Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Le comédien Stephen Manas se présente et nous raconte ses projets !

12 Avril 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Le comédien Stephen Manas se présente et nous raconte ses projets !

Bonjour Stephen,

Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

1/ Vous interprétez actuellement le personnage de Stephen dans la série à succès de TMC « Les Mystères de l'Amour ». Pour commencer, pourriez-vous nous décrire ce jeune saxophoniste ?

Stephen est un jeune saxophoniste guidé par la fatalité, heureusement pour lui bénéfique, de la vie. Il a rencontré Fanny, dont il est fan et tous deux s'entendent a priori bien. Ce qu'il a vu d'elle à la télévision, sa beauté notamment ainsi que son charme, se confirme totalement et il a, du coup, eu un coup de foudre instantané.

Il laisse faire la chance et essaie de montrer à Fanny qu'il est emparé d'une énergie qui l'oblige à être constamment près d'elle. Malgré tout, Stephen est une personne assez timide et réservée, qui se prend au jeu et qui est plutôt heureuse de sa nature d'être. Reste à savoir comment cela va évoluer.

2/ Apparu en saison 7, Stephen est de retour depuis peu. Sans révéler d'intrigue, que va-t-il lui arriver au cours de la huitième saison, actuellement en diffusion ?

Moi-même je ne sais pas encore. Stephen va probablement s'immiscer un peu dans la vie de Fanny. Il va essayer de le faire le moins maladroitement possible.

Je n'ai aucune idée précise pour le moment de ce qui va arriver à mon personnage. C'est Jean-Luc Azoulay, le producteur de la série, qui décidera de l'évolution de son histoire...

Mais j'espère qu'il pourrait se passer quelque chose d'inattendu et de spectaculaire.

3/ Ce saxophoniste, fan de la jeune chanteuse Fanny Greyson, apparaît, nous l'avons dit, de façon ponctuelle. Aimeriez-vous que votre personnage occupe un rôle plus récurrent ? Le cas échéant, quelle évolution souhaiteriez-vous qu'il puisse connaitre ?

Je serais bien sûr ravi que le personnage de Stephen apparaisse plus souvent et qu'il se donne une personnalité propre et forte. Qu'il est difficile d'interpréter quand les apparitions sont seulement ponctuelles. Ayant personnellement tout une vie à côté, on peut en effet perdre son personnage un peu maladroitement.

Je n'aimerais pas déplaire aux fans en brisant la relation qui s'est construite entre Fanny et Christian. Il faudrait donc essayer de trouver un compromis car, malgré tout, Stephen est très accroché à Fanny. Je ne le vois pas s'attacher à quelqu'un d'autre pour l'instant. Il y a quelque chose de tragique dans ce personnage, quelque chose qui nous est tous déjà arrivé...même lorsqu'on aime, la passion peut nous surprendre...et alors....quel choix faire ?

La question est simple : Soit on accepte de mettre une gifle volontairement au public, soit on accepte de le laisser dans sa petite routine. C'est à voir.

4/ Votre personnage joue quelque peu les trouble-fêtes dans le couple Fanny-Christian. Son intégration n'a, de fait pas été facile. Comment faire pour améliorer les choses ?

Les clés sont plutôt compliquées étant donné que mon personnage arrive dans une position peu appréciable. C'est logique à dire mais très difficile à interpréter, du fait que peu de monde souhaite l'apparition du personnage dans la série. Même si je mets tout en œuvre pour qu'il n'ait pas de mauvais côtés, contrairement au personnage d'Eric Fava par exemple.

Pour autant, de nombreux téléspectateurs arrivent à s'en détacher et à apprécier un nouveau personnage tel qu'il est. À ma grande surprise, j'ai de nombreux retours favorables. La clé pour réussir et qu'il soit accepté, serait une prise de conscience de Christian, du fait qu'il n'a pas ou plus de légitimité dans ce couple, ou de Fanny ou bien même de Stephen qu'il n'aurait pas sa place entre ces deux personnages et qu'il devra choisir son propre chemin tout en restant connecté aux autres protagonistes.

Pour, du coup, essayer de créer une amitié forte avec Fanny et, par la suite, Christian et son entourage.

Nous l'avons précédemment évoqué, ton personnage apparaît actuellement de façon ponctuelle. Quelles sont du coup, selon vous, les clés pour interpréter avec succès ce genre de personnage ?

Pour ne pas perdre le jeu de mon personnage, j'essaie de me rappeler mes premiers amours à l'âge de 16 ou 17 ans. Ma vie personnelle a évolué depuis mais la situation rencontrée actuellement par ce perso ressemble un peu à celle que j'ai pu connaitre plus jeune : la rencontre, le coup de foudre, le doute : est-ce que je vais réussir à la conquérir ou non ? Est-ce que j'abandonne ou pas ? Quelles sont les techniques à mettre en place pour séduire fanny ? Ça reste très gamin...

Ce sont vraiment une réflexion et une mentalité enfantines. Stephen essaie de montrer ses atouts au travers notamment de la musique, se demandant ce qui pourrait plaire ou non à Fanny. Sans pour autant la pousser à bout.

C'est intéressant à jouer car c'est comme cela que Jean-Luc Azoulay m'a décrit le rôle. Une personne assez romantique, un peu timide et perdue. Face à l'immensité de la chance qui lui arrive, Stephen a du mal à réagir pour l'instant et à réaliser ce qui se passe. Même si j'essaie de le jouer très naturellement malgré mes lacunes et mon stress naturel.

5/ Nous avons vu plus haut l'incertitude sur le contenu de l'évolution de votre personnage. Si vous aviez la liberté d'écriture, comment orienteriez-vous votre personnage ?

Si j'avais le choix, je le mettrais très proche de Fanny, tant au niveau personnel que professionnel. Ils enchaîneraient tournées sur tournées, notamment au saxo ou bien via d'autres talents cachés du personnage.

Il faut, pour autant, savoir prendre son temps et ne pas dévoiler de suite toutes les cartes. Même si, bien évidemment, j'aimerais être chaque jour en tournage, je comprends parfaitement le positionnement de la production, à savoir donner du temps au personnage pour s'intégrer.

Une fois ce dernier adopté par le public, si tant est que ce soit le cas, ce sera alors l'occasion de donner à Stephen plus d'importance et de lui faire faire des grandes choses. Comme le veut l'esprit de la série, notamment avec Fanny.

6/ Vous menez, de front, une carrière dans le mannequinat. Quelle complémentarité y retrouvez-vous ? En quoi chacune de ces facettes est-elle aidante pour l'interprétation de l'autre ?

Il n'y a pas d'aide dans l'aspect physique et beauté. Car, en tournage, je suis là pour jouer et ce que j'appelais avec maladresse les « cadres-beauté » ou les « plans-beauté » n'existent pas au cinéma.

En plateau, je ne suis pas là pour faire une belle photo ou une belle image, je suis présent pour interpréter un rôle du mieux que je peux.

Ces deux facettes m'aident par contre dans la concentration et dans la post-préparation d'une scène. Il faut apprendre son texte, se faire maquiller, s'habiller, sans oublier d'écouter les nombreuses consignes des producteurs et des réalisateurs. Du coup, quand on se lance, on est là pendant près de quinze minutes à tourner quelque chose de concret.

A l'inverse, dans le mannequinat, j'essaie d'apporter quelque chose, de jouer un rôle et d'avoir une idée derrière la tête pour chaque image. Bref, de ne pas être juste une statue. J'ai la chance d'apporter un plus à chacune de mes photos et j'espère le réussir également dans chaque scène que j'interprète, même si c'est un exercice nettement plus compliqué.

J'ai eu l'opportunité de faire de la photo pendant près de 5 ans, à un niveau quasi professionnel. Même si, au final, je préfère la comédie, le mannequinat m'a permis de mieux appréhender ce nouveau métier.

7/ Revenons quelques instants sur votre parcours. Comment avez-vous eu envie de devenir comédien et mannequin ?

J'ai grandi depuis mon plus jeune âge en montagnes, dans une toute petite ville, où l'école, le sport et la musique étaient mes seuls loisirs. J'ai fait, jusqu'à mes 18 ans, un nombre conséquent chaque semaine d'activité extra scolaire.

Bon élève à l'école grâce à ma mère notamment, j'ai suivi un cursus scientifique. Venant d'une famille de gendarmes, j'ai toujours fait ce que l'on me disait de faire. Ainsi, j'ai toujours été très assidu dans les différentes disciplines précédemment citées.

Mon intégration dans le milieu du mannequinat s'est faite suite à un repérage dans la rue, où j'ai joué dans le film « Ma première fois », puis l'on m'a ensuite conduit à une agence de mannequin au travers de laquelle il m'a été proposé de faire des tests pour L'Oréal. Bien que n'ayant alors aucune expérience, mon profil a été retenu, au détriment d'autres grands mannequins plus habitués. Puis, avec quelques photos, j'ai été pris dans beaucoup d'agences, me permettant de signer plusieurs grands contrats.

En fait, je n'ai jamais voulu être mannequin. Des métiers comme celui-ci ou bien encore comédien n'existent pas dans les montagnes où j'ai grandi. J'espérais davantage évoluer dans le milieu du sport ou de la musique. Cela est venu à moi.

Quelles expériences avez-vous connues jusqu'à présent ?

Lorsque l'opportunité de devenir mannequin s'est présentée, je ne l'ai pour autant pas refusée et j'ai continué en parallèle mes études. N'étant pas très grand, j'ai très vite été limité dans le milieu de la photo, ne pouvant gagner ma vie par exemple via des défilés. J'ai, du coup, essayé de faire des courts-métrages.

Au début, j'ai réussi à être embauché de par mon profil de mannequin, sans expérience aucune de la comédie. Les différents courts-métrages auxquels j'ai pu participer, ayant un premier rôle, ont tous été sélectionnés au Festival de Cannes.

Depuis un an et demi que je suis à Paris, j'essaie pleinement de démarcher des agences de comédiens, même si je ne dispose pas d'un CV ni d'un cursus appropriés. Je leur demande malgré tout d'essayer de me faire confiance, de me donner une petite chance et de m'intégrer à des castings.

Concernant mon arrivée dans la série de TMC, j'ai fait un casting et j'ai eu la chance d'être sélectionné face à de vrais acteurs comédiens. Peut-être que mon expérience du saxo m'a aidé, c'est même sur...

Je passe mon temps, chez moi, à apprendre les bonnes pratiques pour jouer, à découvrir tout ce qu'il faut savoir et à écouter des gens expérimentés. J'ai, depuis un an maintenant, le rêve et le désir d'être comédien à part entière.

Cela m'est venu en découvrant que ce milieu était en fait accessible à tous. Tout le monde a le droit d'essayer d'être comédien au détriment d'une carrière de mannequin. J'ai beaucoup échangé aussi avec l'équipe des « Mystères de l'Amour », tout le monde est adorable, en particulier Elsa Esnoult, qui a toujours été présente pour me donner des conseils, m'aider à répéter mes textes et me sentir plus à l'aise lors de mes débuts. Les fans sont également géniaux aussi.

Pour l'instant, je n'ai eu absolument aucune chose à redire, ce qui m'a donne encore plus l'envie de continuer dans ce parcours.

Prenez-vous aussi en parallèle de votre apprentissage personnel certains cours pour perfectionner votre technique ?

Pour l'instant, j'essaie de finir correctement mon Master II de commerce international à La Sorbonne. N'ayant que peu de cours, j'en profite pour visionner, plusieurs heures durant, de nombreux films. Certains même, une vingtaine d 'entre eux, que j'ai vu à de très nombreuses reprises !

Dès l'année prochaine, à l'obtention de mon Master, je vais prendre le temps de faire des écoles de cinéma, des écoles de comédiens et des stages. Je vais hausser mon niveau pour avoir quelque chose de complémentaire à offrir aux téléspectateurs.

Je me perfectionne également dans d'autres domaines que je garde secrets...

8/ Vous êtes jeune, moins de 25 ans, avec l'avenir devant vous. Justement, quels sont vos projets et vos souhaits pour la suite de votre carrière ?

Avez-vous l'envie de continuer en parallèle vos deux parcours, en tant que comédien et en tant que mannequin ? Ou, à l'inverse, aimeriez-vous plutôt en accentuer un ?

C'est une très bonne question. Avoir intégré l'équipe des « Mystères de l'Amour » m'a ouvert les yeux. J'y pensais, mais je n'y croyais pas. J'ai eu la chance que des gens m'aient donné l'opportunité de m'exprimer et des outils pour progresser. Je pense du coup mettre de côté le milieu de la photo.

Même si j'étudierais avec attention d'éventuelles offres, j'aimerais privilégier le milieu de la comédie, où il y est plus facile d'apporter des choses, de créer et d'apprendre. Je m'exprime mieux au travers de la comédie et je pense pouvoir apporter beaucoup également.

Quels rôles aimeriez-vous pouvoir interpréter ? Souhaiteriez-vous poursuivre dans le milieu télévisuel, ou vous orienter davantage vers le grand écran ?

Mon rêve serait de faire du cinéma ! Tous les rôles que j'aimerais interpréter sont résumés par l'acteur Tom Cruise. J'ai plein d'idoles que j'admire et dont j'apprécie le travail, mais Tom Cruise est celle dont je me rapproche le plus.

J'aurais adoré interpréter son rôle dans « Mission impossible », « Magnolia » ou bien encore « Top gun ». J'apprécie grandement cet acteur, son jeu et sa personnalité.

Il est, pour moi, une belle référence. Je mets certainement la barre un peu haut, mais si j'avais à choisir, j'aimerais interpréter ses films.

9/ Pour finir, qu'avez-vous envie de dire aux lecteurs du blog pour les inciter à suivre votre carrière et votre parcours ?

Je ne suis pas quelqu'un qui partage beaucoup ni sa vie privée ni sa vie professionnelle, mais il est vrai que, dans le contexte actuel, cela devient indispensable.

Je ne vais pas le faire parce que je dois le faire, mais il est à noter que les premiers fans que j'ai eus de la série ou de mes photos étaient tous très contents que je partage ce que je fais, que je partage un peu de ma vie privée et beaucoup de ma vie professionnelle.

Je pense, dès l'année prochaine, avoir beaucoup de projets. Cela sera sans nul doute très intéressant à suivre, car j'ai beaucoup à apprendre du public, que je ne connais pas et que je n'ai jamais côtoyé. Sans public, il est inutile d'essayer de construire.

La seule chose qui m'intéresse est de faire ce qui plait. S'il n'y a personne pour me suivre ou me dire ce qui ne va pas, je serais un peu dans l'embarras. C'est pourquoi j'invite tout le monde à me suivre, à me communiquer des idées, que ce soit ouvertement ou par message privé.

J'aurai une petite baisse de régime en ce début d'année 2015 suite à des problèmes de santé, relativement graves mais passagers, néanmoins je serai toujours prêt à accepter les critiques et à apprendre de nouveaux projets et de nouveaux concepts.

Un grand merci Stephen de nous avoir accordé un peu de votre temps !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article