Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le médias blog de Julian

Articles récents

Quelques mots de présentation...

5 Décembre 2016 , Rédigé par Julian STOCKY

Bonjour à toutes et à tous,

En dehors de ma passion pour mon métier d'ingénieur, je suis également intéressé par les médias auxquels je consacre ce blog pour mettre en avant mes coups de cœur artistiques.

Aussi, au travers d'interviews exclusives, j'aime à partager l'actualité, les projets et les envies d'animateurs de télévision, de journalistes de radio, de comédiens de théâtre et de musiciens.

C'est aussi l'occasion de mieux comprendre leur organisation de travail ainsi que les coulisses de leur métier.

Retrouvez ainsi tout au long de ce blog les entretiens que j'ai pu mener par passion, mais aussi avec plaisir !

Bonne lecture à tous.

Julian

Lire la suite

Frédéric Jeannot : parcours, actualités, projets - il nous dit tout !

5 Décembre 2016 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Télévision, #Théâtre

Bonjour Frédéric,

Merci d’avoir accepté de répondre à quelques questions pour notre blog.

1/ Vous êtes un artiste aux multiples casquettes, comme le montrent vos expériences au théâtre mais aussi sur les plateaux. Qu’est-ce qui vous plait tant dans l’exercice artistique ?

J’y trouve une liberté et une créativité.. J aime  travailler à partir de la matière qu’est notre vie .

Créer est fondamental  et Le métier d’acteur est une forme de création qui me parle : utiliser  le corps, la voix, l’esprit, ça me plait.

2/ De façon ponctuelle, retrouvez-vous une certaine complémentarité entre ces différents domaines ?

Il ne faut pas oublier, je trouve, que l’on fait le même métier,  bien que la technique  diffère le fond reste le même.

Mais, oui, des passerelles existent. Elles m’aident et me nourrissent.

3/ Au théâtre, quelles sensations éprouvez-vous juste avant de rentrer sur scène ?

 Je crois que ça dépend des jours ; de comment je me sens, du rôle , de la pièce ; je peux avoir le trac , ressentir  de l’excitation,  de la joie. J’essaie d’être le plus à l écoute  de  ce qui se passe en moi,  afin de l’utiliser pendant la représentation.

4/ Sur les plateaux de tournage, le rythme est plutôt soutenu. Quelle est alors votre méthodologie de travail en amont ?

J’ai besoin, autant que possible, de venir avec le texte su sur le bout des doigts. Pour me libérer ensuite dans le jeu. Car il est nécessaire aussi, en plateau, de gérer l’aspect technique demandé par le metteur en scène et la présence de l’équipe autours.

J’essaie d’avoir travaillé ma situation sous différents aspects pour être, au moment du tournage, aussi malléable que possible. Il faut être capable de réactivité.

5/ Quels sont vos projets et envies artistiques actuels ?

Je suis actuellement en tournée avec « Le marchand de Venise », de Shakespeare, mis en scène par Pascal Faber.

Je répète beaucoup ce grand auteur en ce moment, car je vais me lancer prochainement dans une autre de ses œuvres, « La mégère apprivoisée », qui va se jouer à partir de février, en tournée aussi, avec Hélène Laurca à la mise en scène. J’ai aussi la chance de participer bientôt à une adaptation, sur Paris, de « Roméo et Juliette », mise en scène par Stéphane Bénazet.

Ce fut un plaisir, Frédéric, de nous entretenir avec vous !

Lire la suite

Les Liberty Girls évoquent leurs projets pour nous !

5 Décembre 2016 , Rédigé par Julian STOCKY Publié dans #Musique

Bonjour Sarah, Anaïs et Louna. Sans oublier Christian Chardin, votre manager, qui nous accompagne aujourd’hui.

Merci de nous accorder un peu de votre temps pour répondre à quelques questions sur le blog.

1/ Vous formez, avec brio, talent et succès, les « Liberty Girls ». Comment vous êtes-vous rencontrées ?

Louna : Nous nous sommes rencontrées lors d’un casting de danse, pour lequel nous étions venues séparément. Même si Sarah et moi nous connaissions déjà. Nous avons, dans la file d’attente, rencontré Anaïs et nous avons rapidement sympathisé. Pas mal de points communs nous ont vite rapprochés.

Anaïs : On est rapidement devenues copines, même amies.

Quelles sont vos inspirations musicales communes ? Qu’est-ce qui vous rassemble ?

Louna : Je crois que ce sont nos différences qui nous rassemblent. Le fait que l’on se complète chacune les unes les autres. Anaïs est plus dans la soul, je suis davantage dans la pop et Sarah aime beaucoup les divas, notamment Beyoncé.

Sarah : C’est vrai, on se complète pleinement !

2/ Vous vous êtes récemment fait connaitre avec votre premier titre « Vivre plus fort ». Comment présenter cette chanson ?

Anaïs : « Vivre plus fort » est un hymne pour nous. Le fait de croire en ses rêves est un peu l’image de notre groupe.

Sarah : C’est un message pour encourager à s’accrocher, malgré les épreuves de la vie. Même si on est triste, il faut continuer à y croire, encore, encore et encore. Jusqu’au jour où on y arrive.

Anaïs : Je pense que l’on est un peu la preuve qu’il faut vivre plus fort.

Louna : Je pense que le terme « Vivre plus fort » touche beaucoup de gens, énormément de personnes ne sont pas bien. Leur transmettre ce message peut les inciter à positiver, à ne pas baisser les bras, à leur montrer qu’il faut y aller. Nous essayons donc de leur transmettre ce que nous avons à l’intérieur de nous.

3/ Actuellement, vous êtes en studio pour de nouveaux enregistrements. Quels thèmes souhaitez-vous aborder ? Avec quelle ambiance musicale ?

Anaïs : Le nouveau titre est beaucoup plus rythmé, plus dansant, plus pop.

Louna : Il est un peu plus femmes. Nous nous affirmons davantage, nous y mettons plus notre personnalité. Le public nous connaitra alors mieux.

Anaïs : Il nous correspond plus, c’est un peu jeune, notre public va s’élargir grâce à cette nouvelle chanson.

Quelles ont été vos principales sources d’inspiration pour ces nouvelles chansons ?

Sarah : Ce qui se fait actuellement. Nous avions envie de quelque chose de positif, qui donne envie de danser, qui incite à la joie de vivre.

Anaïs : C’est un titre un peu plus urbain que le premier.

Louna : Je me répète un peu, mais ce nouveau single est un petit morceau de chacune de nous. Nous nous inspirons les unes des autres, plutôt que d’autres artistes.

Anaïs : C’est vrai, chacune apporte sa personnalité.

Sarah : Nos individualités se démarquent, nous sommes toutes différentes. Mais on est évidemment une unité, car nous nous complétons. 

4/ Vous n’habitez pas au même endroit, vous êtes, pour certaines, distantes de plusieurs centaines de kilomètres. Quelle est du coup votre méthodologie de travail d’un point de vue artistique ?

Anaïs : Nous pouvons dire merci aux réseaux sociaux, à Skype notamment. Nous sommes tout le temps en contact pour partager nos idées. On essaie de se voir de temps en temps, je suis moi-même allée en Corse récemment pour rejoindre les filles.

Sarah : Merci internet, pour garder ce lien.

5/ Serez-vous prochainement sur scène ?

Louna : Nous l’espérons. Nous avons déjà eu une date sur Rochefort à la fin du mois de novembre.

Christian Chardin (manager) : Cette première date a permis à des tourneurs de voir les filles sur scène. Nous espérons que cela déclenchera de nouvelles scènes. Beaucoup de plateaux radio vont aussi être déclenchés. En 2017, après la sortie de l’album, nous ferons une vingtaine de dates en tournée.

Quels sont vous souhaits pour la suite ?

Louna : Avoir notre public, ciblé, pour connaitre cet échange privilégié.

Sarah : Se produire sur scène un maximum serait magique ! C’est vraiment un souhait pour nous, c’est là où l’on est le plus à l’aise !

Anaïs : Ne pas décevoir nos fans!

6/ En conclusion, si ce n’est pas déjà fait, que lire à nos lecteurs pour les inciter à vous suivre ?

Louna : Nous suivre est l’occasion de soutenir un projet naissant. Cela fait longtemps que l’on n’a pas vu un nouveau groupe de filles.

Anaïs : Il y a des paroles positives, nos textes sont plein de bon sens. Nous sommes vraiment passionnées !

Sarah : Nous en avons encore sous le pied, nous vous réservons de belles surprises.

Ce fut un plaisir de nous entretenir avec vous !

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>