Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Benjamin Baclet, comédien de talent, évoque pour nous son parcours et ses envies !

12 Avril 2015 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision

Benjamin Baclet, comédien de talent, évoque pour nous son parcours et ses envies !

Bonjour Benjamin,

Merci tout d'abord d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

1/ Le FC Touches, un programme court dont vous faites parti, est en sélection officielle, dans la catégorie humour, pour le festival international de programmes sur internet. Pour commencer, pourriez-vous nous décrire davantage ce programme et nous présenter votre personnage ?

Le programme s'articule autours du banc de touche d'un club de football amateur de province. Trois jeunes joueurs, peu enclins à l'effort, en sont les principaux habitués. J'y suis accompagné notamment de Damien Jouillerot. On y retrouve aussi l'ambiance traditionnelle des terrains de football amateur, notamment au travers des séquences à la buvette.

Le FC Touches a été tourné il y a environ cinq ans. Je pense qu'il pourrait être intéressant de faire plein d'autres séquences pour continuer à intéresser les spectateurs. La réussite de ce genre de programme passe indéniablement par la multitude de ses épisodes.

2/ Faire rire l'internaute au travers de sketchs courts et efficaces est l'une des vocations de ce programme. Quelles sont, selon vous, les principales clés pour y parvenir efficacement ?

La caractérisation des personnages est très importante, pour bien cerner l'histoire et pour faciliter l'identification. Le visuel compte aussi beaucoup, sans oublier les obsessions de chacun des intervenants.

Les tiques et manies de chacun aident au fil conducteur des aventures.

3/ Les internautes ont aussi pu vous retrouver, dans le même esprit de programme court, dans les pastilles « Quidam », notamment sur Youtube. Racontez-nous cette belle aventure?

Comment vous en est venue l'idée ? Envisagez-vous de refaire prochainement quelques vidéos?

Le quidam consiste à aller poser des questions aux gens dans la rue. Un ami tenant la caméra et moi étant au micro. Le premier opus avait eu pour thématique la journée du bonheur.

Je m'y amuse beaucoup. A l'image de ce que je vous expliquais plus haut, il est là aussi important de beaucoup pratiquer et de multiplier les épisodes pour fidéliser les fans.

Les personnes interrogées ne connaissent pas le sujet dont je vais leur parler. Le but, au-delà de connaitre leur avis, est surtout de s'amuser avec eux. Le programme a vocation à dépasser simplement le sujet, nous souhaitons passer un bon moment avec ces inconnus que nous sollicitons.

J'adorerais d'ailleurs faire un quidam où les rôles seraient inversés, à savoir que les gens me poseraient des questions. Nous pourrions même faire un film avec des « quidam », chaque personne sollicitée de façon impromptue dans la rue correspondrait alors à une scène différente.

Les rencontres que nous faisons sont parfois très inattendues, comme ce fut le cas récemment dans le quidam en lien avec DSK. Nous sommes parfois surpris de découvrir les réactions des gens, quelques fois bien différentes de l'image qu'ils nous donnent au moment de la sollicitation.

4/ Vous avez participé à de nombreux programmes de télévision, parmi lesquels « Chante », « Camping paradis » ou bien encore « RIS ». Quel en est votre meilleur souvenir ?

De façon générale, j'ai connu tellement de moments agréables sur les tournages ou en dehors qu'il est difficile d'en distinguer un plus qu'un autre. Peut-être mentionnerais-je tout simplement le plaisir qu'est le mien de faire ce métier et ainsi notamment de jouer avec d'autres comédiens.

5/ Votre métier impose rigueur et efficacité. A ce titre, quelle est votre méthodologie de travail en amont des tournages ? Comment vous préparez-vous ?

J'aime bien, en apprenant mes textes, rajouter quelques mots, dans un souci d'authenticité notamment. Cela vient sans doute du fait que j'ai fait beaucoup d'improvisations et que, en parallèle, je suis moi-même également auteur.

Je commence toutefois à me rendre compte que ce n'est pas toujours pertinent, aussi je m'efforce à présent davantage à mémoriser le texte exactement tel qu'il a été écrit.

Il est important de bien comprendre et de bien cerner l'intérêt du personnage dans ses répliques. Maitriser les enjeux aide à crédibiliser le jeu. Connaitre le passé du personnage sans oublier ses objectifs futurs permet aussi de faire le lien.

6/ Quelles complémentarités et, à l'inverse, quelles principales différences retrouvez-vous dans ces différents exercices, que sont les programmes courts d'un côté et les séries de l'autre ?

Les différents programmes auxquels j'ai participé sont majoritairement orientés autours de la comédie, il faut donc être efficace.

Je ne note donc pas de différence particulière, l'idée de fond étant similaire entre ces deux arts.

7/ De façon plus générale, quels sont vos projets et vos souhaits pour l'année 2015 ? Aimeriez-vous développer davantage un axe professionnel ou la diversité que vous pratiquez aujourd'hui vous plait-elle ?

J'ai plusieurs souhaits, parmi lesquels développer un peu plus encore le quidam, mais aussi faire davantage de sketchs. Sans oublier ma volonté de réaliser cette année mon premier court-métrage.

Pourquoi pas en traitant la rupture amoureuse, sous un angle bien spécifique. J'aimerais surprendre, dans la réalisation et dans le visuel.

8/ Vous avez récemment participé à quelques scènes de la série à succès de TMC « Les Mystères de l'Amour ». Comment s'est déroulé le tournage ? Quelle ambiance y avez-vous trouvé ?

J'y ai d'ailleurs retrouvé le comédien Patrick Puydebat que j'avais précédemment connu sur le tournage de « Camping Paradis ». C'est une personne très drôle et très sympathique.

L'ambiance était très bonne, toute l'équipe est très accueillante. Le rythme, quant à lui, est soutenu. Ce qui est une très bonne école.

La scène jouée était très drôle, idéale pour une comédie. J'y interprétais un releveur de compteurs.

Aimeriez-vous y revenir, de façon ponctuelle ?

J'adorerais ! Pour développer une sortie de petites pastilles humoristiques, similaires à celle de mon premier passage. Cela me plairait beaucoup, car j'apprécie grandement la comédie.

9/ Pour terminer, qu'auriez-vous envie de dire aux nombreux lecteurs du blog pour les inciter à suivre votre parcours et votre carrière ?

Mon parcours ne sera sans doute pas lisse, il va donc vous étonner. Je vais vous surprendre !

Un grand merci Benjamin pour le temps que vous nous avez accordé !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article