Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Interview exclusive avec la comédienne Anne Charrier !

12 Avril 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Théâtre

Interview exclusive avec la comédienne Anne Charrier !

Bonjour Anne,

Merci de nous accorder un peu de votre temps afin de répondre à quelques questions pour notre blog.

1/ Vous êtes actuellement à l'affiche, au théâtre La Pépinière, de la pièce « Chambre froide », aux côtés de Pascale Arbillot et de Valérie Karsenti. Pourriez-vous tout d'abord nous en dire davantage sur l'histoire et le contenu de la pièce ?

Il s'agit en fait de trois femmes dont on comprend qu'elles se retrouvent une fois par mois, pour un dîner, avec leurs époux.

Au cours de cette soirée, elles vont devoir se parler différemment, il va arriver un événement qui va les pousser à se dire les choses vraiment, à se parler vraiment et à prendre des décisions définitives pour leur vie future.


2/ Vous y interprétez le personnage de Molly, une femme qui, à première apparence, vit dans le bonheur conjugal. Mais qui est vraiment Molly ? Quelles sont ses principales caractéristiques ?

Elle a la politesse du cœur, c'est un personnage qui sourit toujours, qui affiche une bonhomie et une candeur.

On comprend assez vite qu'elle a une vraie fêlure, qu'elle a été brisée quelque part, que son couple ne va pas si bien que ce qu'ils affichent en société. Que ça ne va même pas du tout et qu'elle est profondément malheureuse de la façon dont sa vie se déroule.


Comment décririez-vous les deux autres personnages, que sont Nicky et Debra ?

Débra est quelqu'un qui est davantage dans la rigueur, dont on comprend pour le coup très vite que le couple ne fonctionne pas très bien, mais qui est dans un déni total, qui refuse de voir qu'elle admire son mari. Elle a besoin que les choses soient, d'extérieur, très lisses.

Chez chacun des personnages, chez Nicky et chez Débra, on va voir qu'il y a une fêlure et qu'il y a quelque chose dans le couple qui fait qu'elles vont être amenées de toute façon, si ce n'est ce soir, sinon très rapidement, à prendre des décisions.


3/ Vous campez avec brio une épouse en fait borderline sur le point de commettre l'irréparable. Quelles sont, selon vous, les principales clés pour réussir à interpréter ce type de personnage ?

L'écoute et le travail. Il faut travailler beaucoup en amont. Il ne faut pas juger son personnage, il faut l'embrasser à bras le corps. Et aussi jouer avec ses partenaires.


4/ Les critiques sont unanimes sur le succès de cette pièce, qui mélange suspense, psychologie et humour. C'est une comédie qui joue sur les émotions, avec un rythme qui ne cesse de croitre jusqu'à son dénouement. Qu'est-ce qui vous a le plus attiré dans cette pièce ?

La candeur et l'ingénuité du personnage m'ont séduite immédiatement. Aussi l'humour qui se dégageait du texte et puis l'idée de travailler avec ces deux grandes comédiennes que sont Pascale Arbillot et Valérie Karsenti.

Valérie, que je connaissais déjà dans le travail et Pascale avec laquelle j'avais très envie de travailler. C'était une envie commune je crois.

La lecture de la pièce a été une première couche et l'idée de jouer avec mes deux partenaires a été la seconde.


5/ Peut-on rappeler les horaires différentes représentations ?

Nous jouons à 21h du mardi au vendredi, et à 16h et 21h le samedi.


Que peut-on vous souhaiter pour la suite de cette belle aventure théâtrale ?

Que cela continue, qu'il y ait du public, que l'on prenne toujours autant de plaisir à jouer. Aussi que Xavier Dolan vienne voir la pièce.


6/ Pour finir, qu'avez-vous envie de dire aux lecteurs du blog pour les inciter à venir vous voir au théâtre La Pépinière ?

C'est très drôle, c'est une pièce jubilatoire. On s'amuse beaucoup, c'est très sombre, au sens où c'est vraiment de l'humour noir. Mais on s'amuse beaucoup beaucoup beaucoup !

Si vous avez envie de rire et de passer un bon moment, c'est la pièce idéale, c'est la pièce de la rentrée !


Un grand merci Anne pour votre disponibilité !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article