Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

RTL : Caroline Alexy, meneuse de jeu, nous raconte la matinale de la station !

12 Avril 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Radio

RTL : Caroline Alexy, meneuse de jeu, nous raconte la matinale de la station !

Bonjour Caroline,

Merci de répondre une nouvelle fois à quelques questions pour notre blog.

1/ Vous êtes, depuis fin août, de retour chaque matin de la semaine en tant que « voix-off » dans les deux matinales de RTL, première radio de France. Pour commencer, pourriez-vous nous décrire la dynamique de chacune de ces deux émissions ?

La première matinale commence à 4h 30, avec Stéphane Carpentier et s'achève à 7h 00. Puis Yves Calvi prend le relai jusqu'à 9h 30.

J'interviens vers 5h 15, même s'il arrive que je sois présente dès 4h 30 pour aider et seconder Stéphane Carpentier, lorsque Marina Giraudeau n'est pas là pour « La grande braderie », notre nouvelle rubrique très sympathique du petit matin.

On peut l'assimiler à un « bon coin » de la radio et c'est un réel succès.

2/ Yves Calvi, qui était déjà présent l'année dernière dans une interview quotidienne, succède à Laurent Bazin à la présentation de la tranche 7h / 9h 30. Comment s'est passée son intégration dans ce nouveau rôle ?

Yves animait effectivement l'année dernière une chronique à 8h 30. Il fait partie des animateurs et journalistes qui ont ce que j'aurais envie d'appeler une « bonne tête ». Comme Jean-Pierre Foucault, notamment.

On a l'impression, lorsqu'on les voit ou les écoute, d'être avec quelqu'un de la famille et d'entendre une voix que l'on connait depuis toujours.

Son intégration s'est évidemment passée très facilement car tout le monde le connait et l'apprécie. Il a toujours été adorable lorsqu'il nous croisait, il avait toujours un petit mot attentionné pour chacun.

J'étais ravie d'apprendre son arrivée dans ce nouveau rôle et ce choix est une très bonne nouvelle pour RTL.

3/ La matinale, que l'on a coutume d'appeler le prime-time de la radio, car plusieurs millions d'auditeurs écoutent leur poste, est un exercice intense, riche et rythmé. Quelles sont, selon vous, les principales clés pour captiver l'auditeur ?

Je crois d'abord qu'il faut véritablement aimer ce que l'on fait. Il faut aussi avoir envie d'informer et ne pas se moquer de l'auditeur. Il faut faire ce travail avec tout son cœur et beaucoup de professionnalisme, ce qui est bien évidemment le cas à RTL.

Ce n'est pas toujours évident de rester en haut de l'affiche. C'est peut-être plus facile de gravir les échelons et de toujours faire mieux. Lorsque l'on est en haut, il ne faut pas tomber.

Pour cela, il faut toujours essayer d'être le plus performant possible et le plus au fait de l'actualité. Il est important également de ne pas se tromper d'angle.

Etre souriant est aussi une clé, nous ne sommes pas là pour enterrer le moral de nos auditeurs, bien au contraire. Nous sommes présents pour les amuser, pour les détendre, pour les mettre en condition avant d'aller travailler.

En même temps, il faut informer notre public. Il n'est pas toujours facile, dans la période actuelle, d'être réconfortant mais RTL sait l'être.

J'ai toujours eu l'impression que RTL a un ton différent des autres radios, nous sommes véritablement proches des auditeurs, nous les comprenons et les connaissons. Je pense qu'ils le ressentent.

Quand on écoute RTL, on sent que c'est véritablement une famille. On le remarque encore plus lorsque l'on y travaille. RTL est la première radio de France car il y a un ton que l'on ne retrouve pas ailleurs. Lorsque l'on écoute notre station, on ne s'en lasse pas, on est toujours bien et toujours heureux.

4/ Vous intervenez, nous l'avons dit en introduction de l'entretien, en tant que voix-off. En quoi consiste précisément cette fonction ?

Mon rôle vise à apporter chaque matin une petite touche d'air frais, parfois simplement en donnant l'heure ou bien une petite information. Je crois être un peu plus présente jusqu' à 7h, même s'il est difficile de se rendre compte de ce que l'on fait.

Je fais aussi le lien entre les informations et les programmes. Par exemple, après un sujet "salon de l'automobile", je rappelle les émissions en direct du jour, ou si un artiste est cité, je donne les dates d'interview à RTL ou de concert.

Quelle valeur ajoutée essayez-vous d'apporter à vos collègues animateurs et journalistes dans ce rouage de la matinale ?

Je suis là pour les aider si un souci survient, ou bien lorsqu'ils ont besoin d'une information complémentaire.

J'essaie aussi de les soutenir de par mon regard. Je les écoute et je suis leur premier auditeur, l'auditeur lambda, qui réagit à l'information qui vient d'être donnée.

Je m'amuse et je ris avec eux. Je crois qu'ils apprécient cela, tant Stéphane que Yves, et, en tout cas, c'est un réel plaisir personnel chaque matin.

5/ Vous intervenez séquentiellement, dans des plages dédiées. A ce titre, comment réussissez-vous l'alchimie entre pertinence d'un côté et discrétion de l'autre ?

J'étais animatrice avant et même si je suis speakerine aujourd'hui je reste, au fond de moi, animatrice. Dès que je peux, dès que l'on m'ouvre une petite porte dans les matinales, tel le petit clown qui sort de sa boite, je suis prête et j'interviens.

Le plus difficile pour moi n'est pas d'intervenir mais de me taire. Ce que j'ai appris à faire en étant speakerine. C'est un peu frustrant parfois, je dois bien l'avouer, surtout lorsque j'ai une bonne blague que je ne peux raconter. Ce qui me donne encore plus de plaisir à chacune de mes interventions.

J'ai aussi appris à écouter les autres. Cela apaise et fait beaucoup de bien.

6/ Vous avez, par le passé, animé vos propres émissions, que ce soit le week-end ou bien pendant les périodes estivales. Seriez-vous intéressée par retrouver votre propre émission ?

Si la possibilité m'en était donnée, j'en serais ravie. Même si je suis heureuse dans mon rôle de speakerine car j'y ai trouvé mon bonheur. Trouver de la joie dans mes fonctions fait partie de ma nature.

La radio est ma passion depuis 30 ans. A 11 ans déjà, je voulais en faire. Du coup, RTL est une annexe de ma maison, j'y suis tout le temps heureuse.

Quel contenu d'émission vous intéresserait ?

J'aime beaucoup les interviews et je m'intéresse aussi à l'aspect scientifique des choses. J'adore tout ce qui touche à la vie, la santé et la science principalement. J'aime comprendre comment marchent notamment les sentiments.

7/ Pour clore cet entretien, un petit mot pour inciter les lecteurs du blog à suivre les matinales de RTL ?

Je le dis vraiment avec tout mon cœur : essayez-nous et vous n'irez plus jamais ailleurs !

Un grand merci Caroline pour le temps accordé !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

glogowski 15/10/2015 07:07

ne changer rien
vous êtes super
le matin , je vous regarde et j ai la pêche pour la journée
T.Y