Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Koh Lanta : Entretien exclusif avec Christina, gagnante en 2009 !

12 Avril 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Koh Lanta : Entretien exclusif avec Christina, gagnante en 2009 !

Bonjour Christina,

Nous tenions tout d'abord à vous remercier d'avoir accepté notre invitation à répondre à quelques questions pour le blog.

1/ Vous participez actuellement, sur TF1, à une édition spéciale de « Koh-Lanta », qui regroupe de glorieux aventuriers, ayant marqué le jeu. Quelles ont été vos principales motivations à retenter l'aventure ?

Tout simplement de revivre une aventure unique. C'est ma troisième participation à Koh-Lanta, donc c'est un grand plaisir. En plus, il s'agit là du grand retour de l'émission, j'étais donc très contente d'y participer.

C'est une parenthèse dans la vie, qui permet de voir autre chose et de vivre une aventure extrême. Dès que l'on a fait Koh-Lanta une fois, on a toujours envie de la refaire.

2/ Vous aviez remporté l'édition 2009 à Palau et participé au « Choc des héros » en 2010. Comment qualifieriez-vous les sensations vécues dans cette nouvelle saison, comparativement aux précédentes ? Sont-elles similaires, plus fortes ou bien moins importantes ?

C'est une sensation d'excitation que de retrouver le programme et d'être dans cette aventure. C'est aussi la sensation de l'inconnu, car on ne sait pas avec qui on va affronter ce jeu-là. J'étais donc excitée et avais hâte d'y être.

Comment se prépare-t-on avant d'aborder une nouvelle fois l'aventure, comparativement à la première fois ?

On le prend un peu plus cool. Il est vrai que la première fois, j'avais fait une préparation un peu plus physique, j'étais allée courir davantage et j'avais fait de la natation. Je m'étais donc préparée physiquement.

Là, c'était plus une préparation mentale et morale. Une préparation phycologique, où je me suis dit que, dans quelques temps, je serai dans l'aventure, que je n'allai plus manger à ma faim et que j'allai être face à d'autres concurrents.

3/ Le premier jour, au moment de découvrir qui partagera cette nouvelle édition avec vous, avez-vous craint particulièrement l'un ou l'autre des candidats ?

J'étais impressionnée par le physique de Sara, qui est très musclée. J'ai vu de gros gabarits face à moi, donc j'ai tout de suite compris que ce ne serait pas du tout facile et qu'il faudrait tout faire pour être à la hauteur.

Parmi vos nouveaux compagnons d'aventure, lequel vous a le plus marqué, et pour quelles raisons ?

Tout d'abord, j'étais ravie de retrouver Isabelle, avec qui j'ai vécu ma première aventure. Donc il est vrai que j'étais très proche d'elle. J'étais aussi surprise, dès les premiers jours, par rapport à la stratégie que l'on avait essayée d'établir entre filles.

Stratégie qui n'a pas fonctionné du fait de Laurence et de Florence. J'étais donc surprise par les retournements de situation et par les fortes stratégies qu'il pouvait y avoir dès le début.

Le fait de faire équipe notamment avec Freddy, avec qui vous partagez votre troisième saison commune, vous a-t-il apporté une aide particulière ? Ou bien, au contraire, cela a-t-il créé chez vos équipiers une sorte de méfiance ?

J'étais ravie de le retrouver. Nous avons vu son arrivée, aux côtés de Teheiura, quelques jours après. Ce sont eux qui ont établi les équipes, donc j'étais très contente d'être choisie par Freddy et de le retrouver une troisième fois.

Il est vrai que j'apprends à le découvrir de plus en plus. Selon moi, il a beaucoup grandi, il est moins arrogant qu'auparavant. J'étais, quelque part, plus rassurée qu'autre chose de retrouver des personnes que je connaissais déjà. Cela m'a rassuré.

4/ Contrairement aux précédentes éditions de Koh-Lanta, votre équipe rouge ne semble pas particulièrement souffrir de la faim, notamment grâce aux belles pêches de Martin et Freddy. Comment cela se traduit-il dans votre quotidien d'aventurière ? En plus des épreuves, à quels moments ressentiez-vous cette différence et cet avantage, comparativement à vos précédentes saisons ?

Ne pas souffrir de la faim est, il est vrai, un réel avantage. Freddy et Martin sont très performants à la pêche, c'est grâce à eux que l'on a pu bien se nourrir quand même. C'est un avantage lors des épreuves physiques, nous avons alors plus d'énergie et de forces.

Dans mon premier Koh-Lanta, j'avais souffert de la faim, même si nous avions toujours la gnac. Dans cette édition spéciale, c'était moins compliqué, mon estomac a beaucoup moins souffert et j'étais souvent rassasiée.

Cela aide beaucoup face aux jaunes, car nous savions que ce n'était pas la même chose sur leur camp, ils semblaient être davantage en difficulté au niveau de la nourriture.

5/ Vous donnez l'image d'une aventurière discrète, presque en retrait, qui ne se montre pas trop. Est-ce volontaire pour mieux ensuite être efficace après la réunification ?

Ma stratégie était avant tout de faire l'anguille, c'est-à-dire d'être discrète, de ne pas me mêler des histoires, de me faire un peu transparente. Puis, arrivée à la réunification, j'ai comme objectif de me donner à fond. A ce moment-là, ce sera chacun pour soi.

Mais on ne peut parler réellement en fait de stratégie, cela fait en effet parti de ma personne, je suis comme cela, je n'aime pas me mettre en avant. Je ne suis pas effacée pour autant, si j'ai quelque chose à dire, je le dis.

Etre assez réservée est un des traits de mon caractère.

Vous êtes actuellement la dernière femme sur le camp des rouges. Quelle est alors la stratégie à employer pour tenter de rester dans l'aventure ?

Rester moi-même et me faire apprécier de mes coéquipiers. Me faire un peu petite, ne pas trop me mettre en avant, être surtout efficace dans les épreuves, ne pas être un boulet face à ces hommes.

Il faut aussi participer autant qu'eux à toutes les tâches sur le camp, comme aller chercher du bois, veiller sur le feu, chercher de la nourriture ou bien encore cuisiner le poisson. Bref, être active sur le camp et sur les épreuves.

6/ Malgré votre déjà riche expérience sur Koh-Lanta, la production a-t-elle réussie à vos surprendre lors de cette édition spéciale ?

Oui, tout à fait. Dès le premier jour, lorsque nous avons pris que la compétition serait individuelle et que les équipes seront faites quelques jours après. C'est déstabilisant et surprenant.

Il y a toujours des épreuves cultes mais aussi de nouvelles épreuves. Ils arrivent toujours à nous surprendre, c'est à chaque fois une nouvelle aventure qui s'ouvre à nous. C'est toujours quelque chose d'unique.

Quel est votre plus beau souvenir de Koh-Lanta, toutes saisons confondues ?

C'est ma grande victoire à Palau, mais celle sur les poteaux. Ce sont aussi toutes les immunités et les conforts que j'ai remportés en 2009.

Mes trois aventures sont de merveilleux souvenirs. On laisse le mauvais de côté, on ne garde que le bon.

Seriez-vous prête à refaire votre sac et à repartir pour une nouvelle aventure ?

Oui, pourquoi pas. C'est toujours magique à vivre et enrichissant. Mon corps s'en est remis, le temps a passé. Même s'il faut quand même laisser le prochain Koh-Lanta à de nouveaux aventuriers. Mais oui, je suis partante !

7/ Pour clore cet entretien, qu'avez-vous envie de dire aux lecteurs du blog, pour les inciter à vous suivre, chaque vendredi soir, sur TF1 ?

J'espère qu'ils continueront à regarder Koh-Lanta le plus longtemps possible, à me suivre moi ainsi que les autres aventuriers, parce que c'est une expérience que nous adorons vivre et nous avons envie que cela se ressente à l'image.

Je pense que tous les fans de Koh-Lanta suivent l'émission, ils l'adorent. Qu'ils nous soutiennent, qu'ils me soutiennent parce que je pense être juste, sincère et à fond dans l'aventure !

Merci beaucoup Christina pour la pertinence de vos réponses !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article