment ma préparation à l’activité que j’effectue. Pour intervenir sur l’antenne de M6 Boutique, dans le cadre des émissions de télé-achat, j'essaye de suivre scrupuleusement les tendances, j'assiste aux défilés durant la fashion week, pour être toujours au mieux informé, c'est qui me permet ensuite à l'antenne de pouvoir conseillée nos téléspectatrices.

Inversement, en tant que rédactrice pour le Blog Tendance de la chaine, l’organisation est différente. Je prends d’ailleurs beaucoup de plaisir dans cet exercice car j’adore l’écriture. J’ai la liberté de choisir les thèmes qui me plaisent, les tendances du jour ou bien encore les vêtements que j’ai pu découvrir, puis j’essaie d’en raconter une histoire en illustrant avec les photos.

J’aime revenir aux origines de la mode, au commencement d'un vêtement, la naissance d'un style, à travers une référence dans l’histoire, une figure emblématique de l'époque etc...La Mode on peut la raconter de tant de manières!

En parallèle, comment parvenez-vous à passer aussi facilement d’une thématique à une autre ?

Les deux exercices que je viens de vous présenter sont complémentaires au sens où ils mettent en avant le milieu de la mode, mais sous une forme différente. Je m’y retrouve donc facilement.

S’il m’est proposé d’intervenir dans d’autres cadres, en tant que chroniqueuse culturelle par exemple, je m’y sens aussi à l’aise, car la mode n’est pas l’unique intérêt dans ma vie. Elle fait certes partie de moi et représente une de mes passions, mais j’ai aussi d’autres centres d’intérêt au quotidien. J'adore notamment le théâtre, j'aime découvrir les expositions, je m'intéresse à l'art, et je suis une incoditionnelle amoureuse de la nature et des animaux!

Je n’ai donc aucun problème à basculer d’une activité à une autre!

4/ Vous avez démarré récemment une nouvelle collaboration avec le magazine Gourmet Cup. Où l’on peut y retrouver chaque trimestre votre interview d’une personnalité. Comment se passe le démarrage de cette nouvelle aventure ? Quel sera le thème d’un prochain entretien ?

Je suis tout d’abord ravie de cette nouvelle opportunité qui me permettra de revenir à mes premiers amours, à savoir les interviews intimistes.

Le rédacteur en chef m’a contacté, via mon agent, et nous sommes rapidement parvenus à un accord. L’univers du magazine me correspond et me plait, même si j’ai été étonnée à premier abord de sa spécialisation à savoir "l'esprit du café et du thé". Mais cela signifie tout simplement qu'on aborde l'art de vivre au quotidien et l'on peut facilement y associer un entretien intimiste. Ma chronique s'intitulera "Les Rendez-vous gourmands d'Agata"

est l’idée est simplement de prendre une pause avec un invité de marque, d'une manière simple et conviviale, (comme chacun est amené à le faire dans son quotidien), autours d’un thé ou d’un café, pour se raconter des choses. La première interview, qui sera prochainement publiée, a eu lieu lors d’un voyage de presse, en Belgique, encore dans l’univers de la mode, où j’ai eu l’occasion de rencontrer le styliste Jean-Paul Lespagnard. Un artiste très talentueux et populaire, avec une belle personnalité.

J’ai déjà plein d’idées pour la suite, car l’univers et l’ambiance de ces entretiens me plaisent énormément. D'ailleurs mon prochain l'invité sera Antoine de Maximy, que j’apprécie à travers ses émissions "J'irai dormir chez vous". J'ai hâte de bavarder avec lui et partager ce moment avec nos lecteurs. Vous pouvez d'ailleurs trouver ce magazine dans les coffee shops parisiens!

5/ L’année médiatique touche à sa fin. Quel bilan en faites-vous ? Quels principaux souvenirs en retenez-vous ?

Je viens d’effectuer ma troisième année au sein d'M6 Boutique, ce qui me ravit. Je suis désormais à l’aise dans cet exercice. Ma participation cette année au Blog Tendance de la chaine m’a également enchantée, je pense continuer à la rentrée.

Je qualifierais mon année d’intéressante même si je reste encore sur ma faim. Je ne suis pas encore là où j’aimerais être! J’ai d’autres envies que j’essaie d’assouvir. A ce titre, j’ai eu quelques rendez-vous récemment pour lesquels j’attends des réponses...

6/ Aura-t-on la chance de vous retrouver à la rentrée dans ces mêmes exercices ? Avez-vous, en outre, d’autres projets et envies artistiques ?

Puisque je suis en attente de certains retours, je ne peux pas encore vous confirmer mon agenda pour la rentrée de septembre. J’adorerais faire partie d'une émission télé ou radio dans une "bande" de chroniqueurs, j’ai d’ailleurs sélectionné quelques émissions qui me correspondent. Certaines pour lesquelles des contacts sont déjà engagés grâce à mon agent Laure Rebois.

Si j’avais le choix, ce serait l’émission de Stéphane Bern, « Comment ça va bien ! » car j'aime l'esprit positif de cette émission, les chroniqueurs présentes leurs sujets d'une manière ludique mais éducative à la fois et dans une ambiance très conviviale.

Sinon, je me verrais bien, en télévision ou en radio, mener des interviews dans un cadre intimiste, à l’image de ma nouvelle collaboration avec le magazine Gourmet Cup.

7/ Enfin, que souhaitez-vous dire aux lecteurs du blog pour les encourager à vous suivre et à s’intéresser à votre travail ?

Je suis très touchée par ce petit noyau de fidèles lecteurs et téléspectateurs qui me suivent pour certains, depuis IDF1, il y a six ou sept ans!

Je suis ravie des témoignages qu’ils m’envoient et de leurs encouragements. Bien sûr, si ce noyau venait à croitre encore davantage, j’en serais encore plus heureuse. Mais je suis déjà très contente du contexte actuel. Il n’est pas facile en effet de se faire une place dans ce métier et surtout de perdurer!

J'essaye de rester la plus sincère possible dans mes interventions, que ce soit en interview, dans une émission télé ou radio, ou encore dans l'écriture, c'est important à mes yeux. Si j'arrive à apporter un peu de bonheur aux gens et qu'ils passent un bon moment ou s'ils se retrouvent notamment dans mon écriture, c'est déjà une belle récompense!

Ce fut un plaisir d’effectuer cet entretien avec vous Agata.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article