Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Interview exclusive du comédien et scénariste Jérémy Wulc !

12 Avril 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Interview exclusive du comédien et scénariste Jérémy Wulc !

Bonjour Jérémy,

Quelle joie d'effectuer cette interview en votre compagnie !

1/ Vous interprétez actuellement le personnage de Jérémy dans la série à succès de TMC « Les Mystères de l'Amour ». Pour commencer, pourriez-vous nous présenter ce lieutenant de police ?

J'apparais en fait dans trois saisons, avec des noms et des personnages différents. Mais interprétant toujours un policier. Le producteur, Jean-Luc Azoulay, a eu du mal à cerner complètement le personnage.

En saison 7, Jérémy est un bon copain de Marie, qui l'aide à gérer les affaires en cours.

2/ Votre personnage intervient de façon plus régulière au fil des saisons et l'on découvre progressivement certains traits de caractère plus personnels. Quel regard portez-vous sur l'évolution de Jérémy ?

Ma présence sur 14 épisodes de la saison précédente a grandement aidé à cela. J'apparaissais précédemment dans deux à trois épisodes seulement. Du coup, Jean-Luc Azoulay a pu développer mon personnage.

J'ai beaucoup aimé cette évolution, je l'ai trouvée plutôt drôle. Notamment la relation amoureuse avec Olga. Je regrette simplement que cette histoire n'ait pas été davantage exploitée. J'ai un sentiment d'inachevé.

Je pense qu'il aurait été possible, comme demandé par Macha, la comédienne qui interprète Olga, de grossir le trait et de faire perdurer le couple.

Jouer d'autres scènes que les interrogatoires de Peter Watson au commissariat est aussi quelque chose qui m'a plu.

3/ Vous avez été très présent la saison précédente avec l'affaire Watson, notamment pour les nombreux interrogatoires. Quelles sont, selon vous, les clés pour interpréter à l'écran avec brio ce genre de scènes, sans être trop redondant pour les téléspectateurs ?

Les textes y sont pour beaucoup. Les enjeux étant différents, l'écriture et donc ensuite l'interprétation en sont modifiées.

Nous avons essayé, avec Anthony, mon principal partenaire la saison dernière, de faire les « bad cop/ good cop ». Ainsi, Jérémy était, lors des questions au prévenu, un gentil et souriant lieutenant. A l'inverse de mon camarade. Cette interprétation, non prévue dans l'écriture initiale, est purement personnelle.

Nous avions, sur le tournage, une grande liberté. Accentuée par la complicité immédiate que j'ai pu avoir avec Anthony. Cette proximité me rappelait le duo que je formais avec Benjamin Tribes dans « La philo selon Philippe ».

Nous nous sommes de suite très bien entendus et nous avons pris beaucoup de plaisir à travailler ensemble dès les premières scènes.

Si vous en aviez le choix, comment aimeriez-vous voir évoluer votre personnage pour ses prochaines apparitions ?

Je souhaiterais faire perdurer sa relation avec Olga, sans oublier de renforcer son lien avec sa collègue Marie. Je m'entends en effet très bien avec elle sur la pellicule, il y a donc une piste intéressante et sympathique à développer.

4/ En fin de saison 7, une relation semble naitre avec le personnage d'Olga, ouvrant alors au public une autre facette de votre personnage. Comment s'est alors déroulé le tournage ? Vous a-t-il été facile de trouver la bonne interprétation pour transmettre au public ce nouveau trait ?

Le tournage avec Macha s'est extrêmement bien passé. L'alchimie a été évidente. Certaines scènes ont même été jouées sans répétition au préalable. Nous avions un bon rythme ensemble.

Ce qui accentue notre déception, que je vous expliquée précédemment, de ne pas avoir développé davantage cette relation. Nous aurions sans doute trouvé tous deux de nombreux axes comiques.

5/ Lorsque l'on regarde votre CV, on note avec joie que vous possédez plusieurs cordes à votre arc artistique. Vous êtes notamment monté à plusieurs reprises scènes, et vous êtes aussi scénariste. Quelle est la source de ce parcours ?

J'ai en fait écrit des pièces pour pouvoir jouer sur scène des rôles que j'avais envie de faire et qui ne m'étaient pas forcément proposés. Ma première pièce a plutôt plu, me permettant d'en créer d'autres ensuite.

Une adaptation pour le cinéma de cette première pièce m'a aussi été proposée. Ce qui m'a permis de rencontrer des personnes influentes, avant de devenir scénariste par rapport aux scriptes que j'ai pu écrire et qui ont été validés.

En préférez-vous plutôt l'une, ou est-ce la diversité des compétences requises qui vous attire ?

Cela dépend des périodes ! Il y a des moments où jouer ne me manque pas. A l'inverse, lorsque j'ai eu l'opportunité de tourner pendant deux mois pour « Les Mystères de l'Amour », j'ai alors remarqué que la comédie m'avait manqué, contrairement à ce que j'aurais pu penser initialement.

De même, l'écriture me manque quand je n'ai pas l'occasion d'en faire.

6/ Vous venez d'ailleurs d'écrire récemment « Mais qui est donc la Bonne-Bonne ? », votre dernière pièce en date. Pouvez-vous déjà nous en dire plus sur ce qui s'annonce être un beau projet ?

C'est un boulevard, dans l'idée de « Au théâtre ce soir ». L'écriture est à présent terminée et la pièce est actuellement en négociation avec quelques productions. Les comédiens l'ont lue, Georges Beller, Olivier Lejeune et Julie Arnold l'ont adorée.

Rien n'est encore officiel, je ne sais pas pour le moment qui en sera le producteur ni quand la pièce sera jouée. J'espère voir « Mais qui est donc la Bonne-Bonne ? » sur scène d'ici un an.

7/ Pour terminer cet entretien, qu'aimeriez-vous dire aux différents lecteurs du blog pour les inciter à suivre votre actualité et votre parcours ?

Vous pouvez me suivre sur ma page officielle Facebook, qui relate mon actualité. N'hésitez pas à envoyer des e-mails à Jean-Luc Azoulay pour lui demander mon retour dans la série !

Cette équipe est un peu ma famille, nous nous connaissons depuis 1995 donc j'ai hâte de les retrouver.

Un grand merci Jérémy pour votre disponibilité !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article