Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Entretien avec le comédien Benoit Cauden !

12 Avril 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Théâtre

Entretien avec le comédien Benoit Cauden !

Bonjour Benoit,


1- Tout d'abord, comment vous est venue l'envie de devenir comédien ?

J'avais 5 ans et je me promenais à Beaubourg avec ma mère, il y avait un type qui faisait du théâtre de rue et il faisait participer les gens. J'ai été vers lui et du coup il m'a intégré à son impro. Ca m'a plu et j'ai dit à ma mère que c'était ce que je voulais faire.


2- MCE s'intéresse à l'orientation et aux études scolaires. Justement, quelles études avez-vous réalisées avant de devenir comédien ?

Dès 5 ans j'ai été inscris dans des cours de théâtre dans des MJC, des cours de quartier, etc. Je n'ai jamais arrêté jusqu'au bac où j'ai intégré une école qui propose une formation professionnelle en 3 ans, Coté Cour, école dans laquelle j'ai d'ailleurs rencontré les autres membres de "PSY". On sort tous de là.


3- Vous avez notamment participé à diverses pièces de théâtre mais aussi joué au cinéma. Auriez-vous une anecdote sympathique qui s'est déroulée sur scène ou en tournage à nous raconter ?

Au théâtre il y a toutes les blagues qu'on peut se faire sur scène pour déstabiliser l'autre, des vannes glissées entre deux répliques, les accessoires qui changent au dernier moment, etc.
Sinon au cinéma on s'amusait à écrire des conneries au dos du clap, histoire de bien déconcentrer tout le monde au moment du fatidique "action !"...


4- Vous jouez actuellement dans la pièce « Psy » au Théâtre Le Méry. Quelle est la thématique de la pièce ?

Cette pièce est un ovni ! Le public, qui vient de son plein gré assister à une vraie thérapie par le rire, est témoin d'un défilé de patients tous aussi dingues les uns que les autres dans le cabinet d'un psy qui est lui aussi bien barré...
C'est une vraie comédie burlesque, le rythme est endiablé et les situations complétement folles.


5- Comment pourriez-vous présenter vos personnages dans la pièce, Monsieur Grenit et Erwan Carrière ?

Mr Grenit, Martin de son prénom, est un petit bonhomme de 29 ans qui a été traumatisé par sa mère qui l'a totalement coupé du monde en lui racontant des choses abominables, notamment sur les femmes... Du coup, il n'a aucun repère social, il est très spontané et n'a pas la moindre conscience du ridicule qu'il dégage.
Erwan Carrière lui en revanche est tout l'inverse. Il est sur de lui, trop peut-être. Il n'a aucun problème, il a tout ce qu'il veut sans se forcer, il est né comme ça. Et c'est bien ça son problème...


6- Ainsi, vous interprétez plusieurs rôles dans la même pièce. Comment réussissez-vous à gérer cela ?

C'est un vrai régal ! Les deux personnages sont totalement opposés, du coup il a fallu apprendre à être deux personnes vraiment différentes l'une de l'autre. Il y a un gros travail en amont pour adopter pour chaque personnage une attitude, une posture, un regard, une façon de bouger et même de parler bien propre. Mais jouer ces deux mecs à tour de rôle dans la pièce est un vrai plaisir. Et c'est un peu aussi un challenge c'est vrai...


7- Vous participez également à une autre pièce, « Petits mensonges entre amis », aux Feux de la rampe. Là encore, pourriez-vous nous en dire davantage sur l'histoire de la pièce et nous décrire votre personnage ?

Ici on est dans la vraie comédie de boulevard "classique". C'est une pièce à 6 personnages. La rencontre de 3 mecs et 3 nanas, basée sur un mensonge. Au fil de la pièce, le rythme ne cesse de croitre, les mensonges s'accumulent, les quiproquos donnent lieu à des révélations jusqu'à un final vraiment explosif.
J'y joue Jean-Luc, le "gros nounours" de la colloc masculine, attachant mais (gentiment) obsédé sexuel...


8- Vous avez joué au cinéma, dans « Sans rancune ! » aux côtés de Thierry Lhermitte. Travailler avec un comédien aussi célèbre et talentueux a dû être, je suppose, un grand motif de fierté et de satisfaction ?

J'ai mis du temps avant de réaliser en fait. Le casting a été assez long, et quand on m'a annoncé que j'avais le rôle je n'osais pas y croire. J'appréhendais un peu le tournage dans le sens où je ne savais pas vraiment quelle attitude adopter face à un monstre du théâtre et du cinéma français. Et puis au bout de 2 heures, dès le premier jour, je me sentais aussi à l'aise que si je le connaissais depuis des années...
C'est quelqu'un de foncièrement adorable, qui sait mettre en confiance les gens qui l'entourent. J'ai passé 5 semaines de tournage géniales. Lui donner la réplique pouvait paraitre assez irréel par moment, mais ça s'est fait de manière très naturelle et j'ai vite oublié "qui" il était. On a gardé contact depuis le tournage, il est venu voir PSY, on s'est recroisé sur un tournage récemment. Et à chaque fois on se marre bien !


9- Quelles questions pour permettre aux internautes de mieux vous connaitre :

-Quelle est votre chanson préférée ? Ouh là ! C'est difficile de répondre vraiment... J'écoute de tout en grande quantité, je ne peux pas me passer de musique. Mais dans ce qui ne quitte jamais mon lecteur mp3 on trouve en vrac Vincent Delerm, Michael Jackson, Chopin, du funk pure 80's (Earth Wind & Fire, Kool & The Gang...), des BO de films (Danny Elfman, Hans Zimmer...), du métal bien lourd (Nightwish, Pantera...), et énormément de classique.
-Quel est votre livre préféré ? Je lis beaucoup, je fais des sessions d'auteurs. Je viens de terminer tous les Maxime Chattam, les Franck Thilliez, j'aime beaucoup Stephen King... En gros, tout ce qui est polar un peu noir, voire fantastique.
-Quel est votre film préféré ? La trilogie du Parrain, que je pourrais regarder tous les jours sans me lasser je pense... Mais je suis un fan de films, il y en a tellement que j'adore !
-Quelle est votre émission de télévision préférée ? J'aime beaucoup le Grand Journal de canal +, mais je ne suis pas un dingue d'émissions en général...
-Quelle est votre ville préférée ? J'adore Paris, elle me manque dès que je m'en éloigne trop longtemps. Mais j'ai vécu plusieurs mois à New-York qui est une ville vraiment agréable je trouve, mais il manque un petit charme que seul Paris peut apporter.
-Quel est votre plat préféré ? Les spaghettis bolognaise de ma mère !


10- Y-a-t-il une question que nous ne vous avons pas posée et à laquelle vous aimeriez répondre ?

"Barack t'a-t-il rendu l'argent que tu lui avais prêté pour sa campagne ?" - "Oui, la semaine dernière. Enfin !"


11- Pour finir, un petit mot pour les lecteurs du blog ?

Remplissez les théâtres et dites non à la drogue.
Et vive le blog de Julian !



Merci beaucoup Benoit pour toutes ces réponses.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article